Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


James Hadley Chase

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James Hadley Chase Empty James Hadley Chase

Message par animal le Dim 12 Aoû - 18:57

James Hadley Chase
(1906-1985)

James Hadley Chase Jh_cha10
Né à Londres le 24 décembre 1906, René Brabazon Raymond est le fils d'un colonel de l'armée des Indes qui destine son fils à une carrière scientifique. D'abord élève de la Rochester King's School, le futur Chase prépare un diplôme de bactériologie, puis va étudier à Calcutta les effets de la rage. Après avoir servi dans la R.A.F. comme chef d'escadron, il devient courtier en librairie. En 1933, il épouse Sylvia Ray, qui lui donne un fils. Ayant épuisé les joies du porte-à-porte, René Raymond écrit en six week-ends son premier roman, Pas d'orchidée pour miss Blandish, dans lequel il parodie habilement Sanctuaire de Faulkner. Publié à Londres en 1939, le livre obtient un succès foudroyant : jamais encore on n'avait amoncelé autant de cruauté et de turpitudes en si peu de pages ! René Raymond adopte le pseudonyme de James Hadley Chase. Il utilisera très vite d'autres noms de plume, cela pour une raison pratique : l'Angleterre est en guerre, le papier rationné, et chaque nouvelle identité signifie une attribution de papier supplémentaire. Une centaine de romans noirs devaient suivre, avec une régularité métronomique.
En virtuose, Chase exécute systématiquement des variations sur un thème unique : la déchéance. Quel que soit le héros de ses livres — journaliste ambitieux, détective intègre, individu quelconque cherchant à acquérir un statut social —, il rencontrera immanquablement une femme, ou plutôt la femme. Véritable mante religieuse, perverse, cupide et destructrice, celle-ci le conduira à sa perte après avoir fait de lui un criminel. En raison de la structure et du rythme cinématographiques du récit, le lecteur, matraqué par l'action violente, les personnages sordides, les hécatombes sanglantes, ne peut que s'identifier, le temps du roman, au « héros » manipulé et poussé inéluctablement à la mort brutale. Cela dans la première manière de Chase, qui, à partir de 1970, modifie sa formule avec le cycle beaucoup plus apaisé de Paradise City. Comme s'il s'était lassé d'engendrer des monstres... Son œuvre abondante comporte, certes, des temps morts, mais aussi quelques chefs-d'œuvre : TraquenardsEvaMiss Shumway jette un sortDouze Chinetoques et une souris. Plus de trente titres donnèrent lieu à des adaptations cinématographiques, généralement édulcorées. Mais le lecteur n'oubliera jamais l'essentiel, cette sarabande monstrueuse de tueurs sadiques, de femmes lascivement criminelles, de fous sanguinaires, de tortionnaires souriants, véritable cour des miracles qui peuple La Chair de l'orchidéeGarces de femmes ou La Petite Vertu...
—  Michel LEBRUN

universalis.fr

Bibliographie ?

Allez jeter un oeil sur wikipedia.org
Oeuvres traduites en français

Spoiler:


Sous la signature de James Hadley Chase
1939 : Les Bouchées doubles
1939 : Qu'est-ce qu'on déguste !
1940 : Le Corbillard de Madame...
1941 :  Méfiez-vous fillettes !
1944 : Miss Shumway jette un sort
1945 : Éva
1946 : Douze balles dans la peau
1948 : La Chair de l'orchidée
1949 : Garces de femmes
1951 : Dans le cirage !
1951 :  L'Abominable Pardessus
1952 : Du gâteau !
1953 :  Un tueur passe...
1953 : Ça n'arrive qu'aux vivants
1953 : Rien ne sert de mourir
1954 :  Partie fine
1954 : Alerte aux croquemorts
1955 :  En crevant le plafond
1957 : Pochette surprise
1958 : Délit de fuite
1958 : À tenir au frais
1959 : Pas de mentalité
1960 : Au son des fifrelins
1960 : Tirez la chevillette !
1961 :  Mise en caisse
1961 :  Un lotus pour Miss Chaung
1962 :  L'Héroïne d'Hong-Kong
1962 : Tueur de charme
1963 : Un beau matin d'été
1966 :  Chambre noire
1968 : L'Homme à l'affût
1969 : Le vautour attend toujours
1972 : Simple question de temps
1973 : En galère
1974 :  Le Zinc en or
1974 :  Les poissons rouges n'ont pas de secret
1975 : À pieds joints
1976 :  Fais-moi plaisir... crève
1976 : Qui vivra rira
1979 :  Tu crois pas si bien dire
1980 :  File-moi une couverture
1981 : Tu me suivras dans la tombe
Sous la signature de Raymond Marshall
1944 : En trois coups de cuiller à pot
1945 :  Le Requiem des blondes
1946 :  Faites danser le cadavre
1948 :  Faites danser le cadavre
1949 :  La Main dans le sac
1951 : Sirène à la manque
1952 :  La Culbute
1954 : Une manche et la belle
1956 :  Fais-moi confiance
Série Martin Corridon
1951 :  Ne tirez pas sur le pianiste
Série Steve Harmas
1947 :  N'y mettez pas votre nez
Série Don Micklem
1954 : Voir Venise...et crever
1956 : Signé la Tortue
Sous la signature de Ambrose Grant
1946 : Elles attigent...,

Série Martin Corridon
1950 : Lâchez les chiens !
1951 : Ne tirez pas sur le pianiste
Série Dave Fenner
1939 :  Pas d'orchidées pour miss Blandish,
1940 : Douze chinetoques et une souris
Série Mark Girland
1966 :  La Blonde de Pékin
1967 : C'est ma tournée
Série Steve Harmas
1952 :  Vipère au sein
1956 : Retour de manivelle
1959 : Traitement de choc
1963 :  Cause à l'autre !
Série Tom Lepski
1964 : Série Tom Lepski
1964 : Chantons en chœur !
1965 : Trop petit mon ami
1967 :  Eh bien, ma jolie
1969 : Un hippie sur la route
1970 : À vous le plaisir !
1971 :  Le Denier du colt
1973 : Et toc !
1978 :  Planque-toi à la morgue
1979 :  Meurtres au pinceau
1979 :  Question de flair
1981 :  Passez une bonne nuit,
1982 : C'est pas dans mes cordes
1983 : Ça ira mieux demain
Série Herman Radnitz
1972 : Pas de vie sans fric
1979 :  Meurtres au pinceau
Série Mark Girland et Herman Radnitz
1965 : Officiel
1969 :  Une bouffée d'or pur
Série Tom Lepski et Herman Radnitz
1980 : La Grande Fauche
Série Mark Girland, Tom Lepski, Herman Radnitz
1968 : Série Mark Girland, Tom Lepski, Herman Radnitz
1968 : Présumé dangereux
Série Vic Malloy
1949 : Tu seras tout seul dans ton cercueil
1949 :  Couche-la dans le muguet
1950 C'est le bouquet !
Série Don Micklem
1954 : Voir Venise...et crever
Série Helga Rolfe
1971 :  Un atout dans la manche
1975 :  Le Joker en main
1977 : On repique au jeu

Plusieurs adaptations cinamatographiques

source wikipedia





_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par animal le Dim 12 Aoû - 19:08

James Hadley Chase 20180820

Un lotus pour Miss Chaung (1961)

Peu avant la guerre du Vietnam, un un peu simple et plutôt massif américain profite mollement de sa vie d'expat à Saïgon. Un peu de boulot, des clubs, de l'alcool et Nanh sa maîtresse vietnamienne. Pour que ça dégénère il trouve par hasard de beaux diamants et quand on est massif et que les vietnamiens sont petits un accident est vite arrivé.

Les péripéties s'enchaînent sans traîner autour de ce bonhomme presque sympathique, balourd et pas très utile. Il se révèle d'ailleurs plutôt accessoire, l'action c'est pour les hommes de la Sûreté, la jeune femme et deux frères chinois.

On peut y voir un abus de clichés (extrait à venir ?) de violence et de menaces potentiellement gratuites mais ça fait le boulot avec le minimum de charisme qui évite de s'ennuyer. Dans le genre aventures exotiques on doit pouvoir trouver mieux, dans le genre polar aussi mais si vous n'êtes pas complètement allergiques à une imagerie macho-occidentale primaire ou que vous pouvez vous en amuser ça peut vous passer une paire de soirées.

J'ai lu pire dans le même registre, là j'y ai quand même trouvé un certain plaisir.


mots-clés : #polar

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Bédoulène le Lun 13 Aoû - 13:46

une influence de Lully ?

merci, et extraits bienvenus

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par animal le Lun 13 Aoû - 21:05

Voyage dans le temps, 1961 polar pour tout le monde avec un délit de sale gueule et pire encore... :
Cette homme mastoc avait la tête ronde et chauve, les yeux bridés et cruels, des lèvres épaisses et de grandes oreilles plates et pointues. Moitié Chinois, moitié Vietnamien, il cumulait les défauts des deux races, tant au moral qu'au physique.

ça va faire beaucoup moins envie tout de suite !

le côté macho est du même tonneau bien sûr.



_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par bix_229 le Lun 13 Aoû - 21:17

Je te le laisse !
Meme si j' ai pas mal donné. Et s' il a inspiré pas mal de films...
De toute façon, les polars anglais, pas ma tasse de thé !
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Tristram le Lun 13 Aoû - 21:22

Ah ouais, quand même ! C'est là qu'on mesure la liberté de ton qu'on a perdu !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par animal le Lun 13 Aoû - 21:33

à côté de ça comparé à mes vagues souvenirs de Clancy ou Cussler (ce que j'ai lu de pire dans ma vie de lecteur ?) ça fait finalement moins réac. (quant au cinéma... )

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Louvaluna le Mar 14 Aoû - 0:01

@animal a écrit:le côté macho est du même tonneau bien sûr.
T'as un extrait sous la main qu'on rigole un coup ? Shocked

(Histoire de prouver qu'EES est un Bisounours à côté !)
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 988
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par bix_229 le Mar 14 Aoû - 0:15

"On ne sait jamais avec les femmes… . – Et elle avait une belle gueule. Ça te montre bien, hein ? On ne peut jamais juger à la gueule. J’ai connu dans le temps une tordue qui était du genre couverture d’illustrés ; mais elle ne valait rien : plus froide qu’un iceberg."


"Les femmes sont de drôles d’animaux. On ne sait jamais où on en est avec elles ; elles ne savent pas souvent où elles en sont avec elles-mêmes. Pas la peine d’essayer de comprendre leur mécanique. C’est pas faisable. Elles ont plus d’humeurs de rechange qu’un lézard n’a de queues et tout ce qu’on peut espérer c’est de piquer sur l’humeur qu’on attend au moment où elle survient, et d’entrer vite dans la place."

Extraits de Garce de femmes.

ça te va Louva ? James Hadley Chase 3933839410
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Bédoulène le Mar 14 Aoû - 10:11

faut savoir qui parle, quelle éducation etc...................

mais j'ai lu des phrases bien plus machos ailleurs que dans les polars et qui m'ont énervée (mais ne me demandez pas les titres, je ne m'en souviens plus)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par animal le Mar 14 Aoû - 21:44

Il devait rigoler quand même des fois, nous voilà presque dans le contre-exemple :

Jaffe fut bouleversé. Il songea qu'il avait toujours traité Nhan comme un joli objet. Il la prenait quand l'envie lui en venait et la laissait tomber quand il en avait assez. Il comprenait maintenant qu'elle était un être humain, doué de sensibilité, et il éprouva une honte intense.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Tristram le Mar 14 Aoû - 21:49

Il alterne grosse caisse et violon avec grand art !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

James Hadley Chase Empty Re: James Hadley Chase

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum