Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Simonetta Greggio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Simonetta Greggio

Message par kashmir le Mar 17 Juil - 17:02

Simonetta Greggio
née en 1961
à Padoue

Simonetta Greggio S_g11

Simonetta Greggio a fait ses études à la Faculté des lettres de Padoue. Arrivée à Paris en 1981, elle a été journaliste pendant plusieurs années, collaborant à des revues et magazines divers dont City, Télérama, La Repubblica. Elle partage sa vie entre Paris, Venise et la Provence. Comme sa romancière fétiche, Elsa Morante, elle préfère que l'on parle d'elle comme d'un écrivain, refusant l'appellatif d'écrivaine.

Bibliographie :

Romans :
2005 : La douceur des hommes, éditions Stock;
2006 : Étoiles, éditions Flammarion;
2007 : Col de l'Ange, éditions Stock;
2008 : Les mains nues, éditions Stock;
2010 : Dolce Vita 1959-1979, éditions Stock. Finaliste du prix Renaudot et du prix Interallié.
2011 : L'odeur du figuier, nouvelles, éditions Flammarion - Prix Messardière 2011 : Roman de l'été
2012 : L’homme qui aimait ma femme, éditions Stock,
2013 : Nina, coécrit avec Fréderic Lenoir, éditions Stock,
2014 : Les Nouveaux Monstres 1978-2014, éditions Stock.. Finaliste du prix Interallié.
2015 : Femmes de rêve, bananes et framboises, éditions Flammarion
2016 : Black Messie, éditions Stock. Prix Casanova 2017.


Ses autres livres :
2001 : La Côte d'Azur des jardins
2005 : Cuisine bio, avec Bonneterre
2006 : Saveurs d'Italie – 40 recettes et astuces

Source Wikipédia
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Mar 17 Juil - 17:36

L'odeur du figuier

Simonetta Greggio L_odeu10


Cinq histoires dont le point commun est une odeur de figuier sauvage, une senteur d’été, d’enfance, de nostalgie, un parfum de délicieuse mélancolie, comme une chanson qui ramènerait à une époque oubliée. Et cette odeur, suspendue sur la vie des personnages, est là pour leur rappeler que la joie est admissible et recevable, qu’elle est tout près, qu’il faut la respirer, y croire, la laisser planer et s’en envelopper.
Quatrième de couverture.


Depuis le temps que je possède ce livre, je m'étais toujours promis de le lire en été pour mieux en savourer l'atmosphère. Et voilà, c'est chose faite ! Et quel beau moment ou devrais-je dire beaux moments puisqu'il s'agit d'un recueil de nouvelles qui ous font découvrir la vie de personnages dans l'italie ensoleillée et odorante.
Simonetta Greggio, que j'avais déjà lue à plusieurs reprises et qui m'avait enchantée, m'a epoustouflée par la maitrise de la forme "nouvelle".
J'adore cette forme d'écriture mais parfois on quitte la lecture déçu ou en attente de quelques lignes supplémentaires. Là, rien de tout cela, un bonheur à chaque début d'histoire qui se concrétise en un récit court mais complet.

Mention spéciale pour la nouvelle dédiée à Mario Rigoni Stern et celle nommée :Acquascura.

La maison sentait le romarin, le bois flotté et les vieux bouquins mouillés par la pluie et séchés par le vent : certaines pages avaient jauni et étaient devenues illisibles. Après avoir lu les livres qu'ils avaient emmenés avec eux, Chiara et Tsvi reprenaient ceux qui étaient restés dans la bibliothèque de la grande pièce.


Je me suis égarée en allant chez lui.b je n'y avais jamais mis les pieds, ces maisonnettes pimpantes de la proche banlieue ne m'ont jamais attirée. plutôt un loft décati. Plutôt un grand appart haussmannien vide. Plutôt un de ces endroits à la Modiano, une maison de campagne cossue où on ne peut emprunter l'escalier tellement il est envahi par les livres. Je suis une romantique post-moderne, cynique et gâtée, pauvre par goût presque autant que par nécessité.

mots-clés : #nouvelle
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par bix_229 le Mar 17 Juil - 17:41

Oh alors, si elle est jolie, italienne, et qu' en plus elle se réfère à Rigoni Stern, elle a tout pour plaire !
Elle n' écrit pas en français ?
bix_229
bix_229

Messages : 10619
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par ArenSor le Mar 17 Juil - 20:28

Oups ! je n'avais jamais entendu parler de Mario Rigoni Stern Simonetta Greggio 1038959943
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Bédoulène le Mar 17 Juil - 20:48

merci kashmir, c'est noté et souligné ! Smile

quels livres as-tu lus ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par bix_229 le Mar 17 Juil - 21:11

@ArenSor a écrit:Oups ! je n'avais jamais entendu parler de Mario Rigoni Stern Simonetta Greggio 1038959943
Mieux vaut tard...
Je pense qu' il te plaira. Difficile de ne pas apprécier l' homme et l' auteur !
Ceux qui l' ont lu te le diront.
bix_229
bix_229

Messages : 10619
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Bédoulène le Mar 17 Juil - 21:18

elle te le dis Arensor ! Very Happy

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Mer 18 Juil - 22:23

@bix_229 a écrit:Oh alors, si elle est jolie, italienne, et qu' en plus elle se réfère à Rigoni Stern, elle a tout pour plaire !
Elle n' écrit pas en français ?

Et, en plus, elle cite Modiano : elle a tout pour te plaire, - bix. Tu ne l'as jamais lue ? Et oui, elle écrit en français, je crois.

- Bédoulène : tu veux savoir quels livres j'ai lus d'elle pour savoir par lequel commencer ? J'ai pratiquement lu tous "ses anciens" livres, je veux dire, pas encore les derniers parus et pas ceux sur la cuisine bien qu'ils me tentent quand même ! Simonetta Greggio 1171367610

- Arensor : Merveilleux écrivain que Mario Rigoni Stern : à lire d'urgence ! Wink
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Bédoulène le Mer 18 Juil - 22:29

merci kashmir ! je vais y réfléchir

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Mer 18 Juil - 22:30

Si tu veux découvrir : ses nouvelles ou Les mains nues me semblent un beau choix !
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par bix_229 le Mer 18 Juil - 23:03

Je préfère les italiens qui écrivent leur langue en général, mais je veux bien
te faire confiance.
Je ne sais pas si tu as vu, je viens d' en découvrir une qui écrit en italien : Fleur Jaeggy.
C' est joli, non ?
Je suis content déjà de l' avoir trouvée. Le reste... Simonetta Greggio 3933839410
bix_229
bix_229

Messages : 10619
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Dim 22 Juil - 18:28

Oui, j'ai vu ton post. Tu as lu le livre ?Et tes impressions ?
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par bix_229 le Dim 22 Juil - 19:23

Je viens juste de la commander...
bix_229
bix_229

Messages : 10619
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Dim 2 Sep - 14:34

Elsa mon amour

Simonetta Greggio S_greg10


« Quand je regarde derrière moi, on dirait que je me raconte une histoire. Qui était cette enfant qui dormait avec les chats errants, qui réinventait sans cesse les vêtements et les objets, la laideur m'a toujours mise de mauvaise humeur, cette fillette qui ne jouait avec les autres enfants que lorsqu'elle pouvait les mettre en rang et leur faire la classe ? » Elsa Morante, née à Rome le 18 août 1912, est écrivain, poète et traductrice. Elle épouse Alberto Moravia en 1941, mariage qui durera jusqu'à sa mort le 25 novembre 1985. En 1957, avec L'Île d Arturo, elle est la première femme récompensée par le prix Strega. La Storia, publié en 1974, figure dans la liste des 100 meilleurs livres de tous les temps. Ce roman, intime et sensuel, redonne sa voix à Elsa Morante. Ce roman est l'histoire de sa vie.
quatrième de couverture


En écoutant le Concerto n°24 de Mozart...

Simonetta Greggio nous dévoile la vie d'Elsa Morante comme un tableau impressionniste : par autant de petites touches que de chapitres. Tantôt, poétiques, images de la nature et de la relation d'Elsa avec les animaux et les plantes qui l'entourent donc pleines de douceur et de couleurs et de sensations, tantôt terriblement humaines dans les relations que cette même femme choisit de nouer ou de dénouer avec ceux qu'elle croise au cours de sa vie.

Ce qui est frappant, cependant, c'est sa solitude - elle avoue elle-même parfois la provoquer - et le manque d'Amour vrai qui caractérise son existence. Peut-être Bill, cependant...


J'ai aimé retrouver l'écriture de Simonetta Greggio , dans cette biographie qui m'a menée vers d'autres envies de découvertes "livresques" et autres - le roman est riche de références culturelles et historiques de toutes sortes à propos d'une époque - un peu, comme j'avais été entraînée vers d'autres "Italie " à la lecture de son roman Dolce vita. J'ai d'ailleurs déjà deux livres d'Elsa Morante qui m'attendent ! Et je souhaite vivement être aussi emportée par leurs lectures et aussi passionnée que ne l'est Simonetta Greggio quand elle évoque cette femme entière qu'a été Elsa Morante.

mots-clés : #biographie
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Tristram le Dim 2 Sep - 16:44

Merci Kashmir ! tiens, Elsa Morante mérite d'avoir son fil, non ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8458
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Bédoulène le Dim 2 Sep - 18:24

merci kashmir !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par kashmir le Sam 29 Juin - 15:47

Etoiles

Simonetta Greggio Zotoil10

Il y a des lectures qui "ont" des saisons, c'est à dire qu'il vaut mieux les programmer pendant une saison plutôt qu'une autre : telle est l'idée un peu farfelue que j'ai et qui m'a fait déguster cette nouvelle en été !

Une histoire toute simple, que celle de ce chef étoilé, qui rentré plus tôt que prévu à son domicile découvre son infortune sentimentale. du coup, le voilà qui part au hasard pour changer d'existence, et se rapprocher de l'enfant qu'il était. Retrouver le goût des choses simples, des plaisirs quotidiens et de la cuisine toute pétillante de saveurs.

Une poésie de l'écriture , toujours présente chez Simonetta Greggio et le même plaisir toujours renouvelé de la retrouver !

Une nouvelle pleine de fraîcheur comme le glaçon au basilic qu'on dépose dans le gaspacho. Attention, c'est un livre qui ouvre l'appétit !
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Simonetta Greggio Empty Re: Simonetta Greggio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum