Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Éric Chevillard

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Mar 27 Aoû 2019 - 1:39

Allez, la version intégrale du cru journalier :
lundi 26 août 2019 4085

Pourquoi également cette prépondérance inique du masculin dans les expressions toutes faites ? Je suis partisan d’une réforme urgente sur cette question aussi. Hier, par exemple, je ne sais trop pour quelle raison, sept ou huit personnes des deux sexes ont voulu me faire la peau. Eh bien, je préfère dire qu’elles se sont jetées sur moi comme une seule femme. Laquelle ne fit pas longtemps la maligne. Une torgnole et elle mordait la poussière.

Invisible, furtive, évanescente, la crevette est de son vivant le fantôme de la mignonne petite morte toute rose si bien nommée qu'elle sera ce soir.

Le terme époux, savez-vous cela, jolis fiancés, se rapporte moins à la courte journée d’épousailles qu’aux longues années d’épouillage.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène le Mar 27 Aoû 2019 - 15:09

merci Tristram ça chatouille les zygomatiques

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Quasimodo le Mar 27 Aoû 2019 - 16:27

Mais, encore une fois, on dirait du Tristram : quand nous avoueras-tu que tu es Eric Chevillard ?

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3346
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Mar 27 Aoû 2019 - 16:29

Il n'est, hélas pour lui, que mon fils...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Quasimodo le Mar 27 Aoû 2019 - 22:33

Il a donc été à bonne école !

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3346
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Mar 17 Sep 2019 - 22:51

@Louvaluna _ mais pas que :
mardi 17 septembre 2019
4105
L’écrivain œuvre pour la postérité. En effet, plus il aura écrit de livres, plus il laissera de cendres.

Il est des monstres sur lesquels le sort semble s’acharner à plaisir. Ainsi ces mêmes serpents qui ont une tête à la place de la queue ont une queue à la place de la tête.

Puis le médecin légiste mourut à son tour, sans savoir où, quand, comment ni pourquoi.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène le Mer 18 Sep 2019 - 7:34

merci Tristram, bien l'histoire du serpent !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Lun 14 Oct 2019 - 0:42

Autofictif du jour a écrit:Non, non, non, tu as abandonné ton chien, tu n’as pas rendu sa liberté à un loup !
Louvaluna, t'es où ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Jeu 5 Déc 2019 - 23:11

L'Explosion de la tortue

Éric Chevillard - Page 4 L_expl10


C’est d’abord l’histoire de la piètre fin de Phoebe la tortue de Floride, « cette vie en dedans, cette vie de dos » ; puis la non-postérité de Louis-Constantin Novat, obscur écrivain mineur, s’entremêle à cette trame.
Métaphore filée jusqu’à l’absurde, c’est ensuite l’exercice de la pure digression (par exemple l’irrésistible épisode du bouchon)
« Or un bouchon qui bouche imparfaitement est un bouchon qui ne bouche pas du tout. »
C’est surtout une inventivité prodigieuse, qui fuse sans trêve, paraît inépuisable, à la limite du délire dans l’emphase burlesque ; mais dans cet humour se révèle un léger grincement qui raille bientôt l’expression convenue à la mode. Il y a quelque chose d’extrêmement actuel dans cette dérision, rappelant un peu la sourde culpabilité contemporaine (qui sera prouvé ultimement responsable, fut-ce par inadvertance ?)
Servie par une parfaite maîtrise de la langue, tout à fait contrôlée, idéalement au service du pince-sans-rire, c’est au final une mauvaise foi loufoque, aux frontières du cynisme et de la cruauté (des flashes dévoilent, comme dans un cauchemar, des aperçus inacceptables, tel petit Bab), qui éclate.
La tendance affichée par l’auteur de se substituer à Novat, typique plagiat, est bien dans l’air du temps littéraire ‒ tandis que le thème de l’écrivain méconnu est récurrent chez lui.
« Ne mangera plus jamais de betterave l'orphelin dont la mère s'étouffa avec la plante potagère et sous ses yeux mourut.
(Un jour pourtant, mais c'est une autre histoire encore, les dames de la cantine découvriront que cette maman se porte tout à fait bien et que l'enfant est un malin qui n'aime pas la betterave.)
(On peut le comprendre : à qui appartient cette main sanglante qui lâche dans notre assiette les dés du pire avenir ?) »
Eric Chevillard fait partie, avec Régis Jauffrey, un autre écrivain du succinct à profusion passé maître en humour noir, de ce qui compte dans ce qui s’écrit aujourd’hui d’original. (Et quelle est la part due par ces œuvres à l’esprit des bandes dessinées de notre adolescence ?)

Mots-clés : #absurde #humour

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène le Jeu 5 Déc 2019 - 23:58

j'y réfléchirais, la lecture me semble plus ardue que Palafox, non ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Quasimodo le Ven 6 Déc 2019 - 10:17

Si j'en juge par les cinquante premières pages, Bédoulène, ça se lit sans difficultés !
(J'ai lu ton commentaire, Tristram, j'y reviendrai lorsque j'aurai fini le livre et écrit le mien)

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3346
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram le Ven 6 Déc 2019 - 10:50

Ce n'est pas une lecture ardue, Bédoulène, mais il n'est pas exclus qu'une articulation des deux thèmes principaux m'ait échappé ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Arturo le Ven 6 Déc 2019 - 18:56

mmh pas sûr que ce soit pour moi, merci pour le commentaire. J'essaierai dans les prochaines semaines.
Arturo
Arturo

Messages : 3109
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par églantine le Ven 6 Déc 2019 - 22:00

@Arturo a écrit:mmh pas sûr que ce soit pour moi, merci pour le commentaire. J'essaierai dans les prochaines semaines.
Ben perso je ne l'ai jamais lu cet homme mais pas du tout tentée .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 4 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum