Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Kyūsaku YUMENO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Kyūsaku YUMENO

Message par Hanta le Mer 14 Mar - 10:12

Kyūsaku Yumeno
(1889-1936)

Kyūsaku YUMENO Yumeno10

Biographie a écrit:Kyūsaku Yumeno (夢野 久作, Yumeno Kyūsaku?) est un écrivain japonais né à Fukuoka le 4 janvier 1889 et mort à Tokyo le 11 mars 1936). Son vrai nom était Naoki Sugiyama.
Son père, Shigemaru Sugiyama est un personnage controversé : agitateur politique, écrivain, directeur de journal, exportateur de charbon… Alors que Yumeno a deux ans, sa mère est répudiée par ses grands-parents paternels. C'est alors son grand-père, Saburobei Sugiyama, qui se charge de son éducation (il lui fait entre autres étudier le nô). Yumeno se révèle être un enfant surdoué, mais d'une santé très fragile. À l'adolescence, il se passionne pour la littérature policière anglo-saxonne, qu'il lit directement en anglais.

Il entreprend des études de littérature à Tokyo, mais doit les interrompre, car son père, qui s'était entre-temps remarié, le rappelle auprès de lui à Fukuoka. En fait, sa belle-mère avait monté une intrigue afin de le déposséder de son héritage. Il s'agissait de le faire passer pour fou. Afin d'échapper à l'asile, il doit d'abord repartir pour Tokyo et travailler comme ouvrier et finalement se faire moine itinérant. Un jour, il apprend le décès du demi-frère qui devait hériter de la fortune familiale à sa place et décide de revenir à Fukuoka. Peu de temps après, il se marie. Il travaille dans l'exploitation agricole familiale et comme journaliste dans un journal qui appartenait à son père.

À cette époque (la fin des années 1910), paraissent également ses premiers textes (un essai sur le nô, des nouvelles, un roman-feuilleton…). En 1926, il obtint le deuxième prix ex æquo du concours de la revue de littérature policière Shinseinen avec Le Tambour d'Ayakashi (あやかしの鼓, Ayakashi no ko?). C'est à partir de là qu'il utilise le pseudonyme de Kyūsaku Yumeno, ce qui signifie rêveur en patois de Kyūshū. Il collabore alors régulièrement avec Shinseinen. En tout, il écrit en une dizaine d'années une cinquantaine de nouvelles, une dizaine de romans et Dogra Magra (ドグラ・マグラ, Dogura magura?), qu'il met plus de dix ans à écrire. Ce roman est finalement publié en 1935, année qui est également pour l'auteur celle de la mort de son père. Yumeno meurt moins d'un an plus tard, atteint d'une hémorragie cérébrale, alors qu'il est à Tōkyō pour régler les affaires de son père. Dogra Magra est redécouvert en 1962 par le philosophe Shunsuke Tsurumi, qui compare son auteur à Kafka et à Poe. Ce roman a été transposé à l'écran.

Bibliographie :

Dogra Magra
L'Enfer en Bouteille suivi de Amour Posthume
Hanta
Hanta

Messages : 1341
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Hanta le Mer 14 Mar - 11:29

L'Enfer en Bouteille suivi de Amour Posthume

Kyūsaku YUMENO Gfbhfg10

L'enfer en bouteille :

très courte nouvelle narrant l'histoire d'un frère et d'une soeur pré adolescents échoués sur une île. L'originalité réside dans la forme utilisée : l'histoire est racontée par le biais des bouteilles jetées à la mer par les enfants. Propos glauque et imprévisible on demeure très empathiques des tourments existentiels des deux protagonistes.

Amour posthume :

l'histoire d'un soldat russe en retraite après la Révolution de Lénine et la pourchasse du tsar et de la noblesse. Raconté sous la forme d'une confession avec un style très différent de la première nouvelle, plus nostalgique, moins"fou".
L'histoire de destins changés par l'Histoire, d'un amour ambigu, de la cupidité quasi innée. Très marquant.

Finalement c'est une très belle découverte, à travers des récits existentialistes puissants et qui malmènent nos émotions.
Hanta
Hanta

Messages : 1341
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par bix_229 le Mer 14 Mar - 15:10

Comment as-tu fait cette découverte ?
bix_229
bix_229

Messages : 10211
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Hanta le Mer 14 Mar - 15:14

Totalement par hasard, je cherchais des livres pas très chers avec de bons avis pour ma liseuse et j'ai vu le synopsis qui m'a plu.
Hanta
Hanta

Messages : 1341
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par bix_229 le Mer 14 Mar - 15:29

J' aime ce hasard qui nous fait découvrir parfois de belles trouvailles.
bix_229
bix_229

Messages : 10211
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par bix_229 le Mer 14 Mar - 15:51

Dogra Magra semble bien tentant. ON peut faire confiance à Picquier.

Kyūsaku YUMENO Dogra10

"OEuvre stupéfiante, inclassable, Dogra Magra est à la fois une performance d'écriture inégalée et un extraordinaire roman policier au programme paradoxal : un roman où les détectives sont les criminels. Ou plutôt, un roman où l'assassin est la victime.

Un amnésique se réveille en pleine nuit dans la chambre d'un hôpital psychiatrique. Nous le verrons se débattre au milieu d'une toile d'araignée tissée par les docteurs de l'institution, à la recherche de son identité et de son éventuel rapport avec une mystérieuse affaire criminelle. Qui est Kure Ichirô ? Quelle terrible malédiction poursuit la lignée de sa famille et se réveille dans ses gènes ? Le lecteur, entraîné dans une spirale de plus en plus serrée de coups de théâtre et de renversements de perspective, perd toute notion de l'espace et du temps et sent son esprit lui échapper, pris d'un vertige ontologique. Car ce roman, où se côtoient la doctrine bouddhiste du karma et les concepts psychanalytiques d'inconscient, est à la fois un chef-d'oeuvre d'écriture parodique qui se joue de tous les styles et une intrigue d'une intelligence labyrinthique où toutes les interprétations et leurs contraires sont autant de pièges tendus pour égarer le lecteur. Dogra Magra : un roman dont le lecteur est la victime. Réflexion sur la folie, l'identité et les pouvoirs de la science, ce texte dérangeant à l'extrême, publié quasi confidentiellement en 1935, resta totalement inconnu du grand public jusqu'à sa redécouverte à la fin des années soixante. Lorsqu'on en referme la dernière page, on comprend pourquoi il est aujourd'hui considéré au Japon comme un des romans majeurs du XXe siècle."
bix_229
bix_229

Messages : 10211
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Dreep le Mer 14 Mar - 16:51

Je n'ai pas été emballé par Dogra Magra
Dreep
Dreep

Messages : 565
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 27

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Tristram le Mar 20 Mar - 22:07

L'Enfer en Bouteille

Deux jeunes frère et sœur rescapés sur une île paradisiaque luttent contre leur désir incestueux, rongés par leur culpabilité chrétienne (en trois épisodes astucieusement livrés en désordre).

Amour posthume

Histoire macabre, à la Bierce peut-être... avec peut-être une pointe de transposition autobiographique ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8071
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Baleine le Mer 21 Mar - 9:35

Ça a l'air très curieux, je note, merci pour la découverte ! A ranger à côté d'Edogawa Ranpo ?
Baleine
Baleine

Messages : 69
Date d'inscription : 09/07/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par topocl le Mer 21 Mar - 10:09

@Tristram a écrit:L'Enfer en Bouteille

Deux jeunes frère et sœur rescapés sur une île paradisiaque luttent contre leur désir incestueux, rongés par leur culpabilité chrétienne (en trois épisodes astucieusement livrés en désordre).

Amour posthume

Histoire macabre, à la Bierce peut-être... avec peut-être une pointe de transposition autobiographique ?

Enthousiasme pas vraiment débordant?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Tristram le Mer 21 Mar - 10:53

Ben, c'est des nouvelles !
Mais c'est marquant, comme dit Hanta.
J'aimerais lire ce qu'il a écrit de kafkaïen...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8071
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par colimasson le Mer 21 Mar - 15:50

@bix_229 a écrit:Dogra Magra semble bien tentant. ON peut faire confiance à Picquier.

Kyūsaku YUMENO Dogra10

"OEuvre stupéfiante, inclassable, Dogra Magra est à la fois une performance d'écriture inégalée et un extraordinaire roman policier au programme paradoxal : un roman où les détectives sont les criminels. Ou plutôt, un roman où l'assassin est la victime.

Un amnésique se réveille en pleine nuit dans la chambre d'un hôpital psychiatrique. Nous le verrons se débattre au milieu d'une toile d'araignée tissée par les docteurs de l'institution, à la recherche de son identité et de son éventuel rapport avec une mystérieuse affaire criminelle. Qui est Kure Ichirô ? Quelle terrible malédiction poursuit la lignée de sa famille et se réveille dans ses gènes ? Le lecteur, entraîné dans une spirale de plus en plus serrée de coups de théâtre et de renversements de perspective, perd toute notion de l'espace et du temps et sent son esprit lui échapper, pris d'un vertige ontologique. Car ce roman, où se côtoient la doctrine bouddhiste du karma et les concepts psychanalytiques d'inconscient, est à la fois un chef-d'oeuvre d'écriture parodique qui se joue de tous les styles et une intrigue d'une intelligence labyrinthique où toutes les interprétations et leurs contraires sont autant de pièges tendus pour égarer le lecteur. Dogra Magra : un roman dont le lecteur est la victime. Réflexion sur la folie, l'identité et les pouvoirs de la science, ce texte dérangeant à l'extrême, publié quasi confidentiellement en 1935, resta totalement inconnu du grand public jusqu'à sa redécouverte à la fin des années soixante. Lorsqu'on en referme la dernière page, on comprend pourquoi il est aujourd'hui considéré au Japon comme un des romans majeurs du XXe siècle."

Moi ça m'intrigue ça, je le note !
colimasson
colimasson

Messages : 542
Date d'inscription : 24/11/2017
Age : 28
Localisation : Lyon

http://colimasson.blogspot.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Kyūsaku YUMENO Empty Re: Kyūsaku YUMENO

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum