IMAMURA Shôhei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IMAMURA Shôhei

Message par Chamaco le Mar 25 Sep - 20:51

Shôhei IMAMURA (1926-2006)


Cinéaste japonais, un des membres de la "Nouvelle Vague" des années 50 et 60 au Japon, assistant du cinéaste Ozu qui representait pour lui ce qu'il voulait fuir dans le cinéma japonais des "débuts", il le quitte comme il quitte également son studio de l'époque pour la Nikkatsu qui lui laisse un peu plus de liberté, Imamura voulait s'affranchir des codes du cinéma japonais fortement influencé par le cinéma américain qui s'était implanté dans son pays suite au désastre de la seconde guerre mondiale dans laquelle le Japon avait participé à l'"Axe du mal", la découverte du cinéma français notamment celui de Godard et de la "Nouvelle Vague" français la confirmé dans son choix, choix d'un petit budget, d'acteurs qui ne sont pas des stars, des mouvements de la caméra se glissant dans la foule (cf la scène de la manifestation politique dans les rues de Tokyo dans "la femme insecte")
Sa jeunesse de jeune délinquant alimentera ses scénarios où la pègre, la mafia des Yakuzas et la prostitution feront florès.

Imamura fut un des rares réalisateurs à obtenir deux Palmes d'Or.

Films :

1958 : Désirs volés
1958 : Devant la gare de Ginza
1958 : Désir inassouvi
1959 : Mon deuxième frère
1961 : Cochons et Cuirassés
1963 : La Femme insecte
1964 : Désir meurtrier
1966 : Le Pornographe (Introduction à l'anthropologie)
1967 : L'Évaporation de l'homme
1968 : Profonds désirs des dieux
1970 : L'Histoire du Japon d'après-guerre racontée par une hôtesse de bar
1979 : La vengeance est à moi
1981 : Eijanaika
1983 : La Ballade de Narayama
1987 : Zegen, le seigneur des bordels
1989 : Pluie noire
1997 : L'Anguille
1998 : Dr. Akagi
2001 : De l'eau tiède sous un pont rouge



La Femme Insecte



Synopsis :

- Au début du siècle. Tomé naît à la campagne dans la pauvreté la plus totale. Décidée à connaître la fortune par tous les moyens, elle part pour la ville. Son destin suit celui de son pays dont elle subit les bouleversements de front : la guerre et la reconstruction via l'occupation américaine.

Mon avis :
Dans ce film au titre évocateur on peut se poser la question du pourquoi associer les mots "Femme" et "Insecte", l'explication n'est pas perceptible de suite mais à la réflexion elle s'impose lorsque l'on comprend le rôle de la femme au sein de cette famille et dans la société  du début du XX+ siècle, où la prostitution est un moyen de subsister
En effet, c'est elle qui travaille le plus pour nourrir la famille, tandis que les hommes comme les gros bourdons se font nourrir (image du beau père se faisant nourrir au sein par l'héroïne Tomé). Le film est un assemblage de fiction et de documentaire.
On est loin des films à grand spectacle, c'est plus intimiste, avec utilisation de gros plans à la Godard..
Un peu long parfois, maisbizarre, envoûtant et différent...

---Imamura a entrainé auprès de lui un groupe de cinéastes tels Nagisa Oshima, Kizu Yoshida ou Susumu Hani. Les studios de cinema japonais constitué aux debut de cet art existent toujours de nos jours, ce sont eux qui ont créé et essayé d'encadrer cette "Nouvelle Vague" qui touchera la jeunesse, après les représatations de pièces de théatre des débuts, et de la vague des grands espaces du cinéma americain, la volonté de créer un cinéma indépendant de l'entreprise américaine qui se dévalorisa à cause de la guerre de Corée (1952, puis de celle du viet-nam et la fortitude du communisme.

Alire (mais je ne l'ai pas encore ) : le Dictionnaire des cinéastes japonais de  Pascal-Alex Vincent, réalisateur, scénariste, enseignant d'Histoire du Cinéma à la Sorbone Paris et écrivain, éditions Carlotta, notre débateur lors de la projection.



L'actrice Sachiko Hidari a été récompensée par l'Ours d'Argent de Berlin pour son rôle de Tomé.


Dernière édition par Chamaco le Mer 26 Sep - 7:35, édité 1 fois
avatar
Chamaco

Messages : 2876
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : entre ombre et soleil

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: IMAMURA Shôhei

Message par Chamaco le Mar 25 Sep - 21:52

Citations d'Imamura :

"Je suis interessé par les rapports entre la partie inférieure du corps humain et la partie inférieure de la structure sociale"

" Nous voici au XXI° siècle ; si d'aucuns disent que ce siècle sera celui de la Science et de la Technologie, je pense qu'il sera aussi celui de la Femme. Dans les films que j'ai dirigés au siècle précédent, que ce soit Le Grand Frère, Cochons et Cuirassés, la Femme insecte, Désir Meurtier, Eijanaika, la Ballade de Narayama, Zegen...je montrais des femmes au caractère tres fort qui acceptaient leur destin dans un monde qui ne leur accordait alors aucun rôle déterminant dans la société, ou qui ne voyait en elles que des êtres de toutes façons inférieurs aux hommes (...) D'où vient que les femmes soient si fortes ? Est ce grâce à leur nature particulière ? J'aime penser plutôt qu'elles usent alors d'une extraordinaire puissance de refus de ce qu'elles ne peuvent accepter tout en le subissant."

Bande d'annonce de la femme insecte :



"Quand je choisis un sujet, c'est parce que je le sens, un peu comme un animal, c'est mon tempérament. Mais je ne peux m'empêcher d'y insérer du documentaire. Ma démarche personnelle est de montrer des choses vraies en utilisant la fiction, mais je tiens à ce que ce soit vraisemblable.
Quels que soient le sujet et l'époque, j'aime regarder les choses à travers le folklore quotidien de la vie".
avatar
Chamaco

Messages : 2876
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : entre ombre et soleil

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: IMAMURA Shôhei

Message par Chamaco le Ven 28 Sep - 12:48

Projection le 1° Octobre de "la ballade de Narayama" d'Imamura

avatar
Chamaco

Messages : 2876
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : entre ombre et soleil

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: IMAMURA Shôhei

Message par Chamaco le Sam 29 Sep - 18:04

La ballade de Narayama


SYNOPSIS
Orin, une vieille femme des montagnes du Shinshu, atteint l'âge fatidique de soixante-dix ans. Comme le veut la coutume, elle doit se rendre sur le sommet de Narayama pour être emportée par la mort. La sagesse de la vieille femme aura d'ici-là l'occasion de se manifester.
avatar
Chamaco

Messages : 2876
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : entre ombre et soleil

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: IMAMURA Shôhei

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum