Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Marie Cardinal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie Cardinal Empty Marie Cardinal

Message par chrysta le Jeu 4 Oct - 7:45

Marie Cardinal
Née à Alger le 03 mars 1928, morte à Valréas le 9 mai 2001  

Marie Cardinal 61087510

Marie Cardinal, née Simone Odette Marie-Thérèse Cardinal, est une romancière française.
Elle est la sœur du réalisateur Pierre Cardinal.

Licenciée en philosophie à Paris en 1948, elle obtient son diplôme d'études supérieures de philosophie sur Philon d'Alexandrie, puis décide de préparer l'agrégation, études auxquelles elle met un terme après son mariage en 1953 avec Jean-Pierre Ronfard, metteur en scène et comédien de théâtre.

De 1953 à 1960, elle enseigne la philosophie, à Salonique, Lisbonne, Vienne et Montréal, puis met un terme à sa carrière professorale pour se tourner vers le journalisme, collaborant à différents hebdomadaires tels que L'Express ou encore Elle.

Elle a été à l'initiative de la création du Syndicat des écrivains de langue française et en fut présidente honoraire à vie.
L'auteure féministe s'est éteinte en 2001, à l'âge de 72 ans. Elle est enterrée à Malaucène (84).



Oeuvres

Écoutez la mer (1962), prix international du premier roman
La Mule de corbillard (1963)
La Souricière (1965)
Cet été-là (1967)
La Clé sur la porte (1972)
Les Mots pour le dire (1975) prix Littré
Autrement dit (1977)
Une vie pour deux (1979)
Au pays de mes racines suivi de Au pays de Moussia (1980).
Le Passé empiété (1983)
La Médée d'Euripide (théâtre) (1986) traduction
Les Grands Désordres (1987).
Les Pieds-Noirs (1988)
Comme si de rien n'était (1990)
Peer Gynt d'Henrik Ibsen (théâtre) (1991) traduction
Les Troyennes d'Euripide (théâtre) (1993) traduction
Les Jeudis de Charles et Lula (1994)
Amour… Amours… (1998)
Œdipe à Colone de Sophocle (théâtre) (2003) traduction
L'Inédit (2012) livre posthume
chrysta
chrysta

Messages : 551
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par chrysta le Jeu 4 Oct - 7:52

Marie Cardinal Une-vi10

Une vie pour deux

Un couple, Simone et Jean-François, essaie de s'en sortir tant bien que mal. Ensemble, ils vont entreprendre un voyage de quelques mois. En compagnie de Simone, nous serons témoins de certains épisodes de sa vie de même que de cette démarche qu'elle entreprend avec Jean-François. Comment retrouver le fil perdu des années et communiquer à l'autre son histoire de femme? Jean-François découvre une femme morte sur la plage, qui est-elle? À deux, ils réécriront l'histoire de cette femme et, en filigrane, celle de Simone s'exprimera.

Simone, après vingt années de mariage, une fois les enfants partis, lors d’un voyage prévu pour se re-rencontrer avec son mari, va explorer sa vie, ses interrogations, ses doutes, son sentiment de sacrifice à ses enfants… Elle se retrouve à Corvagh, lieu de leurs vacances, avec son marin, cet inconnu avec lequel elle a partagé 20 ans, celui qu’elle ne connait plus vraiment, comme il ne la connait pas non plus. Chacun étranger l’un à l’autre. Elle exprime ses doutes, ses interrogations, ses frustrations, ses souvenirs de vie, de solitude à côté de lui, leurs divergences, etc, comment elle était la mère et non la femme, comment lui s’est tourné vers d’autres femmes, comment la société lui enjoignait d’être cette bonne mère, comment elle s’en est oubliée et le lui a reproché.

Au-delà de l’histoire de ce couple, ce roman est surtout une introspection, une rencontre de Simone avec elle-même, cela d’une manière assez originale. En effet, après quelques jours de vacances, le mari de Simone, Jean-François, découvre sur la plage un cadavre. C’est ce cadavre qui va ranimer les accusations et crises  de Simone envers son mari, car elle sent dans ce cadavre comme une nouvelle maîtresse entre son mari et elle. Puis, ils vont se l’approprier à deux, tentant ensemble d’écrire l »histoire de la morte, lui prêtant des sentiments, lui inventant une vie, ce non sans désaccords. Au travers de cette vie inventée, Simone se confronte à la sienne, car, au final, cette vie qu’elle construit à la morte avec son mari, c’est la sienne, ses non dits, ses frustrations, ses rêves avortés déçus, etc, qu’elle projette sur la morte.
Au ravers de l’histoire inventée de cette incinnu, elle apprend à se découvrir, tout en même temps qu’elle montre et dit enfin qui elle est à son mari, qu’elle lui livre des bribes de ce quelle a vécu.

C’est l’histoire d’une femme enfermée en elle-même, qui n’a jamais, jusque là, pu se libérer du carcan sociétal et familial, qui n’a pu sortir des chemins tracés, de la figure de ce que doit être une mère imposée, et n’a pu se rencontrer elle-même, en tant que femme, et en tant que libérée, que lors de rares événements de sa vie

Cette vie de femme, qui pourrait je pense être celle de nombreuses femmes de l’époque, est écrite avec toute la profondeur de la plume de Marie Cardinal, avec son style si particulier alliant, juxtapositions et métaphores en association libre. Une écriture où elle emmêle réalité et fantasme sans filtre, où elle nous amène dans les tréfonds de la pensée de Simone, dans ses aspirations, ses « perversions » dans cette jouissance scopique qui a pu être la sienne, ses renoncements, …
Ce roman est comme une psychanalyse du personnage, en tous les cas il en suit les rouages, de la mise en mots à la découverte de soi.  

Pour autant, parcourir cette vie de femme, aujourd'hui, là où j'en suis personnellement, n'a pas pu m'amener à vraiment entrer dans le roman et apprécier. Ce roman est superbe à mon sens, mais il vient interpeller, interroger, certaines part en nous qui vont, ou pas, faire résonnance. Et cette vie de femme, bien que très bien analysée, menée, présentée, n'a pas retenue mon adhésion car c'est simplement pas ce que j'ai envie de lire en ce moment.


mots-clés : #conditionfeminine #psychologique
chrysta
chrysta

Messages : 551
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par topocl le Jeu 4 Oct - 11:50

Qu'est-ce qui t'a menée vers Marie Cardinal, chrysta?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6432
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par chrysta le Jeu 4 Oct - 19:42

@topocl a écrit:Qu'est-ce qui t'a menée vers Marie Cardinal, chrysta?

J'ai lu "Les mots pour le dire" il y a de nombreues années, et je l'avais beaucoup aimé. J'envisage d'ailleurs une relecture.
Et là, je suis tombée sur celui ci d'occasion et je me suis dis pourquoi pas. D'autant que j'avais aimé son style, et notamment comment elle utilise d'une certaine manière la psychanalyse.
chrysta
chrysta

Messages : 551
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 46
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par topocl le Jeu 4 Oct - 20:19

Ca faut longtemps que je veux le lire Les mots pour le dire

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6432
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par bix_229 le Jeu 4 Oct - 20:29

Moi aussi, j' ai lu Les Mots pour le dire il y a très longtemps. A l' époque, j' avais pensé que ça
valait la lecture.
bix_229
bix_229

Messages : 10270
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par topocl le Jeu 4 Oct - 20:31

Faut que je le rapporte de chez ma mère, un de ces jours.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6432
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par Nadine le Ven 5 Oct - 11:04

Je l'avais lu aussi, "Les mots pour le dire", très culotté comme bouquin. Le film qui en a été adapté était bien, aussi, je trouve. Je te le conseille aussi topocl.
Nadine
Nadine

Messages : 3396
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par églantine le Ven 5 Oct - 19:15

Je l'avais lu aussi . Je me souviens juste que j'avais ressenti de la violence intérieure , comme ça me fait avec Annie Ernaux .
Il faudrait que j'ose le relire pour voir maintenant .
églantine
églantine

Messages : 4200
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par animal le Mer 5 Déc - 22:31

Marie Cardinal 517j2o10

Une vie pour deux

Le contraste avec ma précédente lecture a été bon. Retrouver une écriture classique, fluide, développée, imagée ça m'a fait du bien. Le paysage irlandais et les ambiances aident à s'installer dans le mouvement d'introspection.

Je n'ai pas plus accroché que ça au fait divers comme point de départ et à cet usage de la morte. Malgré tout j'ai trouvé beaucoup d'intérêt à cet assemblage entre parcours personnel et généralisation vers une vision de la condition féminine. Il y a de quoi cogiter c'est certain. Par rapport à la femme, au couple, à la famille, à la transmission ou au 'conditionnement' par les normes en vigueur, une pression culturel multiple.

Ce que j'ai trouvé moins équilibré c'est que dans ce rapport de couple, qui est annoncé comme central, l'autre moitié, Jean-François m'a eu l'air lointain, pas au sens ou le personnage peut être distant mais plutôt où on ne lui pressent pas spontanément d'équivalence dans le développement, dans les envies et les attentes hypothétiques. Il est plus schématique, abstrait.

N'empêche une lecture loin d'être transparente ou désagréable et une belle proposition de Chrysta pour notre chaîne de lecture de l'automne.

(Et heureusement que j'avais la non couverture du pas poche Grasset plutôt que celle du poche que j'utilise pour illustrer ce message... )

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9954
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par topocl le Jeu 6 Déc - 7:52

@animal a écrit:

(Et heureusement que j'avais la non couverture du pas poche Grasset plutôt que celle du poche que j'utilise pour illustrer ce message... )

Ah, dès que j'ai vu la couverture, j'ai pensé à la tête que tu avais dû faire Marie Cardinal 1390083676 !

Ca date de quand, ce bouquin?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6432
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par Bédoulène le Jeu 6 Déc - 7:58

merci Animal ! (moi aussi j'ai lu à sa sortie Les mots pour le dire)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12423
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par animal le Jeu 6 Déc - 21:04

@topocl a écrit:Ah, dès que j'ai vu la couverture, j'ai pensé à la tête que tu avais dû faire Marie Cardinal 1390083676 !

Ca date de quand, ce bouquin?
Il en faut plus que ça pour m'arrêter ! Il date de 1978.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9954
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marie Cardinal Empty Re: Marie Cardinal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum