Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Ossip Mandelstam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Jeu 15 Mar - 15:59

Ossip Mandelstam
(1891/1938)

Ossip Mandelstam Ossip10


Ossip Mandelstam (russe : О́сип Эми́льевич Мандельшта́м) est un poète et essayiste russe.
Son père est un commerçant en maroquinerie et sa mère enseigne le piano. A Saint-Pétersbourg, il suit les cours de la prestigieuse école Tenishev (1900-1907), puis à la Sorbonne à Paris (1907-1908) et en Allemagne (1908-1910), où il étudie la littérature française ancienne à l’Université de Heidelberg (1909-1910).
De 1911 à 1917, il étudie la philosophie à l’Université de Saint-Pétersbourg. Mandelstam est membre de la Guilde des poètes à partir de 1911. Ses premiers poèmes paraissent en 1910 dans la revue Apollon.
Avec Anna Akhmatova et Mikhaïl Kouzmine, il est l'une des principales figures de l'école acméiste fondée par Nikolaï Goumilev et Sergueï Gorodetsky.

Dans les années 1920, Mandelstam pourvoit à ses besoins en écrivant des livres pour enfants et en traduisant des œuvres d'Upton Sinclair, de Jules Romains, de Charles De Coster, entre autres. Il ne compose plus de poèmes de 1920 à 1925, et se tourne vers la prose.

Quelques années plus tard, alors qu'il est de plus en plus suspecté « d'activité contre révolutionnaire », il part en Arménie (Voyage en Arménie) et revient à la poésie après un silence de cinq ans. Son recueil sur l'Arménie est violemment critiqué par la Pravda.

À l'automne 1933, il compose un bref poème (une épigramme) contre Staline, Le Montagnard du Kremlin. Mandelstam fut arrêté pour la première fois en 1934 pour ce poème. Il fut exilé à Tcherdyne. Après une tentative de suicide, la sentence fut commuée en exil à Voronej, jusqu’en 1937. C'est de cette période que date des derniers vers écrits par Mandelstam et regroupés sous le titre les cahiers de Voronej.

Après trois ans d'exil, Mandelstam est arrêté pour activités contre-révolutionnaires en mai 1938, et condamné à 5 ans de travaux forcés.

Après avoir subi les pires humiliations, il meurt de faim et de froid, du côté de Vladivostok pendant le voyage qui le conduit dans un camp de transit aux portes de la Kolyma, après avoir subi de multiples privations. Son corps est jeté dans une fosse commune.

Cet immense poète ne sera pleinement connu et enfin reconnu internationalement que dans les années 1970, plus de trente ans après sa mort.

Wikipedia


Oeuvres traduites en français

Poésie
Tristia et autres poèmes,Gallimard, 1975
Tristia et autres poèmes, Gallimard, 1982
Poèmes, 1991
Tristia, Paris, 1994
Simple promesse (choix de poèmes 1908-1937)1994
Poésie complète de Mandelstam en 4 volumes bilingues (traduction et commentaires de Henri Abril) :
Cahiers de Voronej (1935-1937), Circé, 1998
Poèmes de Moscou (1930-1934), Circé, 2001
Le Deuxième livre (1916-1925), Circé, 2002
(La) Pierre : Les premières poésies (1906-1915), Circé, 2003
Les cahiers de Voronej, 2005
Nouveaux poèmes 1930-1934, éd. Allia, 2015

Prose
Le Sceau égyptien,  l'Age d'Homme, 1968
La Rage littéraire,  Gallimard, 1972
Voyage en Arménie,  L'Age d'Homme, 1973
Entretien sur Dante,  l'Age d'Homme, 1977
Physiologie de la lecture, Fourbis, 1989
De la poésie, traduit,  Gallimard, 1990
Le Timbre égyptien, Actes Sud, 1995
Lettres, Solin/Actes Sud, 2000
Entretien sur Dante, précédé de la Pelisse 2002
Eté froid & autres textes,Actes Sud, 2004
Voyage en Arménie,  Mercure de France, 2005
La 4e prose et autres textes, Christian Bourgois éditeur, 2006
Le Bruit du temps,  Christian Bourgois éditeur, 2006
Piotr Tchaadaev, Humanisme et contemporanéité  Harpo &, 2006
Le Timbre égyptien,  éditions Le bruit du temps, Paris, 2009
De la poésie, Éditions La Barque, 2013
ARMENIE - Voyage en Arménie & Poèmes Éditions La Barque, 2017
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Jeu 15 Mar - 17:35

Je conseille l' édition des Oeuvres complètes publiées par Le Bruit du temps.
La traduction est excellente.

Ossip Mandelstam Mandel10
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par Bédoulène le Jeu 15 Mar - 20:46

oui Bix mais pas de commentaire ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par animal le Jeu 15 Mar - 21:30

Ossip Mandelstam Plat1m10

Pas évident de laisser un mot sur le Bruit du temps.

Souvenirs de jeunesse mais pas tout à fait, un rapport de deux mondes. Celui d'une image d'Épinal de la Russie d'un côté et d'un autre une moderne et politique, révolutionnaire, concrète, palpable. Avec des ombres qui se recoupent : famille, amis, personnalités, professeur. Une distance ironique, un flou léger comme un trop plein de lumière tellement l'écriture est précise.

En parlant de presque tout sauf de lui-même dans cette série de courts textes autobiographiques il rend une situation très présente, la sienne, ce qui pourrait être des circonstances de sa construction morale.

Très vif, sagace, prémédité. Notamment dans le rapport teigneux à la littérature et à des facilités d'esprit, d'imagerie en fait.

ça mérite d'être laissé à reposer.

(petite récup pour l'occasion).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Ven 16 Mar - 0:23

@Bédoulène a écrit:oui Bix mais pas de commentaire ?
J' ai lu pas mal de textes de lui.
J' ai beaucoup lu. En général. Mais beaucoup oublié aussi.
De plus en plus.
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par Tristram le Ven 16 Mar - 0:25

La solution, partielle, est peut-être de noter (en ligne) ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Ven 16 Mar - 0:30

Quelques bribes sauvées du temps !

C'est mal commode de de parler de ce livre, Le Bruit du temps, où le narrateur affiche un détachement certain par rapport à lui-même. D'autre part, il y a en arrière fonds l'aspect historique de la Russie de 1905 à 1926 et la sociologie d' une ville, Saint Petersbourg où voisinent une bourgeoisie huppée et un milieu juif en voie d'aculturation.

Tout un milieu saisi à un moment où il va disparaitre.

"Je n'ai jamais envie de parler de moi-même, mais de suivre mon siècle, le bruit et l'espace du temps. Ma mémoire est hostile à tout ce qui m'est personnel."

Mais il y aura quelqu'un qui parlera quand même d' Ossip Mandelstam après sa mort. Sa femme Nadejda. Un témoignage à la fois précieux et précis, sur lui et la poésie de son époque. Lire Nadejda Mandelstam c'est lire un prolongement de l'oeuvre du poète. Et les difficultés d'écrire et même, seulement de vivre à cette époque écrasante où Staline décidait de tout.

Son livre Contre tout espoir. - Gallimard.
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Ven 16 Mar - 0:42

Et puis cette citation extraite du recueil La Rage littéraire

"Je me rappelle bien les années encloses de la Russie, les années 90, leur lent affaissement, leur calme maladif, leur provincialisme des fins fonds, eau dormante, dernier refuge du siècle agonisant.


Bavardages sur Dreyfus au thé du matin, évocations des colonels Esterhazy et Picquart, dicussions brumeuses au sujet de je ne savais quelle Sonate à Kreutzer et changements de chefs d' orchestre au dominant pupitre de la gare vitrée de de Pavlovsk, qui prenaient à mes yeux l' importance d' un changement de dynastie.

Marchands de jornaux figés au coin des rues sans un cri, sans un mouvement, gauchement cloués à leur trottoir, fiacres étriqués avec le strapontin pour le troisième.

L' une dans l' autre, les années 90 s' agencent dans mon esprit à partir d' images éparses, mais intérieurement reliées par la douce indigence et le provincialisme souffreteux, condamné à l' avance, d' une vie sur le déclin."

Musique à Pavlovsk
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Ven 16 Mar - 0:44

@Tristram a écrit:La solution, partielle, est peut-être de noter (en ligne) ?

Heureusement pour moi il y a les bribes de l' ancien forum.
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par Tristram le Ven 16 Mar - 0:47

CQFD !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par Bédoulène le Ven 16 Mar - 8:08

@bix_229 a écrit:
@Bédoulène a écrit:oui Bix mais pas de commentaire ?
J' ai lu pas mal de textes de lui.
J' ai beaucoup lu. En général. Mais beaucoup oublié aussi.
De plus en plus.

comme beaucoup de lecteurs Bix ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par bix_229 le Lun 19 Mar - 19:32

Correspondances correspondances...
Au moment où j' ouvre un fil pour Mandelstam,
je reçois le dernier n° du"Matricule des anges"
avec un dossier sur Mandelstam !
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ossip Mandelstam Empty Re: Ossip Mandelstam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Russes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum