Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Bédoulène le Jeu 6 Déc - 8:24

@Tristram a écrit:D'ailleurs, je vous mets 3 traductions pour le moins différentes du même passage de ce cher Matsuo Bashō :
« Le jour et la nuit sont les voyageurs de l'éternité. Ceux qui pilotent un bac ou mènent tous les jours leur cheval aux champs jusqu'à ce qu'ils succombent sous la vieillesse voyagent aussi continuellement. Bien des hommes de l'ancien temps sont morts sur les routes. J'ai été tenté à mon tour par le vent qui déplace les nuages, et pris du désir de voyager aussi. »

« Mois et jours sont passants perpétuels, les ans qui se relaient, pareillement sont voyageurs. Celui qui sur une barque vogue sa vie entière, celui qui la main au mors d’un cheval s’en va au-devant de la vieillesse, jour après jour voyage, du voyage fait son gîte. Des anciens du reste nombreux furent ceux qui en voyage moururent. Et moi-même, depuis je ne sais quelle année, lambeau de nuage cédant à l’invite du vent, je n’avais cessé de nourrir des pensers vagabonds. »

« De l’éternité, jours et mois sont hôtes de passage et, de même, l’an qui fuit, l’an qui vient sont voyageurs. Qu’il mène une vie nomade, en bateau ou à cheval, l’homme accueille la vieillesse, le voyage quotidien est sa demeure. Nombreux sont les poètes d’autrefois qui sont morts en chemin, et moi, comme eux, depuis je ne sais quand, à l’invite du vent dans les nuages en lambeaux, je ne peux réfréner mon désir d’errance. »
Trois titres à réaffecter : L’étroit chemin du Nord profond, La Sente étroite du bout-du-monde, La Route étroite vers les Districts du Nord : faites votre choix...


ma préférence !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11678
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Tristram le Lun 24 Déc - 11:46


_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7289
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Tristram le Jeu 27 Déc - 14:30

Un exemple à suivre ?
Lin Shu a ainsi largement contribué à porter à la connaissance des lecteurs chinois des auteurs et des œuvres extrêmement exotiques, principalement venus d’Angleterre dans un premier temps, puis de France, des États-Unis, de Suède et d’Allemagne ; or, ce dernier ne parlait ni ne lisait aucune langue étrangère. Il se faisait d’abord lire à voix haute les textes par un assistant-traducteur qui maîtrisait, du moins en théorie, la langue d’origine et qui pouvait se risquer sans trop de heurts à une interprétation en mandarin oral ; selon les dires de ses plus fins exégètes — peu nombreux, il est vrai — Lin Shu réécrivait le tout en mandarin classique en s’employant autant que faire se peut à coller à la partition. [...]
Aidé par dix-neuf assistants successifs, il a traduit, ou plus précisément réécrit, près de deux cent classiques de la littérature occidentale dont Balzac, Shakespeare, Dumas père et fils, Tolstoï, Dickens, Goethe, Stevenson, Ibsen, Montesquieu, Hugo, Tchekhov ou Loti. Certaines de ces adaptations sont même devenues au début du XXème siècle de véritables best-sellers en Chine comme La Dame aux camélias rebaptisée pour l’occasion L’Héritage de la dame parisienne aux camélias. Plus fascinant et mystérieux encore, une cinquantaine de ses traductions non publiées seraient des textes dont nul n’a été à ce jour capable d’identifier l’auteur ou même la langue d’origine. Parmi ces manuscrits perdus se trouvent des chefs-d’œuvre dont nous ignorons absolument tout.
http://larepubliquedeslivres.com/lin-shu-auteur-du-quichotte/

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7289
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par animal le Jeu 27 Déc - 21:03

Pas mal, pas mal, il y a de quoi imaginer et se gratter la tête avec tout ça !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9383
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Tristram le Sam 29 Déc - 12:23

La traduction est toujours un art de la perte. Mais il faut savoir accepter de perdre quelque chose au profit d'une autre chose, qui va être un gain pour le texte. Pour le texte d'arrivée, mais aussi pour le texte de départ, parce qu'on peut, par la créativité qu'on y apporte, soulever quelque chose qui n'était peut-être même pas apparu à l'auteur. Umberto Eco a eu une très belle formule, il a dit : "Traduire, c'est dire presque la même chose". C'est dans ce "presque" qui se situe la créativité du traducteur. On n'est jamais un clone de l'auteur que l'on traduit - c'est impossible, et ce ne serait même pas souhaitable - ; on apporte un autre ouvrage, un autre livre, avec un grand respect pour ce que le livre initial est, mais aussi pour ce que soi-même on apporte, avec sa propre langue, sa propre culture, sa sensibilité, et même ses défauts.
Danièle Robert, traductrice, qu'on peut écouter ici

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7289
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Bédoulène le Sam 29 Déc - 14:34

un certain réconfort à la lectrice qui ne peut lire en version originale que sa propre langue ! Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 11678
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Tristram le Ven 4 Jan - 23:40

Je ne fais guère mieux, Bédoulène ; ah, si j'étais du genre qui a des regrets, ça en ferait un beau !

« Borges a observé, dans un essai ancien, qu’une traduction peut être comprise comme l’équivalent d’un brouillon, et que la seule différence entre une traduction et une première version d’un texte est uniquement chronologique, et non hiérarchique : là où le brouillon précède l’original, la traduction le suit. “Présupposer que toute recombinaison d’éléments est obligatoirement inférieure à son original revient à présupposer que le brouillon 9 est obligatoirement inférieur au brouillon H – car il ne peut y avoir que des brouillons. L’idée de "texte définitif" ne relève que de la religion ou de la fatigue.” »
Alberto Manguel, Je remballe ma bibliothèque

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7289
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Tristram le Sam 23 Mar - 23:25

« Incidemment, dans cette dernière page de sa vie [Madame Bovary], ce ne sont pas des humblebees [bourdons], mais des bright green beetles [coléoptères d’un vert brillant, "cantharides" chez Flaubert] qui bourdonnent autour des lilas. Oh ! la roture, la traîtrise et le philistinisme des traducteurs ! On croirait que c’est M. Homais, qui savait un peu d’anglais, qui a traduit Flaubert. »
Vladimir Nabokov, Littératures 1

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 7289
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus... - Page 2 Empty Re: Amusants ou frustrants ? Effets de traduction inattendus...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum