Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Guillaume Meurice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Guillaume Meurice

Message par Nadine le Ven 5 Oct - 10:05

Guillaume Meurice
(Né en 1981)

Guillaume Meurice Gmeuri12

Guillaume Meurice, né le 14 juin 1981 à Chenôve (Côte-d'Or), est un humoriste et chroniqueur radio français.

Il est notamment connu pour sa participation à l'émission Par Jupiter ! (anciennement "Si tu écoutes, j'annule tout)"  de Charline Vanhoenacker sur France Inter, où il s'illustre avec sa chronique humoristique « Le Moment Meurice », composée de micro-trottoirs caustiques.

- Novembre 2007 : premier One man show (appelé 'Annulé').
- Juin 2012 : sortie du livre "Guillaume Meurice chronique la société" (en rupture de stock).
- depuis septembre 2012 : chroniqueur sur France Inter.

En 2017, il publie une bande dessinée avec Marc Large "On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans" et en 2018 "Cosme" son premier roman.

Bibliographie :

Guillaume Meurice chronique la société (2012)
On n'est pas sérieux quand on a 2017 ans (2017)
Cosme, 2018


Dernière édition par Nadine le Ven 5 Oct - 10:44, édité 2 fois
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par Nadine le Ven 5 Oct - 10:43

Cosme

Guillaume Meurice Cosme10

Guillaume Meurice 50511810

Guillaume Meurice Voy10

Voilà, je tombe en médiathèque sur ce roman, la 4eme de couverture évoque Rimbaud, "Cosme ou l'histoire d'un fils d'immigrés espagnols, agrégé de rien, pas même bachelier, qui découvre le Graal de la poésie française : le sens caché du sulfureux et mystique poème de Rimbaud, Voyelles. ", je ne connais pas dutout Meurice (et serai surprise d'apprendre qu'il est connu et pas spécifiquement écrivain ), et ne saurai qu'après lecture qu'il s'agit d'un récit, à quatre mains, puisque guidé, validé, inspiré par Cosme Olvera, ci -dessus en photo.

Le roman (on va quand même dire ça comme ça, ça s'y prête) a une langue simple mais séduisante, phrases assez courtes, images précises, on suit l'élan de vie d'un homme habité par ses propres marottes. Des marottes d'hyper logique . Des talents hyper logiques.
c'est un livre qui raconte bien une personne, plein de détails sont très singuliers, ça s'entend après coup comme caractéristique de l'aspect non fictionnel, au fond : l'empathie est mobilisée à fond, puis parfois beaucoup moins, mais toujours on reste intéressé, je trouve, dumoins. Et notamment parce qu'il y a ce récit d'une quête, qui est partagée généreusement, sans nous faire l'outrage d'une ellipse.
Je disais à Quasimodo que ce roman rendait hommage au jeu des Echecs, une des passions de cosme. J'ai beaucoup aimé, pour ça, pour Rimbaud, pour en fait cette immersion dans un esprit que je n'ai pas dutout, hélas, ce côté méthodique hyper logique, qui est raconté avec clarté. On rigole parfois, parfois on est ému, parfois enfin, on est très intrigué. Je conseille ce livre qui a les caractéristiques d'une friandise, quant au plaisir qu'il donne, orchestré de manière modeste mais précise. Ma foi. Il a quelques défauts mais surtout la qualité d'enthousiasme. Meurice le traduit bien.Il insère très discrètement, aussi, une forme de vanité qui va de pair avec la quête, mais on l'admet volontiers. Et puis le chemin de vie parallèle à la passion poétique et logique est très agréable à découvrir. Les réserves sur le tout , finalement, est semblable à celle qu'on aurait devant un individu lambda, du moment que ce sont les faits, on ne peut que difficileent faire un procès littéraire, et sortir du duo ce qui revient à Meurice ou Olvera est franchement compliqué à mon avis.

Je n'ai plus le livre, je l'ai rendu, c'est un peu dommage, il ya des passages à relire, sans doute, si vraiment on se pique de suivre Olvera dans ses chemins, y compris à travers ses poemes qui sont retranscrits. Il y a une touche ésotérique , parfois, que j'ai abordé avec méfiance instinctive, j'avais peur que ça vire "illuminé" mais en fait, non, ça reste très tenu au final, pour moi qui suis très attachée au vraisemblable . Bon mon commentaire est pas super précis, mais vous voyez en gros.
chouette lecture.


mots-clés : #creationartistique #initiatique #poésie #temoignage #universdulivre
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par Armor le Ven 5 Oct - 15:11

@Nadine a écrit:Bon mon commentaire est pas super précis, mais vous voyez en gros.

Guillaume Meurice 1390083676

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par bix_229 le Ven 5 Oct - 16:11

Tu fais bien de citer l' émission. Ils sont droles et irrévérencieux.
bix_229
bix_229

Messages : 10619
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par Arturo le Ven 5 Oct - 18:54

Merci pour le commentaire Nadine.
Meurice me fait généralement rire avec ses chroniques. Même si je partage un certain nombre de ses idées, il faut reconnaître qu'avec son procédé de prendre sur le vif des conversations de comptoir on peut faire dire un peu ce qu'on veut. Il ne sélectionne que ce qu'il arrange et bien souvent fait preuve de mauvaise foi dans sa façon d'amener certaines idées.

J'avais entendu parler de ce livre, sans doute pendant sa promo récente. ça m'avait un peu intrigué, sachant que ce poème fait partie de mes préférés, mais j'ai été étonné que ce soit annoncé comme le sens enfin trouvé. Chacun a son interprétation. Yves Bonnefoy en avait fait une étude très intéressante.
Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par Nadine le Ven 5 Oct - 20:03

Si on fait lecture de ce lien, ci dessous, on voit bien la bataille de sens qui sous-tend la quête. Que Olvera ait trouvé une clef ou pas, à la rigueur peu importe, le livre nous baigne dans l'envie d'articuler, c'est ce qu'il a de beau, le challenge, vécu en passion totale et gratuite. cette gratuité là, on ne pourra la nier, Meurice a proposé à Olvera d'éditer sa version de l'histoire du sonnet, qu'il ait accepté est une bonne idée.
Voici la confrontation à un autre passionné : lien ici
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Guillaume Meurice Empty Re: Guillaume Meurice

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum