Anne Pons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anne Pons

Message par Chamaco le Mar 6 Déc - 16:10

Anne Pons


Journaliste au Point et à l'Express, Anne Pons a écrit des romans et des biographies dont le "James Cook, le compas et la fleur"
Comme distinction elle a obtenu le grand prix de l'essai de la Société des gens de lettres pour son Nelson contre Napoléon et Franklin, l'homme qui mangea ses bottes.

ses ouvrages :


Le Tour de France par Camille et Paul, 1983
La Villa irlandaise, 1985
Dark Rosaleen, 1991
Constance ou l’Irlande, biographie de Constance Markievicz, 1997
Lady Hamilton : l'amour sous le volcan, avec Alain Pons, 2002
Nelson contre Napoléon, 2005
John Franklin. L'homme qui mangea ses bottes, biographie de John Franklin, 2009
Lapérouse, biographie de Jean-François de la Pérouse, Gallimard Folio Biographie, 2010
James Cook : le Compas et la Fleur, Éditions Perrin, 2015
avatar
Chamaco

Messages : 1334
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 70
Localisation : Au balcon du Luberon

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Anne Pons

Message par Chamaco le Mar 6 Déc - 16:18

James Cook, le compas et la fleur




"Réalisées entre 1768 et 1779, les trois circumnavigations du Capitaine Cook, le plus illustre navigateur et cartographe qu’ait produit l’Angleterre, marquent le début des grandes explorations scientifiques du siècle des Lumières. Déterminé à se rendre là où non seulement « aucun homme n’était encore allé mais aussi loin qu’il était possible d’aller », accompagné de nombreux savants et artistes il rapporta de ses voyages une masse d’informations sur les mœurs et les coutumes des populations indigènes les plus méconnues du globe, en particulier celles d’océanie. Il mit un point final au mythe de la Terra australis et releva de nombreuses cartes des terres qu’il découvrit ou localisa, dont la Nouvelle-Zélande, la côte orientale de l’Australie, la Nouvelle-Calédonie, l’archipel des îles Tonga, les Nouvelles-Hébrides et les îles Sandwich. Fidèle aux instructions du roi George III, l’homme que Louis XVI citera en exemple à Lapérouse avant son tour du monde tenta d’entretenir les meilleures relations avec les naturels jusqu’à ce que son épuisement et une santé vacillante aboutissent à sa mort violente sur une plage de Hawaï."...
Mes impressions :

Sur le James Cook d'Anne Pons dont j'ai terminé le premier voyage (eh oui je n'ai pas pu résister)
Cook avait été envoyé en mission avec un seul bateau par le Roi d'Angleterre George III pour étudier la distance terre soleil en profitant d'un rare passage de Vénus entre la Terre et le Soleil et le meilleur endroit pour faire ces relevés c'est Tahiti.
C'est un succès et pour fêter sa réussite il invite des chefs indiens, ils burent à la santé de
"Kihiargo" (George III), le chef "Tupaia prit une cuite phénoménale pour manifester sa loyauté"
Ils restèrent trois mois et reprirent la mer, la fin du voyage fut une catastrophe : scorbut, dysenterie, fièvres,en passant par Batavia l'insalubre, résultat plus de quarante morts...

Noté en passant ces considérations allant de Rousseau (le bon sauvage) à Chateaubriand (c'est de circonstance pour Cook, hein Bix.?Wink ) :
à propos de Rousseau :
"Paradis et palmiers, hommes à l'état de nature ou au stade de la barbarie, amour libre et terre bon marché: les rêves et les illusions des européens se transformèrent souvent en d'amères experiences pour eux comme pour les insulaires."
et pour Chateaubriand :
" Otaïti a perdu ses danses, ses choeurs, ses moeurs voluptueuses. Les belles habitantes de la nouvelle cythère, trop vantées peut être par Bougainville, sont aujourd'hui, sous leurs arbres à pain et leurs élégants palmiers, des puritaines qui vont au prêche, lisent l'Ecriture avec des visionnaires méthodistes, controversent du matin au soir, et expient dans un grand ennui la trop grande gaieté de leurs mères..."
avatar
Chamaco

Messages : 1334
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 70
Localisation : Au balcon du Luberon

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Anne Pons

Message par Chamaco le Mar 6 Déc - 16:20

---Le livre d'Anne Pons aborde par moments la perception des "etrangers" par les insulaires et l'inverse. Cook dans ses expeditions était accompagné de scientifiques et d'artistes dont des peintres et des caricaturistes, les representations des îliens créérent la sensation en Angleterre au retour des voyages. Beaucoup des dessins étaient realistes, cependant certains sont, comment dire..? Etranges, peut être. Ainsi  Hawkesworth, dessinateur, dans son tableau "Intérieur d'une maison de l'île de Ulietea " (polynesie française) les represente vétus de vêtements à la grecque :

un rapprochement avec la vision du "bon sauvage" ou la resurgence du puritanisme anglo-saxon..?

--Cook avait pour instructions de son roi de veiller à ce que ses marins se comportent bien avec les natifs, ceci fut respecté dans le premier voyage, mais l'attitude de l'explorateur changea avec le temps, son caractere se transforma et il supporta de moins en moins la mentalité "chapardeuse" des insulaires, les punitions corporelles devinrent de plus en plus insoutenables, si bien que ses marins se désolidarisèrent progressivement de cet homme qu'ils admiraient(ce qui pourrait expliquer les circonstances de sa mort).

J'en suis à la fin du troisieme voyage, je n'ai pas rencontré de mutineries dans ces ecrits (le célèbre Capitaine Bligh commandant du Bounty fit ses classes sous les ordres de Cook..) Par contre l'enthousiasme des marins était mis à rude épreuve lorsqu'ils devaient quitter les îles idylliques tahitiennes pour rejoindre les regions glaciaires à la recherche d'un passage entre l'Alaska et la Russie..
affleurement de l'idée que le civilisé pervertit le natif des îles, cette idée je l'ai aussi vécue à Cuba pour d'autres raisons (politiques et economiques), par exemple, les explorateurs échangeaient des clous ou des plumes rouges contre de la nourriture, des masques, des vêtements destinés à figurer dans les "collections" londoniennes", le fer etait inconnu avant le contact. Les relations sexuelles (Cook voyait cela d'un mauvais oeil) amenèrent de graves problemes de maladies, créèrent des situations difficilement tenables pour les époux et transformèrent les relations entre marins et insulaires...etc...
avatar
Chamaco

Messages : 1334
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 70
Localisation : Au balcon du Luberon

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Anne Pons

Message par Bédoulène le Mar 6 Déc - 18:36

ah tu t'étais investi dans cette lecture !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3233
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Anne Pons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum