Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Nathalie Léger

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Nathalie Léger

Message par églantine le Mar 9 Oct - 10:46

Nathalie Léger
né en 1960

conditionfeminine - Nathalie Léger Avt_na10


Nathalie Léger, née le 20 septembre 1960, est directrice générale de l'IMEC (Institut Mémoires de l'édition contemporaine).  

Nathalie Léger fut commissaire de plusieurs expositions et notamment « Le Jeu et la Raison », consacrée à Antoine Vitez (Festival d'Avignon 1994), L'Auteur et son éditeur (IMEC, 1998) ainsi que de l'exposition Roland Barthes, qui s'est tenue au Centre Georges-Pompidou en 2002 puis, en 2007, de l'exposition, Samuel Beckett, dans ce même lieu. Elle a dirigé l'édition en cinq volumes des Écrits sur le théâtred'Antoine Vitez (POL 1994-98) et établi, annoté et présenté celle des deux derniers cours de Roland Barthes au Collège de France La Préparation du roman .

Elle est l'auteur d'un essai au ton très personnel, intitulé Les Vies silencieuses de Samuel Beckett (Allia, 2006). Elle a également publié un roman autour de la comtesse de Castiglione, L'Exposition, Prix Lavinal Printemps des lecteurs 2009 (P.O.L., 2008).

En 2012, elle publie Supplément à la vie de Barbara Loden chez P.O.L. un roman consacré à l'actrice et réalisatrice Barbara Loden. Dès sa publication, l'ouvrage remporte un très grand succès critique et reçoit le 4 juin 2012 le Prix du livre Inter.

Œuvre

2006 : Les Vies silencieuses de Samuel Beckett (Allia, 2006).
2008 : L'Exposition, Prix Lavinal Printemps des lecteurs 2009 (POL, 2008) : Page 2
2012 : Supplément à la vie de Barbara Loden, Paris, POL. Page 1 , 2
2018 : La Robe blanche, Paris, POL. Page 1

Maj index le 14/04/2019
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Mar 9 Oct - 10:50

La robe blanche

conditionfeminine - Nathalie Léger Cvt_la13

Un court récit tenant autant du documentaire , de la fiction et de l'autobiographie familiale dont les personnages principaux féminins portent la souffrance du monde , une forme d'universalité .
Il s'agit de Pippa Bacca ,artiste pour certains , névrosée pour d'autres , âme simple et décalée peut-être encore  ,( ou toutes les petites cases qui permettent de maintenir l'ordre du monde) ,  tristement célèbre pour son assassinat, alors qu'elle effectuait une marche en traversant les pays en guerre , vêtue symboliquement d'une robe blanche , immaculée , robe de mariée, balayant toute la violence et la misère du monde dans le sillage de sa traîne , et, de  la mère de l'auteure requérant auprès de sa fille un témoignage comme acte de réparation de sa triste vie de femme bafouée dans le mariage .
Nathalie Léger décide d'imbriquer ces deux histoires , en toute subjectivité assumée , sans donner de réponses , juste soulignant la douleur unissant ces femmes, l'une portée par une forme d'élévation , de mysticisme peut-être ,  de douce folie , l'autre "juste" victime d'un mari mal-aimant dans la trivialité d'une vie ordinaire .
Dans un mouvement littéraire gracieux et très maîtrisé , Nathalie Léger réussit admirablement à créer une dynamique interactive entre ces deux histoires , non pas pour rendre "justice" , mais juste dignité à ces deux femmes bafouées par l'histoire de leur vie .
La grande force de Nathalie Léger , c'est sa position vis à vis de ce récit : loin de s'effacer dans la neutralité communément attendue , elle reste naturellement présente dans ses lignes , faillible , laissant percer le mépris ponctuel dans l'agitation de son tumulte de fille révoltée , l'être humain pathétiquement en proie avec ses affects et bien loin de la pureté virginale que Pippa Bacca revendiquait dans une démarche symbolique à caractère peut-être rédempteur , en lisière du profane et du sacré .
C'est fort , audacieux et courageux .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mar 9 Oct - 16:30

conditionfeminine - Nathalie Léger Lzoger10

Merci Eglantine,  ça me donne envie de lire la vie de cette autre femme.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mar 4 Déc - 17:37

Supplément à l'histoire de Barbara Loden

conditionfeminine - Nathalie Léger Wanda10


Lorsque son éditeur demande à Nathalie Léger une notice biographique sur Barbara Loden, il insiste : "N'y mettez pas trop de coeur".
Bingo, se dit Nathalie ! Et la voilà plongée très consciencieusement dans les dicos, encyclopédies et les infos les plus diverses sur les années 60 et 70.

"J'avais le sentiment de maîtriser un énorme chantier dont j'extrairais une miniature de la modernité réduite à sa plus simple complexité : une femme raconte sa propre histoire à travers celle d'une autre." (p. 14)

Autrement dit, Barbara Loden racontant l'histoire vraie d'une autre femme Wanda. ]"L'histoire d'une femme qui a perdu quelque chose d'important et ne sait pas quoi, une femme qui se sépare de son mari, de ses enfants, qui rompt mais sans violence, sans préméditation sans désir peut-être même de rompre. Et ? Et rien... Elle rencontre un homme, le suit, s'attache à lui, alors qu'il la maltraite.( p.15) Et projette un braquage.

Comment, pourquoi Barbara Loden s'est-elle sentie impliquée dans cette histoire, dans cette vie, dans cette femme, au point d'en faire un film. Et encore, pourquoi Nathalie Léger s'est-elle identifiée à Barbara Loden, cette femme, cette actrice, qui a à peu près tout raté dans sa vie. A commencer par sa vie.

Il faut la lire. Si l'on a vu le film, déjà on comprend mieux. A supposer qu'on ait l'envie de comprendre.
J'ai vu le film jadis et il a tout de suite fait partie de ma mythologie cinématographique personnelle. Et Wanda interprétée par Barbara Loden s'est fichée à tout jamais dans ma mémoire et dans ma sensibilité profonde. Barbara c'est un peu Marylin, faible, sensible, exploitée, brutalisée et qui, au lieu de protester, d'accuser, se reconnait responsable de tout. Même si elle ne comprend pas pourquoi, il lui est impossible d'être aimée. Et Wanda c'est évidemment aussi Barbara, c'était sa certitude profonde en la filmant au plus près. Et en l'interprétant personnellement.

"Barbara dit qu'elle n'a rien à décrire de grand. Son histoire, empêtrée, est sans doute simplement malheureuse du malheur ordinaire des enfants mal aimées, rendus passifs, soumis à plus fors qu'eux, si tristes qu'ils peinent à s'en remettre, son histoire est banale. Barbara ne fait des films que pour ça. Apaiser. Réparer les douleurs, traiter l'humiliation traiter la peur. "Le caractère de Wanda est fondé sur ma propre vie et sur ma personnalité, et aussi sur ma propre manière de comprendre la vie des autres."

Parti comme c'est, je pourrais -je voudrais- tout citer de ce livre, tant il sonne vrai. Dit juste ce qu'il faut : l'essentiel. Laissant au lecteur la liberté d'imaginer. Comme le fait Nathalie Léger elle-même. Je pourrais aussi vous dire la quête de Nathalie Léger sur les traces de Barbara Loden aux Etats Unis, ses interrogations sans fin, avec des témoins ou seule. Me demander pourquoi  sa  quête en miroir se calque sur celle de Barbara Wanda. Et pourquoi elle en parle aussi librement sans l'ombre d'une coquetterie mais avec sans doute la certitude que cette quête n'est pas terminée. Et ne le sera pas non plus. Mieux vaut en finir !

Cette histoire -cette triple histoire- m'est allée droit au coeur.

conditionfeminine - Nathalie Léger Wanda-10


mots-clés : #biographie #creationartistique


Dernière édition par Bédoulène le Mar 15 Jan - 8:34, édité 2 fois (Raison : # proposés)
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par topocl le Mar 4 Déc - 17:48

On peut y trouver son compte sans connaître Barbara Loden et sans avoir vu le film, tu penses?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mar 4 Déc - 17:56

@topocl a écrit:On peut y trouver son compte sans connaître Barbara Loden et sans avoir vu le film, tu penses?
Oui.
Le livre de N. Léger n'est qu'une interprétation sensible et personnelle d'une attraction fraternelle et passionnée.
Mais la vison du film, c'est autre chose. Le film n' a pas été apprécié à sa sortie.
Et a été stupidement démolli par les fémistes de l'époque qui déclaraient que Wanda n'était pas une héroine féminine positive !
Marguerite Duras par contre,en pensait le plus grand bien. Ce qui fera plaisir à Eglantien qui a très bien saisi le propos de Léger.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par topocl le Lun 14 Jan - 21:00

La robe blanche

conditionfeminine - Nathalie Léger Cvt_la11

Je crois que la fille qui s’élance sur les routes d’Europe en blanc nuptial pour sauver le monde n’est pas entièrement identifiée à la candeur de sa robe immaculée, et que son ingénuité n’est, elle aussi, qu’une feinte, une logique de fer pour s’immerger dans sa propre inquiétude.

conditionfeminine - Nathalie Léger Pippa_10

Ce petit livre très personnel, très touchant, est un hommage à toutes les femmes souffrantes, victimes de la brutalité masculine. Cela peut être dans l’humiliation d’une vie ordinairement vouée aux devoirs de la femme d’intérieur, en l’occurrence la mère de l’auteur, confite dans un désir de vengeance vis-à-vis de son ex qu’elle voudrait voir sublimée par l’écriture de sa fille. Cela peut-être par un acte mi-fou, mi-artistique (mais n‘est ce pas souvent la même chose), que celui de Pippa Bacca, l’autrice de cette curieuse performance qui consistait à parcourir en stop des pays ayant récemment connu la guerre, vêtue d’une robe de mariée, afin de semer dans son sillage un message de paix et de confiance. Pippa Bacca « poursuit à sa manière la lignée des femmes ardentes au combat et au sacrifice » , elle est finalement violée et assassinée par un « honnête père de famille «  turc. Ces femmes, jeune mariée, vieille déçue, artiste fantasque, toutes mère ou fille que l’auteure aime et déteste en même temps.

Mère et fille marchant du même pas, moi, rapetissée, épousant son rythme, nous, offrant le spectacle le plus suspect qui soit, une vue qui m’a toujours rebutée, ces mères, ces filles, exhibition de l’engendrement, non pas l’apparence idéelle d’une gémellité, mais le spectacle du même qui se perpétue en se payant le luxe écœurant de la variante.

Mais il ne s’agit pas d’un énième livre féministe sûr de lui et figé, certes non : il s’agit d’un ouvrage cotonneux, ouvert aux digressions, en errance d’une compréhension jamais atteinte.

il avait fait semblant d’ignorer que tout est toujours confondu, tout est toujours indistinct, inextricable, et l’ est peut-être plus encore au moment où l’on croit se tenir dans la plus algorythmique des clartés,

L’auteure vagabonde parmi les installations et  performances artistiques, ces créations inventives,  déconcertantes, autant de façons de « faire un geste » de montrer que   « faire quelque chose ne mène parfois à rien, ne rien faire mène parfois à quelque chose ». Ce sont des  recherches sans réponses, entre espoir et désespoir, des  paroles lancées pour éclairer un monde obscur, y semer de façon buissonnière la poésie et  la bonté.


Ce livre, qui cherche plus les chemins et les questions que les réponses, est un objet étrange, sommet d’ambivalence incrédule,  projet singulier mêlant l’intime à l'universel, l’auto-fiction au reportage. Dans une alchimie insolite, il est un compagnon rapproché de l’éternelle souffrance des femmes, souffrance à laquelle la créativité accorde la  parole à défaut d'arriver à la combattre .

mots-clés : #autofiction #conditionfeminine #creationartistique #relationenfantparent


Dernière édition par animal le Lun 14 Jan - 21:23, édité 4 fois (Raison : Mots clés)

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par topocl le Lun 14 Jan - 21:03

Installations au fil du livre...

Eva Maria de Niki de Saint Phalle

conditionfeminine - Nathalie Léger Saint_10

Je veux que tu éprouves ce que tu ressens...( la robe) de Jana Sterback

conditionfeminine - Nathalie Léger Sterba10

You de Urs Fischer

conditionfeminine - Nathalie Léger You10

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Lun 14 Jan - 21:11

Eh bien ça me plait beaucoup ta lecture de La robe blanche miss topocl ! Tes mots sont justes .
Merci !
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par topocl le Lun 14 Jan - 21:21

C'est un peu trop carré pour rendre compte de ce livre vagabond, mais on ne se refait pas conditionfeminine - Nathalie Léger 2441072346 !

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Lun 14 Jan - 21:24

Non non  conditionfeminine - Nathalie Léger 3305084518 ça s'arrondit la plume topoclienne au fil de ...la vie .
Et même délicieusement .ça suffit pour aujourd'hui pour qui je me prends .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Lun 14 Jan - 22:05

Topocl est très convaincante en effet. Mais si tu m'avais lu, tu aurais constaté que le Supplément
à l'histoire de Barbara Loden était aussi un livre pour toi. conditionfeminine - Nathalie Léger 3933839410
C'est en tout cas ce que j'avais pensé en le lisant.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par topocl le Mar 15 Jan - 7:36

Je le lirai surement, bix.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Lun 4 Mar - 19:12

 Supplément à la vie de Barbara Loden : Extraits


Et sans doute , par un jour de vive lumière , un de ces jours immobiles et radieux , elle s'était tenue comme Clarissa Dalloway à 15 ans , "songeuse au milieu des légumes" , espérant sous le ciel , observer les oiseaux dans l'air vif d'un glorieux matin de printemps , confondant ce court instant d'effusion avec la promesse d'un bonheur définitif .
La femme des années 1970, la fameuse , c'est une femme qui se demande ce qu'elle va bien pouvoir faire de ce que tout le monde appelle se liberté , c'est une femme qui se demande quel est le mensonge qu'elle va pouvoir désormais inventer face aux hommes pour s'y dissimuler à son aise , pour qu'on lui foute enfin la paix.
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Mer 6 Mar - 8:12

Supplément à la vie


conditionfeminine - Nathalie Léger Supple10

Requise pour écrire une simple notice informative sur Barbara Loden , réalisatrice tombée dans les oubliettes des années 70 ,pour un dictionnaire , Nathalie Léger s'emporte au fil de ses recherches , et la conséquence de cette insoumission nous livre ce ...roman? cette biographie ? cet essai ? (Hashtags , garez-vous  Cool ) ...Laissant probablement l'éditeur déconfit mais pour la grande joie de ses lecteurs!
Et dans un entrelacement décliné sous toutes les nuances de la mélancolie , Nathalie Léger raconte , imagine peut-être , objective par moments avec un travail en amont de documentation phénoménal pour mieux subjectiver la ligne d'après . De Barbara Loden au final on ne saura rien , ou si peu , deuxième femme d'Elie Kazan réalisatrice d'un seul film "Wanda" , Wanda inspirée par l'histoire d'un fait divers parmi tant d'autres : Barbara Loden crée un personnage auquel elle s'identifie probablement et qu'elle incarnera à l'écran , portant double casquette réalisatrice/actrice . Nathalie s'empare de cette intimité artistique et se superpose par effet miroir , sans intrusion , fondue dans une histoire de femmes , en échos , abyme , intemporalité , hésitations , en appel à la femme intérieure autant qu'en la femme de tous les temps de tous les lieux unies dans l'invisible , matrice du monde . Et sa propre mère en filigrane de cette histoire gigogne , sans laquelle peut-être cette création littéraire ne saurait exister .

Déraisonnable , intuitif et porté par une écriture parcellaire , fragmentée , rigoureuse pourtant et truffée de références , tentaculaire autant que viscéralement intimiste , Nathalie Léger nous invite à ouvrir les portes de l'inconnu , derrière lesquelles se nichent , tapissées dans l'ombre , nos doutes , nos manques , nos absences à nous-mêmes , nos inadéquations et vertiges insaisissables .
Duras qu'elle cite souvent d'ailleurs résonne en moi à travers les mots de Nathalie Léger . Mais aussi Vivian Gornick dans ses déambulations New-yorkaises et son regard de va-et vient d'exploratrice sociétale et d' auteure introspective .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mer 6 Mar - 14:03

Je vois que tu as cédé comme moi à l'émotion de cette triple histoire que
nous devons à Nathalie Léger.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Mer 6 Mar - 14:41

@bix_229 a écrit:Je vois que tu as cédé comme moi à l'émotion de cette triple histoire que
nous devons à Nathalie Léger.
Elle a un vrai talent d'écriture en plus ! C'est assez unique cette façon d'aborder les choses .
Tu devrais adorer La robe blanche Bix , dans la même veine et peut-être plus abouti .
C'est une auteure que je veux suivre , j'aime sa marginalité et son affranchissement .
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mer 6 Mar - 14:46

Oui, c'est ce que je vais faire. Elle m'a vraiment touché Nathalie Léger.


Dernière édition par bix_229 le Mer 6 Mar - 14:52, édité 1 fois
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par églantine le Mer 6 Mar - 14:49

@bix_229 a écrit:Elle m'a vraiment touchée Nathalie Léger.
Et moi donc !
C'est peut-être même elle qui me redonne un peu d'énergie physique...Pour certains il faut de la vitamine C, pour d'autres un peu de vibrations ...
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par bix_229 le Mer 6 Mar - 14:54

Au fait, as-tu vu Wanda, le film ?
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

conditionfeminine - Nathalie Léger Empty Re: Nathalie Léger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum