Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Sofia Andrukhovych

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sofia Andrukhovych Empty Sofia Andrukhovych

Message par topocl le Lun 25 Juin 2018 - 10:03

Sofia Andrukhovych
Née en 1982


Sofia Andrukhovych Proxy_19

   Née en 1982 à Ivano-Frankivsk, Sofia Andrukhovych, auteur de plusieurs essais et romans, est la fille de l’écrivain Yuri Andrukhovych (publié aux Éditions Noir sur Blanc). Journaliste, traductrice du polonais et de l’anglais, Sofia Andrukhovych a été récompensée par de nombreux prix littéraires, dont le « Livre de l’année de la BBC 2014 » pour Felix Austria et le prix Conrad 2015 pour l’ensemble de son œuvre. Felix Austria est son premier livre traduit en français.

2017 Felix Austria (2014) Editions Noir sur Blanc

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Sofia Andrukhovych Empty Re: Sofia Andrukhovych

Message par topocl le Lun 25 Juin 2018 - 10:06

Felix Austria

Sofia Andrukhovych Felix-10

Première année du XXème siècle, dans la ville de Stanislaviv, autrefois polonaise, rattachée à l'Empire austro-hongrois (et aujourd'hui ukrainienne), cohabitent allemands, ruthènes, polonais, et juifs. il y a là un petit relent de cette Europe de l'Est multiculturelle, où les peuples cohabitent entre tolérance et séparation, où chacun entretient le conservatisme de ses traditions. et croyances. L’atmosphère reste bonhomme.

Adèle et Stefa (qui raconte) y entretiennent une relation d'une constante ambivalence entre haine et amour, dévotion et détestation, fusion et contestation. Stefa est la servante dévouée d'Adèle, élevée comme sa sœur (mais pas tout à fait comme sa sieur) , les deux mères étant mortes dans un incendie peu après leur naissance. Elles partagent tout mais l'asymétrie de leur relation, l'une servante indispensable et parfaite, l'autre maîtresse de maison capricieuse entretenue de ce fait dans son incompétence) est criante. D'ailleurs partagent-elles ou croient-elles partager ?

Amours, amitiés, réceptions mondaines, déambulation dans la ville haute en couleur...Un magicien spécialisé dans l'art de la dissimulation et de la disparition, un mystérieux garçon muet et rebelle, un prêtre à l'aura universellement distribuée et sa jeune femme épileptique achèvent de donner à ce roman une ambiance particulière, à faire de ce récit un conte fantasque et drolatique, portrait à l'humour discret et joyeux d'un monde qui n’est plus.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum