Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Alessandro Baricco

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Dim 20 Mai - 16:52

merci Tristram, j'ai lu aussi city mais je n'ai pas fait les rapprochements que tu fais car je n'avais pas ces références littéraires

me semblait qu'il y avait une fille réelle ?

j'ai aimé tous les livres lus de cet auteur, Mr Gwyn est très bon aussi, et il me reste à lire quelques uns : Emmaüs, l'épouse ...........

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Dim 20 Mai - 16:57

je verrai plus imagination (faudrait que je le relise)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Tristram le Dim 20 Mai - 16:59

Ce ne sont pas en fait des personnages irréels, à part Diesel et Poomerang, et encore... et bien sûr les cow-boys et boxeurs (encore que) ; la jeune fille, c'est sûrement Shatzy Shell.
Je pensais aussi à "imagination", voire carrément "fiction"...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Dim 20 Mai - 17:14

fiction trop général ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Tristram le Dim 20 Mai - 17:26

Tu as raison ; "imagination" est bien, je préférerais "fantaisie", mais il y a déjà "fantastique", qui est plus restrictif. IL n'y a pas non plus "absurde"...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Quasimodo le Dim 20 Mai - 17:29

Si, il y a absurde.
Mais je suis d'accord : fantaisie, ça manque. Ce n'est pas du tout la même chose que fantastique. (surtout que La nébuleuse du crabe aurait bien besoin de ce tag)

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3190
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Tristram le Dim 20 Mai - 17:31

Et Cronopes...
"Absurde" a été rajouté récemment ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8298
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Quasimodo le Dim 20 Mai - 17:33

Bien sûr, Cronopes Smile
Oui, c'est un des derniers en date (avec trahison).

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3190
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par tom léo le Dim 17 Juin - 16:45

Emmaus

Alessandro Baricco - Page 2 Cvt_em10



Originale:    (Italienisch, 2009 )

CONTENU :
La belle Andre fait irruption dans la vie de quatre amis et la change à jamais. Dans le Turin des années 70 grandissent Bobby, Luca, Santo et la narrateur (qui reste sans nom) dans une atmosphère petite-bourgeoise et marqué par la morale stricte d’un catholicisme étroit. On se tient éloigné des femmes, jusqu’à l’apparition de la seduisante Andre, faisant étalage d’une certaine richesse et liberté. L’un après l’autre sera dan le ban de cette femme et la morale, la réligion perdra à l’instant même sa signification...

REMARQUES :
Ces quatre jeunes protagonistes ont entre 16 et 18 ans. Ils jouent ensemble de la musique, s’engagent par des visites dans l’hôpital et ont connu tous une éducation étroite. Dans la description du milieu dans le Nord d’Italie l’auteur joue avec toutes clichés existantes qui marquent si souvent toute idée autour d’une socialisation comme croyant : l’atmosphère est marqué par une culpabilité en tout ce qui concerne la corporalité, c’est-à-dire aussi : la sexualité. Quelles maladresses face à l’autre sexe ! Ils sont coincés, c’est sûr. Il y a certes des grands impératifs moraux, mais cela se revèle sans motivation plus profonde. Même un engagement en si beau auprès de malades est un devoir pur sans aucune motivation plus profonde. Ainsi ils seront sans défense (pour ainsi dire) quand ils rencontreront leurs propres « démons », déjà sous-jacentes, mais se révelant à la rencontre avec la belle Andre. Elle mettra tout en question, met tout sens dessus-dessous. Et à la fin ? Des débris sans fin. Et on soupçonne aussi que cette Andre si « liberé » est une autre forme de complexe, de pauvreté, voir de désespoir.

Le melange entre distance et proximité du narrateur face à la situation me semble pas authentique. D’un coté il analyse et cela fait preuve d’une distance néccessaire. Mais de l’autre il vivait, il vit dans ce monde qu’il décrit.

J’ajoute qu’à mon avis je vois des liens bien vus entre des représentations rigides de la morale et une foi non-assimilée et intériorisée, entre une forme de sécurité et l’état d’être sans ressources, voir l’effondrement d’un monde. Néanmoins le lecteur averti, et le croyant ou l’homme attentif, devra faire attention de ne pas reduire la foi sur une morale, une moralisation ainsi qu’une instrumentalisation éthique. Ceci n’est pas de tout assez pour embrasser une vision plus complète du mystère de la foi. Car il serait vraiment reducteur de voir dans ces jeunes coincés la belle réprésentation de ce qui est la foi vécue.

Sinon, une bonne lecture pour se poser quelques questions...


mots-clés : #initiatique
tom léo
tom léo

Messages : 1076
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Dim 17 Juin - 23:23

merci Tom Léo, je reviendrai à Baricco, je n'ai pas lu celui-ci

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Antoine8 le Lun 18 Juin - 7:08

J'ai Novecento : Pianiste et Soie qui m'attendent dans ma bibliothèque, il faudra que je me lance, en plus ce n'est vraiment pas très long et je pense que je vais apprécier son écriture.
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Lun 18 Juin - 17:13

j'attends ton ressenti Antoine8 !

Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Antoine8 le Lun 18 Juin - 20:04

Je viendrai le donner avec plaisir ! Smile
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par kashmir le Mar 19 Juin - 21:53

@Antoine8 a écrit:J'ai Novecento : Pianiste et Soie qui m'attendent dans ma bibliothèque, il faudra que je me lance, en plus ce n'est vraiment pas très long et je pense que je vais apprécier son écriture.

Je les ai aussi, depuis un certain temps, sur les étagères ! Si cela te dit, fais un signe quand tu débuteras, nous pourrions les lire de concert et croiser nos impressions ! Wink
kashmir
kashmir

Messages : 1810
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Mar 19 Juin - 21:54

bonne lecture à vous deux !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par kashmir le Mar 19 Juin - 21:57

@Bédoulène a écrit:bonne lecture à vous deux !

Antoine8 n'a pas encore dit "oui" ! lol!
kashmir
kashmir

Messages : 1810
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Antoine8 le Mer 20 Juin - 7:59

@kashmir a écrit:
@Antoine8 a écrit:J'ai Novecento : Pianiste et Soie qui m'attendent dans ma bibliothèque, il faudra que je me lance, en plus ce n'est vraiment pas très long et je pense que je vais apprécier son écriture.

Je les ai aussi, depuis un certain temps, sur les étagères ! Si cela te dit, fais un signe quand tu débuteras, nous pourrions les lire de concert et croiser nos impressions ! Wink  

Avec grand plaisir Kashmir ! Very Happy Tu pourrais commencer quand ?
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Bédoulène le Mer 20 Juin - 10:43

vous choisissez quel livre ?   les deux, Novecento est court et Soie Alessandro Baricco - Page 2 3123379589

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12642
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Antoine8 le Mer 20 Juin - 20:27

Les deux je pense Very Happy Mais je ne sais pas par lequel Kashmir préfère commencer !
Antoine8
Antoine8

Messages : 67
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 23
Localisation : Strasbourg

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par kashmir le Ven 22 Juin - 21:46

C'est comme tu veux, Antoine8, j'avoue que je suis curieuse du sujet de Soie ..
Et pour la disponibilité, c'est aussi quand tu veux ! Wink
kashmir
kashmir

Messages : 1810
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Alessandro Baricco - Page 2 Empty Re: Alessandro Baricco

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum