Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


William Boyle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

William Boyle Empty William Boyle

Message par kashmir le Dim 5 Aoû - 14:59

William Boyle

William Boyle Willia10

William Boyle, est né et a grandi dans le quartier de Gravesend, à Brooklyn, où il a exercé le métier de disquaire spécialisé dans le rock américain indépendant. Il vit aujourd'hui à Oxford, dans le Mississippi. Son premier roman, Gravesend, a été publié par les éditions Rivages en 2016.

L'écrivain revendique les influences de Flannery O'Connor, Larry Brown, Charles Willeford et Harry Crews.

Source Wikipédia.

Bibliographie :

Gravesend, 2013
Everything Is Broken - Tout est brisé -   2017
The Lonely Witness - Le témoin solitaire - 2018 à paraître en Octobre



Cet auteur devrait séduire certains d'entre vous ne serait-ce que par ses références littéraires et musicales ! Wink
kashmir
kashmir

Messages : 1809
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par kashmir le Dim 5 Aoû - 15:12

Tout est brisé

William Boyle W_boyl10

Tout semble brisé dans la vie d'Erica qui ne peut compter sur l'aide de personne pour s'occuper de son père, tout juste sorti de l'hôpital. Son fils Jimmy, qui arrive à l'improviste après plusieurs années de silence, ne lui offre aucun soulagement car lui-même se sent mal à l'aise face à sa famille dans ce quartier de Brooklyn trop hanté par ses souvenirs. Il prend au contraire une nouvelle fois la fuite pour se réfugier chez des amis, à 80 km de l'Etat de New York, où il se sent plus perdu que jamais. Alors qu'une tempête se prépare, Jimmy appelle sa mère, et Erica n'hésite pas à prendre la route en affrontant les éléments déchaînés pour venir au secours de ce fils devenu sa seule raison de vivre. Et tous deux se retrouvent dans une atmosphère de fin du monde. William Boyle revient ici au décor et aux personnages de Gravesend qu'il évoque avec une mélancolie déchirante, celle-là même que lui inspire Bob Dylan lorsqu'il chante Everything is broken.
Quatrième de couverture.

Pour moi, les bibliothèques sont des lieux où s'incarne souvent la magie d'une rencontre  : je cherchais un livre qui me permette de rester dans le même esprit que ma lecture de Patti Smith et j'ai découvert cet auteur.
Le livre n'est pas optimiste mais on se prend d'affection pour tous ces personnages qui incarnent l'Amérique profonde, celle ou le travail ne garantit rien et où l'absence de travail vous fait perdre tous les repères et parfois aussi votre dignité.
On y croise toute une galerie de caractères dont certains vous resteront en mémoire longtemps, la musique est omniprésente  : Nick Cave - que vous avez cité dans le fil Juke-box - ou Jeff Buckley.

Pour les amateurs d'intrigue, passez votre chemin, il ne se passe rien d'extraordinaire, ici, c'est juste la vie quotidienne de ces hommes et femmes broyés par une société qui n'est guère clémente.

J'ai aimé énormément les accompagner et je suis impatiente de lire les autres écrits de William Boyle.


mots-clés : #musique #social #viequotidienne
kashmir
kashmir

Messages : 1809
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par Bédoulène le Lun 6 Aoû - 10:11

merci kashmir ! as-tu lu les saisons de la nuit de Colum McCann ? car ton ressenti m'y fait penser

je lirai certainement car j'ai ce livre dans ma pal

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12601
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par kashmir le Jeu 9 Aoû - 17:41

Bédoulène, merci de ton intérêt : oui, j'ai lu Les saisons de la nuit et je ne rapprocherais pas trop les deux.
Tout est brisé raconte le quotidien de gens qui n'ont pas choisi de vivre en marge de la société dans une grande métropole mais des êtres qui se battent pour une vie classique.

Bédoulène, dans ta PAL, tu as le livre de William Boyle ou celui de Colum McCann ??? scratch
Je suis un lente à la compréhension, en ce moment ! William Boyle 1390083676
kashmir
kashmir

Messages : 1809
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par bix_229 le Jeu 9 Aoû - 17:58

Merci Kashmir ! Je note Tout est brisé.
Tu es en veine de lectures en ce moment.
Que ça dure !
bix_229
bix_229

Messages : 10455
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par kashmir le Jeu 9 Aoû - 18:08

Oui, bix, je le suis !
Tout ne peut pas s'écrouler d'un coup Wink ! Quand ça ne tourne pas rond, restent les livres pour s'y réfugier et c'est rudement bien.
kashmir
kashmir

Messages : 1809
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par Bédoulène le Ven 10 Aoû - 10:47

kasmir j'ai lu "les saisons de la nuit" et j'ai celui de Boyle dans ma PAL !

je t'engage à lire donc celui de Colum MCCann

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12601
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par topocl le Ven 10 Aoû - 10:55

Si tu lis bien Bédoulène, kashmir l'a lu le McCann.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par Bédoulène le Ven 10 Aoû - 12:15

ah oui zut ! merci topocl

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12601
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

William Boyle Empty Re: William Boyle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum