Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Chloé Zhao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chloé Zhao Empty Chloé Zhao

Message par topocl le Lun 23 Avr 2018 - 13:01

Chloé Zhao
Née en 1983


Chloé Zhao Chloe_10

Elle a étudié les sciences politiques au Mount Holyoke College (Massachusetts) et la production cinématographique à l'université de New York.

Son premier long métrage, Les Chansons que mes frères m'ont apprises (Songs My Brothers Taught Me), est présenté au Festival du film de Sundance 2015 puis à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2015.

Son second long métrage, The Rider, est présenté à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017 où il remporte le Prix Art Cinema du meilleur film de cette sélection parallèle. Il est ensuite sélectionné au Festival du cinéma américain de Deauville 2017 où il remporte le Grand Prix.
(Source : Wikipedia)

Filmographie

2007 : Post (court métrage)
2009 : The Atlas Mountains (court métrage)
2010 : Daughters (court métrage)
2011 : Benachin (court métrage)
2015 : Les chansons que mes frères m'ont apprises (Songs My Brothers Taught Me)
2017 : The Rider





The rider de Chloé Zhao

Chloé Zhao 31445410

J'ai adoré The rider, film tout à  la fois lent et fougueux, qui parle d'un jeune indien Lakota, cow-boy (oui, c'est ça, un indien cow-boy) champion de rodéo, qui voit ses rêves, les uns après les autres lui échapper: tombé de son  cheval, il garde des séquelles qu'il serait plus qu'imprudent de réactiver par une nouvelle chute. Il est là ,seul dans le silence de sa souffrance. Mais il y a a aussi en lui une profonde intelligence relationnelle, une tendre attention aux autres, qui reproduit la magie de sa communication avec les chevaux : Lilly sa jeune sœur autiste, Lane, qui a eu moins de chance que lui est  maintenant aphasique et paraplégique , ces gens pour qui il est une ressource  , et son père maladroit et aimant... Tous les rôles sont tenus par les personnes qui ont vécu cette histoire .
C'est beau comme un camion accidenté, c'est déchirant, ça a failli me faire pleurer. Les rêves partent et ne reviennent jamais, à 20 ans, c'est plutôt dur...

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6315
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Chloé Zhao Empty Chloé Zhao

Message par silou le Lun 30 Avr 2018 - 5:40

J'ai aussi adoré The rider. @Topocl est-ce que tu avais vu le précédent film de Chloé Zhao : Les chansons que mes frères m'ont apprises, je viens de prendre le dvd à la médiathèque.
silou
silou

Messages : 101
Date d'inscription : 27/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Chloé Zhao Empty Re: Chloé Zhao

Message par Avadoro le Mar 1 Mai 2018 - 8:26

The Rider

J'ai aussi été très marqué par ce nouveau film de Chloé Zhao, qui va rester un des temps forts de mon année cinématographique. Elle exprime une telle attention aux êtres, à leur fragilité, à leurs failles, à leurs colères et les espoirs que chaque scène devient un moment de partage, de lien, de transmission.

The Rider dévoile une fêlure, à la fois physique et invisible, que Brady est contraint d'accepter tout en apprivoisant peu à peu le poids démesuré d'une perte. Mais sa passion pour le rodéo, les chevaux, la nature est toujours présente, tout comme sa sensibilité et sa présence auprès de ses proches. Les acteurs "interprètent" leur propre rôle avec à la fois une profondeur et un recul assez bouleversants, puisque dans le prolongement de son précédent film, Chloé Zhao a passé du temps dans une réserve indienne du Dakota du Sud pour construire son projet. Et l'épure poétique d'une ouverture à l'autre, dans toute sa simplicité, reste en mémoire.


Chloé Zhao The_ri10
Avadoro
Avadoro

Messages : 723
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Chloé Zhao Empty Re: Chloé Zhao

Message par topocl le Mar 1 Mai 2018 - 12:56

Merci pour le fil, Avadoro. Et Silou, moi aussi j'ai pris le DVD du précédent à la médfiathèque Very Happy !

A distance il reste vraiment prenant et magique, ce film!
Peut-être à tenter pour ceux qui ont décroché du cinéma depuis quelques temps?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6315
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Chloé Zhao Empty Re: Chloé Zhao

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum