Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Marc Lavoine - Driss El Kesri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poésie - Marc Lavoine - Driss El Kesri Empty Marc Lavoine - Driss El Kesri

Message par topocl le Mer 11 Juil - 8:43

Marc Lavoine
Né en 1962


poésie - Marc Lavoine - Driss El Kesri Proxy_11

Marc Lavoine, est un auteur-compositeur-interprète et acteur français.

Publications

2015 : L'Homme qui ment (récit), éditions Fayard
2011 : Toi et moi, on s'appelle par nos prénoms (récit), avec Driss El Kesri, Fayard




Driss El Kesri

poésie - Marc Lavoine - Driss El Kesri Proxy_34

Ancien professeur de français, Il a été éducateur à l'hôpital de jour d'Anthony et rédacteur en chef du journal Le Papotin, «journal atypique»,écrit par des personnes autistes ou souffrant de troubles envahissants du développement.

Publications

- Toi et moi, on s'appelle par nos prénoms (récit), Fayard (avec Marc Lavoine)

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Marc Lavoine - Driss El Kesri Empty Re: Marc Lavoine - Driss El Kesri

Message par topocl le Mer 11 Juil - 9:05

Toi et moi, on s'appelle par nos prénoms

poésie - Marc Lavoine - Driss El Kesri 51vtsq10

Marc Lavoine (parrain) et Driss El Kesri (rédacteur en chef) ne sont là qu'à titre de préfacier, expliquant leur implication dans l'aventure du Papotin, un "journal atypique" (expliquant peu d’ailleurs, on aimerait mieux comprendre les mécanismes de cette aventure éditoriale)

Utopsy a écrit:Que signifie « atypique » ? Chaque personne participant à ce journal a probablement sa réponse. Selon un des concepteurs du journal, « atypique » signifie : « différence acceptée ».
Le Papotin est un journal qui existe depuis plus de 20 ans et compte déjà une trentaine de numéros. Il est né d’une proposition de Driss El Kesri, alors qu’il travaillait à l’hôpital de jour d’Antony, accueillant des jeunes présentant des symptômes autistiques et apparentés, d’écrire sous la dictée de ces jeunes tout ce qui leur passerait par la tête et qu’ils auraient envie de voir retranscrit.
De cette idée initiale est née celle de la création d’un journal, publié régulièrement, qui s’articulerait autour de deux éléments : des textes rédigés à partir des écrits ou des paroles des rédacteurs et des interviews de personnalités politiques, artistiques, médiatiques, réalisées par ces rédacteurs et retranscrites ensuite.
Les rédacteurs du Papotin forment un groupe hétérogène puisqu’il réunit des patients de différents hôpitaux de jours, des usagers d’IME et d’ESAT, des résidents de Foyers de vie ou de Foyers d’accueil médicalisés de la région parisienne, des accompagnants de ces personnes travaillant dans les institutions qu’elles fréquentent, ainsi que quelques personnes qui ne sont pas issues du milieu de la prise en charge spécialisée mais ont croisé le chemin du journal et sont devenus des rédacteurs du Papotin.
Le comité de rédaction du journal se réunit chaque semaine dans un théâtre parisien, en dehors du cadre des institutions dont sont issus la plupart des rédacteurs du journal, dans le but de produire le contenu du journal. Les interviews ont également lieu dans ce cadre. Cette élaboration s’effectue à partir d’une discussion libre où la parole de chacun a son importance. Le journal se reconnaît deux parrains : Howard Buten et Marc Lavoine.
Le Papotin est totalement inscrit dans l’actualité sociale et politique, interviewant des personnes comme Cécile Duflot, Stéphane Hessel, Jacques Chirac, monseigneur Gaillot, la chanteuse Lorie, etc…
La question de la norme, de la différence, de l’exclusion, de l’hétérogène, du ressenti intérieur des rédacteurs est centrale (...)
Mais ce qui structure tout aussi fortement le Papotin, c’est la fantaisie omniprésente, la drôlerie, qui donne au lecteur une jubilation particulière, salutaire, celle que l’on ressent lorsque les règles sociales sont démasquées, lorsque le langage est décalé de ses conventions habituelles.

Suivent cette préface , sans plus de commentaires, des textes extraits des nombreux numéros du Papotin, poèmes, textes courts "banaux", trucs bizarres, définitions, interviews d'hommes et femmes célèbres plus ou moins adroits et à l'aise. On apprend à connaître, ou plutôt reconnaître Arnaud, Carole, Alexandre...On est ainsi au cœur de l'âme de ces jeunes gens et de leur étrangeté, on saisit de façon aiguë leur inadaptation au monde (ou l’inadaptation du monde à eux), leur mystère et leur sensibilité à fleur de peau. On n'y comprend rien, bien sûr, mais on s'imprègne de cette différence, on voit comme le monde est inhospitalier pour eux, comme ce journal est une bulle d'ouverture et de tolérance.

Le site du papotin


mots-clés : #medias #poésie

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum