Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Jacques Prévert

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jacques Prévert Empty Jacques Prévert

Message par Ana le Ven 1 Juin - 9:27

Jacques Prévert
1900/1977

Jacques Prévert Jacque12

Né avec le siècle à Neuilly-sur-Seine, dans un milieu de petits bourgeois trop dévots, dont il ne cessera de moquer les obsessions et les convenances, Jacques Prévert sera l'aîné des trois enfants qu'auront Suzanne Catusse et André Prévert. Il se passionnera dès son plus jeune âge pour la lecture et le spectacle. A 15 ans, après son certificat d'études, il entreprend des petits boulots.
Incorporé en 1920, il rejoint son régiment. Là, il forme un trio d'amis avec "Roro", un garçon boucher d'Orléans, et Yves Tanguy qui sera envoyé peu après en Tunisie. Prévert quant à lui partira pour Istanbul où il fera la connaissance de Marcel Duhamel. De retour à Paris en 1922, Jacques s'établira au 54, rue du Château qui sera bientôt le point de rencontre du mouvement surréaliste auquel participent Desnos, Malkine, Aragon, Leiris, Artaud sans oublier le chef de file André Breton. Prévert finira par prendre position contre l'autoritarisme du "Maître". Un peu plus tard, il prendra ses distances avec le Parti communiste auquel il n'adhérera jamais.

Sa vie durant, il défendra les faibles, les opprimés, les victimes, avec une générosité bourrue mais toujours discrète. Avec Prévert, un univers à part se crée fuyant l'ordre voulu par Dieu et les "contre-amiraux" (l'une des nombreuses figures sociales qu'il tournait en dérision).
En 1933, le groupe de théâtre "Octobre" dont il fait parti, prend part à l'Olympiade du théâtre de Moscou obtenant un premier prix qui ne sera jamais remis...

Depuis lontemps Prévert écrit, participant à des créations collectives, mais de plus en plus, souvent avec son frère Pierre, il produit les scénarios de quelques-uns des sommets poétiques du cinéma français: "Le crime de Monsieur Lange" (1935) pour Jean Renoir, "Quai des brumes" (1935), "Drôle de drame" (1937), " Le jour se lève" (1939), "Les visiteurs du soir" (1941), "Les enfants du paradis" (1944), "Les portes de la nuit" (1946), tous pour Marcel Carné. Enfin, "La bergère et le ramoneur" (1953) sera repris par Paul Grimault pour donner naissance, en 1979, à un dessin animé absolument fantastique intitulé "Le roi et l'oiseau". Ses textes suscitent l'image et ses dialogues sont époustouflants de naturel, de justesse et d'humour.

Rayé des contrôles de l'armée en 1939, il quitte Paris l'année suivante et descend vers le sud s'établissant à la Tourette- sur-Loup, où Joseph Kosma, le photographe Trauner et bien d'autres encore le rejoignent pour travailler à des réalisations de films.
Jacques Prévert écrit aussi de fabuleux poèmes en prose qu'il donne à son ami Kosma qui les met en musique pour Agnès Capri, Marianne Oswald, Juliette Gréco, les "Frères Jacques" ou encore Yves Montand pour ne citer que les plus célèbres. Les "Paroles" de Prévert seront réunies pour la première fois en 1945 par René Bertelé. Bien que certains libraires avaient prophétisés que "ça intéressent que quelques jeunes gens de Saint-Germain-des-Prés", l'ouvrage est accueilli comme une immense bouffée d'oxygène dans le climat littéraire d'après la libération et est réédité à 5000 exemplaires dans la semaine suivant le jour de sa publication.

La deuxième guerre mondiale finie, Prévert revient à Paris. Ses poèmes sont sur toutes les lèvres ou dans le pli d'un collage, avec un parfum de bonheur nostalgique et de liberté retrouvée. Prévert restera toute sa vie d'un antimilitarisme à toute épreuve et son pacifisme ne souffrira aucun compromis.
Jacques Prévert s'éteindra auprès de sa femme Janine en 1977 à Omonville la petite.
Curieusement, c'est ce révolté qui avait en sainte horreur les institutions que la république des lettres allait couronner en baptisant de son nom quelques collèges et lycées et en le faisant entrer, à partir de 1992, dans l'illustre collection -sur papier bible!- de la Pléiade.
Jacques Prévert devenu un classique? On a du mal à s'y faire.
source : http://xtream.online.fr/Prevert/biographie.html


Ses publications

Poésie :
   1946 : Paroles
   1946 : Histoires
   1947 : Les Enfants qui s'aiment
   1951 : Spectacle
   1955 : La Pluie et le beau temps
   1955 : Lumières d’homme
   1963 : Histoires et d'autres histoires
   1966 : Fatras
   1970 : Imaginaires
   1972 : Choses et autres
   1980 : Soleil de nuit, recueil posthume
   1984 : La Cinquième Saison, recueil posthume

Théâtre :
   1951 - Dîner de têtes, masques réalisés par Elsa Henriquez
   Jacques Prévert, Octobre. Sketches et chœurs parlés pour le Groupe Octobre (1932-1936), Gallimard 2007.
   Jacques Prévert, Attention au Fakir ! Suivi de textes pour la scène et l'écran (Gallimard, 1995)

Entretiens :
   Hebdromadaires (avec André Pozner)

Livres d'art et collages :
   1951 : Grand Bal du printemps, avec le photographe Izis
   1952 : Charmes de Londres, avec le photographe Izis
   1964 : Jean-Jacques Morvan - Dix ans de peinture, 1951-1961, co-écrit avec André Parinaud, David Ojalvo, Jean Chaumely et Jean Bouret, Éditions du Musée de Morlaix, 1964.
   Diurnes, avec Pablo Picasso et le photographe André Villers
   Couleur de Paris, avec le photographe Peter Cornelius
   Carmina Burana, avec le compositeur Carl Orff et le peintre HAP_Grieshaber
   Le Cirque d'Izis, avec Marc Chagall et Izis
   Les chiens ont soif, avec Max Ernst
   Varengeville, avec Georges Braque
   Fêtes, avec Alexander Calder
   1973 : Eaux-fortes (avec Marcel Jean)
   Adonides, avec Joan Miró
   1976 : Arbres (gravures de Georges Ribemont-Dessaignes)
   1982 : Collages
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Ven 1 Juin - 9:38

Me revoilà dans une phase poétique consacrée presque essentiellement à Jacques Prévert, dont la simplicité de style, son oralité et sa sincérité me touchent beaucoup.
N'ayant pas vu de sujet qui lui soit consacré ici, j'ai décidé de me lancer afin de faire honneur à cet artiste de plus en plus connu.

Jusqu'à maintenant, je n'ai lu que Paroles, un après-midi à la bibliothèque, oubliant totalement l'heure d'un rendez-vous.
Si jamais vous le connaissez mieux que moi, n'hésitez pas à venir me faire part de vos expériences de lecture. Il s'agit, à priori, d'une personne si simple à aborder et à aimer qu'on a l'impression de le connaître comme un ami après la lecture d'un seul de ses recueils.

Jacques Prévert Cvt_pa10

Pour faire le portrait d'un oiseau

Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger ...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

Jacques Prévert - Paroles
mots-clés : #poésie
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Quasimodo le Ven 1 Juin - 9:58

Ah ! on n'avait pas de fil Prévert ? Shocked
Merci Ana Smile

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3332
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Ven 1 Juin - 10:02

@Quasimodo : je n'ai pas vu son nom dans l'index des auteurs en tout cas ! Si sa poésie t'intéresse, je te recommande ce blog très limpide : http://xtream.online.fr/Prevert/ Wink
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Quasimodo le Ven 1 Juin - 14:00

Merci, je vais voir !

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3332
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par bix_229 le Ven 1 Juin - 16:23

Merci Ana !
Prévert reste le poète des enfants qui s' aiment et des révoltés éternels.
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par bix_229 le Ven 1 Juin - 16:47

bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Ven 1 Juin - 22:01

@Quasimodo : j'espère qu'il va te plaire Wink

@bix_229 : Quelle voix... Une douceur grave qui atteint directement au coeur, par le plus court chemin... Merci. "Par Jacques Prévert", cela veut-il dire que c'est lui qui récite ? La question semble un peu naïve, mais j'aimerais bien que ce soit le cas...

Aujourd'hui, j'ai emprunté Grand Bal du printemps ainsi que sa biographie à la BU. Hâte de commencer à lire, ce soir ou demain.

En attendant, évidemment :

Le Cancre

Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu'il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur.
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Dim 3 Juin - 12:54

Une part importante de la vie de Prévert : les oiseaux !

Salut à l'oiseau ; Paroles

Je te salue
geai d’eau d’un noir de jais
que je connus jadis
oiseau des fées
oiseau du feu oiseau des rues
oiseau des portefaix des enfants et des fous
Je te salue
oiseau marrant
oiseau rieur
et je m’allume
en ton honneur
et je me consume
en chair et en os
et en feu d’artifice
sur le perron de la mairie
de la place Saint-Sulpice
à Paris
où tu passais très vite
lorsque j’étais enfant
riant dans les feuilles du vent
Je te salue
oiseau marrant
oiseau si heureux et si beau
oiseau libre
oiseau égal
oiseau fraternel
oiseau du bonheur naturel
Je te salue et je me rappelle
les heures les plus belles
Je te salue oiseau de la tendresse
oiseau des premières caresses
et je n’oublierai jamais ton rire
quand perché là-haut sur la tour
magnifique oiseau de l’humour
tu clignais de l’œil
en désignant de l’aile
les croassants oiseaux de la morale
les pauvres échassiers humains
et inhumains
les corbeaux verts de Saint-Sulpice
tristes oiseaux d’enfer
tristes oiseaux de paradis
trottant autour de l’édifice
sans voir cachés dans les échafaudages
la fille entr’ouvrant son corsage
devant le garçon ébloui par l’amour
Je te salue
oiseau des paresseux
oiseau des enfants amoureux
Je te salue
oiseau viril
Je te salue
oiseau des villes
Je te salue
oiseau des quatre jeudis
oiseau de la périphérie
oiseau du Gros-Caillou
oiseau des Petits-Champs
oiseau des Halles oiseau des Innocents
Je te salue
oiseau des Blancs-Manteaux
oiseau du Roi-de-Sicile
oiseau des sous-sols
oiseau des égoutiers
oiseau des charbonniers et des chiffonniers
oiseau des casquettiers de la rue des Rosiers
Je te salue
oiseau des vérités premières
oiseau de la parole donnée
oiseau des secrets bien gardés
Je te salue
oiseau du pavé
oiseau des prolétaires
oiseau du Premier Mai
Je te salue
oiseau civil
oiseau du bâtiment
oiseau des hauts fourneaux et des hommes vivants
Je te salue
oiseau des femmes de ménage
oiseau des bonshommes de neige
oiseau du soleil d’hiver
oiseau des Enfants Assistés
oiseau du Quai aux Fleurs et des tondeurs de chiens
Je te salue
oiseau des bohémiens
oiseau des bons à rien
oiseau du métro aérien
Je te salue
oiseau des jeux de mots
oiseau des jeux de mains
oiseau des jeux de vilains
Je te salue
oiseau du plaisir défendu
oiseau des malheureux oiseau des meurt-de-faim
oiseau des filles mères et des jardins publics
oiseau des amours éphémères et des filles publiques
Je te salue
oiseau des permissionnaires
oiseau des insoumis
oiseau du ruisseau oiseau des taudis
Je te salue
oiseau des hôpitaux
oiseau de la Salpêtrière
oiseau de la Maternité
oiseau de la cloche
oiseau de la misère
oiseau de la lumière coupée
Je te salue
Phénix fort
et je te nomme
Président de la vraie république des oiseaux
et je te fais cadeau d’avance
du mégot de ma vie
afin que tu renaisses
quand je serai mort
des cendres de celui qui était ton ami.
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Bédoulène le Dim 3 Juin - 13:03

merci Aventin Ana pour l'ajout de cette "part importante" et du poème qui l' illustre !


Dernière édition par Bédoulène le Dim 3 Juin - 13:08, édité 1 fois

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Aventin le Dim 3 Juin - 13:06

Ce n'est pas moi Bédoulène, c'est Ana - que je remercie moi aussi au passage Jacques Prévert 2126147062 !
Aventin
Aventin

Messages : 1112
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Bédoulène le Dim 3 Juin - 13:08

oups ! corrigé ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Dim 3 Juin - 13:14

Chanson de l'oiseleur ; Paroles

L'oiseau qui vole si doucement
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur
L'oiseau qui soudain prend peur
L'oiseau qui soudain se cogne
L'oiseau qui voudrait s'enfuir
L'oiseau seul et affolé
L'oiseau qui voudrait vivre
L'oiseau qui voudrait chanter
L'oiseau qui voudrait crier
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau qui vole si doucement
C'est ton coeur jolie enfant
Ton coeur qui bat de l'aile si tristement
Contre ton sein si dur si blanc
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Bédoulène le Dim 3 Juin - 13:34

ces derniers poèmes devraient attirer notre Jacques Prévert 3481408968

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Dim 3 Juin - 13:40

Sûrement Very Happy
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Lun 4 Juin - 10:12

Je viens d'apprendre que bon nombre de chanteurs, bien plus nombreux que ce que je ne me l'imaginais, (dont Yves Montand que j'apprécie) ont participé à la popularité des poèmes de Paroles. Comme quoi, la musique et la poésie s'entremêleront toujours, pour notre plus grand plaisir !

Beaucoup d'exemples de poèmes anaphoriques de Prévert me viennent en tête, mais j'en choisirai un issu du Grand Bal du Printemps qui pourrait très bien être slamé à la manière de Brel dans "Ces-gens là". Il me rappelle mes lectures d'Hugo... :

A Paris
ces messieurs du Tout-Paris parlent d'or
ces messieurs parlent finances
ces messieurs parlent chiffres
ces messieurs parlent d'art
ces messieurs parlent d'abondance
ces messieurs parlent métaphysique, voiture et politique
ces messieurs parlent haut
et puis pour parler femmes ces messieurs parlent argot
Ces messieurs hauts de forme et bas de plafond
ces messieurs parlent raison
Leurs dames parlent pointu haute musique haute cuisine
haute couture hauts chiffons

Dans les rues de Paris
l'enfant parle grand nègre et petit patapon
l'enfant parle soleil
l'enfant parle merveilles
l'enfant parle silence
l'enfant parle vacarme
l'enfant parle misère
l'enfant parle terreur
l'enfant parle beauté malice douleurs caprices
l'enfant parle amour
l'enfant parle bonheur
l'enfant parle désirs
l'enfant parle faim soif et sommeil
l'enfant parle délire et affaires de famille
l'enfant parle funèbre et larmes de crocodile
l'enfant parle chien savant perroquet érudit chinois de paravent
l'enfant parle scandale hôpital carnaval conflagration mondiale
l'enfant parle déchirant parle déconcertant
l'enfant parle mystère choquant et déplaisant
l'enfant parle incongru
à son corps défendu

Dans les rues de Paris
l'enfant parle travesti
et nu

Dans les rues de Paris
l'enfant parle moineau
parle crottin de cheval tétanos et vélo
l'enfant parle diable
l'enfant parle odieux
l'enfant
parle rêve et parle vrai parle bien
et parle mal parle fer et parle feu

Dans les rues de Paris
l'enfant parle image et magie
et
dans les images innées de son langage imaginaire
l'enfant découvre le monde
et le monde n'est pas fier
Et quand c'est le grand monde
le grand monde le fait taire.
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par bix_229 le Lun 4 Juin - 15:42

Ah oui, Pravert aimait aussi les oiseaux et tout ce qui était libre.
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Ana le Mar 5 Juin - 7:16

Jacques Prévert ; Le Grand bal du Printemps a écrit:

Fille de Mars

garçon d’Avril
amoureux de Mai
Dans la ferraille de la Fête
les feux de la Saint-Elme
sur les trolleys crépitent
Fille de Mars
garçon d’Avril
amoureux de Mai
Bercés par le doux fracas du manège
en caressant un rêve
se caressant aussi
Ils s’aiment
pour la vie
Ce rêve est aussi vrai que le vacarme de cette fête
c’est pour la vie qu’ils s’aiment
c’est à cause de la vie
et même s’ils se quittent
elle les a réunis.
Ana
Ana

Messages : 212
Date d'inscription : 29/03/2018

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par colimasson le Mar 5 Juin - 16:02

Je ne peux m'empêcher de penser à ce que Houellebecq a écrit de Prévert dans Interventions 2...
colimasson
colimasson

Messages : 542
Date d'inscription : 24/11/2017
Age : 28
Localisation : Lyon

http://colimasson.blogspot.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Tristram le Mar 5 Juin - 16:18

@Colimasson a écrit:Je ne peux m'empêcher de penser à ce que Houellebecq a écrit de Prévert dans Interventions 2...
On aimerait bien y penser aussi (si seulement on savait...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8437
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jacques Prévert Empty Re: Jacques Prévert

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum