Gwenn Rigal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gwenn Rigal

Message par animal le Ven 7 Sep - 19:33

Gwenn Rigal
(né en 1975)


Titulaire d'un DESS Télécoms, Internet, Télévision à l'Université Paris-Dauphine en 2000, Gwenn Rigal est guide conférencier à Lascaux depuis 2003.

Son ouvrage, "Le temps sacré des cavernes" (2016), a reçu le prix Alfred Verdaguer sur proposition de l'Académie française et une mention spéciale du jury au Grand Prix du Livre d'Archéologie.

Il est également auteur de "Les mystères de la Franc-maçonnerie" (2012).

Ancien journaliste poker, Gwenn Rigal est connu des habitués du forum PokerNews sous son pseudonyme "Lascaux24".

Il vit à Montignac, Dordogne.

son blog : https://blogs.mediapart.fr/gwenn-rigal/blog

Source : babelio

Bibliographie :

- Les mystères de la franc-maçonnerie, 2012
- Le temps sacré des cavernes, 2016

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7428
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par animal le Ven 7 Sep - 19:36

Copie du commentaire d'Arensor, initialement posté sur le fil Archéologie : clic

@ArenSor a écrit:
Gwenn Rigal
Le Temps sacré des cavernes


Mieux vaut tard que jamais pour commenter  cette lecture  Rolling Eyes

Disons tout de suite qu’il s’agit d’un ouvrage exceptionnel par son contenu scientifique, par sa clarté et par son honnêteté.
Franchement, si vous vous intéressez à nos lointains ancêtres chasseurs-cueilleurs du paléolithique et en particulier à leurs manifestations artistiques, c’est le livre que je recommanderais sans aucune hésitation.

L’auteur, Gwenn Rial, est guide à la reconstitution  Lascaux 2. C’est l’exemple parfait  d’un médiateur digne de ce nom, maîtrisant parfaitement son sujet, se tenant au courant des dernières découvertes et capable d’en effectuer une synthèse claire, sans être simpliste, pour le grand public. C’est par le constat déprimant de ne pouvoir répondre correctement en quelques minutes à certaines questions importantes que lui posaient des visiteurs qu’il a écrit ce livre.

Une première partie nous campe l’artiste, l’homme de Cro-Magnon, dans son environnement. Ses prédécesseurs sont évoqués : notamment Neandertal avec les délicates questions que sont les manifestations d’une pensée symbolique, les métissages avec son successeur Cro-Magnon et sa disparition vers – 40 000. Gwenn Rial expose les différentes hypothèses émises sans effectuer de jugement à priori, montrant toutefois les facteurs qui vont dans le sens ou à l’encontre des unes et des autres.
L’habitat, les modes de vies, les manifestations symboliques (formes d’art, sépultures etc…) sont abordés. L’auteur n’hésite pas à traiter des questions que se pose le commun des mortels et qui sont parfois éclipsées par certaines spécialistes :
- nos connaissances sur l’habillement du Cro-Magnon ?
- Quand l’homme moderne a perdu sa pigmentation ?
On y apprend des choses étonnantes sur le commerce d’objets sur de grandes distances, le rôle que l’homme a joué très tôt dans la disparition de certaines espèces animales (sujet au combien actuel et qui met à mal le mythe du bon sauvage !) etc.

La seconde partie est consacrée à l’art pariétal. Une introduction présente les conditions matérielles de cette forme d’art. Elle s’accompagne d’un exposé de recherches novatrices touchant  par exemple à l’éclairage (jeux d’ombres et de lumières, théâtralité), le son (résonance des voix, musique).

Viennent ensuite les différentes hypothèses d’interprétation des décors peints, avec à chaque fois, un exposé des hypothèses émises, suivi d’une discussion sur leur validité :
1) Les théories liées à la chasse : zoocénose (les grottes seraient des sortes de cartes des territoires de chasse parcourus par une population), magie de la chasse (capturer et tuer symboliquement les animaux)
2) les théories animistes, chamaniques ou totémistes.
3) les théories structuralistes
4) les hypothèses mythiques.

En fait aucune des explications globales avancées ne fonctionne correctement pour l’ensemble des grottes. Un exemple, les mains en négatif ou en positif appliquées sur les parois avec des doigts repliées pourraient être interprétées comme un code silencieux des chasseurs à l’approche du gibier. Ce pourrait bien être le cas à Gargas, mais pas pour d’autres grottes.

Ainsi vouloir trouver une seule explication à l’art pariétal semble aujourd’hui illusoire. En 1976, le grand ethnologue et préhistorien André Leroi-Gourhan déclarait :

En réalité, il a dû y avoir, comme dans tous les systèmes religieux, à la fois de la métaphysique et de la magie associées dans un foisonnement d’explications dont les différentes hypothèses ne peuvent rendre compte que de manière parcellaire.

Les grottes ornées gardent donc une part importante de leur mystère et… c’est tant mieux !
Mieux, Gwenn Rigal en accentue la fascination en nous entraînant dans des enquêtes scientifiques passionnantes qui ne dévoilent qu'une partie du mystère

Nous pouvons donc continuer à rêver sur ces cavalcades de taureaux, de chevaux, de rennes et mammouths qui se bousculent sur les parois souterraines.
C’est en visitant la grotte de Niaux en Ariège que j’ai connu l’une de mes plus grandes émotions esthétiques. drunken

Je terminerai par ces belles paroles d’une fillette de huit ans, Maria Sanz de Sautuola, qui est à l’origine de la découverte de l’art des cavernes. Un jour de 1879, alors qu’elle se trouvait avec son père dans la grotte d’Altamira, levant les yeux vers le plafond, elle s’écria : « Mira, papa ! Bueyes ! » (Regarde, papa ! Des bœufs !). cheers

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7428
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par animal le Ven 7 Sep - 19:56



Le temps sacré des cavernes

Je me perds vite dans certaines références temporelles mais après tout les tranches couvrant plusieurs milliers d'années sont assez large pour que ce ne soit pas si gênant. D'ailleurs si comme moi ce qui vous pousse à cette lecture est la curiosité devant cette sorte d'énigme de nos lointains ancêtres et de leur culture, donc de nos différences et de nos points communs, cette idée qu'on pourrait sentir une racine qui serait notre essence ou apporter de nouveaux éléments à la question de notre rapport à notre 'primitivité' si ce n'est notre animalité... vous ne serez pas trop gênés non plus, je pense.

Vous voyagerez beaucoup même si l'essentiel des preuves ou vestiges exposés sont européens... et vous serez un peu frustrés aussi car autant le dire tout de suite l'énigme reste entière. N'empêche ça se lit très facilement et c'est fascinant, inimaginable même. Mode de vie, habitudes, coutumes, rapport à l'autre et à son milieu... vous aurez des pistes, des axes de lectures possibles mais toujours autant de questions.

On ne peut pas s'approprier ce passé. L'échelle de temps si on compare ce mystère mais surtout toute cette complexité, 2000 ans contre 15 000, 25 000 ou plus d'une évolution "différente", ça laisse tout aussi songeur, ça relativise. L'évolution ça se voit moins mais sa vitesse ne doit pas varier tant que ça, alors tout ce temps ça laisse encore plus de possibles qu'avant la lecture.

Possibles de quoi ? Mystère. Société, différente mais pas forcément tant que ça, des groupes, des individus, des interactions... un imaginaire à confronter à des mythes modernes imposés ? Pas forcément parce que dans la revue des théories, l'existence du bon sauvage n'est pas forcément la question.

C'est pas mal un bouquin qui ne donne pas de réponse à de grandes et confuses questions. Ca laisse sur sa faim mais ça brasse et ravive beaucoup de choses !

Et j'y ai retrouvé de ce que j'avais éprouvé devant un documentaire vu il y a x années et que je n'ai pas réussi à identifier qui parlait préhistoire, lui aussi de façon factuelle, sans reconstitutions bidons, sans lectures obligatoires, sans certitudes ! Une pensée aussi pour le doc de Werner Herzog sur la grotte Chauvet qui a sa manière à lui vous laisse nager avec vous mêmes et des milliers d'années d'ancêtres ou d'ancêtres possibles.

(Un commentaire qui ne vous dira finalement pas grand chose de ce que vous trouverez dans le livre !)



Dernière édition par animal le Sam 8 Sep - 17:36, édité 1 fois
avatar
animal
Admin

Messages : 7428
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par églantine le Ven 7 Sep - 20:35

Eh bien voilà deux avis tentateurs !

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3561
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par Bédoulène le Ven 7 Sep - 21:04

merci Animal !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par animal le Ven 7 Sep - 23:13

Le commentaire de Mister ArenSor rend mieux compte de la richesse et de la dynamique du contenu.

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7428
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par topocl le Sam 8 Sep - 8:20

Tu devrais remettre le titre à ton commentaire, animal. on met un moment à comprendre si tu l'as vraiment lu (et après tu peux effacer ce message Very Happy )

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4627
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par animal le Sam 8 Sep - 17:37

Cest pas terrible l'interface version mobile. Je vais garder aussi ta remarque !

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 7428
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 37
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Gwenn Rigal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum