Marceline Loridan-Ivens

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Marceline Loridan-Ivens

Message par topocl le Mar 7 Aoû - 7:41

@Tristram a écrit: qui ne m'ont d'ailleurs pas empêché, la chair étant ce qu'elle est, de donner, sans regret ultérieur, descendance à mon triste individu qui n'en méritait pas tant.
C'était une autre époque, aussi.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4841
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Marceline Loridan-Ivens

Message par topocl le Sam 8 Sep - 13:03

Et tu n'es pas revenu
avec Judith Perrignon




Pourquoi une fois revenue au monde, était-je capable de vivre ? C'était comme une lumière aveuglante après des mois dans le noir, c'était violent, les gens  voulaient que tout ressemble à un début, ils voulaient m'arracher à mes souvenirs, ils se croyaient logiques, en phase avec le temps qui passe, la roue qui tourne, mais ils étaient fou, pas que les Juifs, tout le monde ! La guerre terminée  nous rongeait tous de l'intérieur.

Des camps, Marceline est revenue à 17 ans, mais son père, parti avec elle, n'est pas  revenu. Avec une belle intelligence affective, elle raconte, 75 ans après, parce que c'et toujours là,  comment  "Mon retour est synonyme de ton absence". Comment ce mari, ce père, dont on ne sait rien de ses derniers mois et de sa mort, qui n'a même pas de tombe, a manqué,  laissant une béance impossible à combler, définitivement traumatisante. Elle raconte l'impossible retour, l'impossible réconciliation au monde.



mots-clés : #autobiographie #campsconcentration #relationenfantparent

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4841
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Marceline Loridan-Ivens

Message par Bédoulène le Sam 8 Sep - 23:40

merci topocl ! (je commencerai par l'amour après)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8892
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Marceline Loridan-Ivens

Message par Tristram le Lun 19 Nov - 1:13

Quelle personne ! quel témoignage, quelle mémoire, quelle énergie, quel rire !
https://www.franceculture.fr/emissions/a-voix-nue/marceline-loridan-evans-lintegrale-en-cinq-entretiens-2012
(il est un peu difficile de trouver l'épisode 2/5, " J'ai jeûné pour Yom Kippour à Auschwitz par dignité ou pour en appeler à Dieu aussi", mais il existe : je l'ai entendu, et il est à écouter !)
"Je suis une transversale, je vais d'un milieu à l'autre"

"J'étais en marge, j'étais hors norme. De quoi je peux avoir peur ? De toute façon on est toujours dans un camp _ dont je ne sors pas."

"C'est l'erreur : on n'aide jamais."
avatar
Tristram

Messages : 5596
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Marceline Loridan-Ivens

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Histoire et témoignages

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum