Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Robert Aron et Arnaud Dandieu

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Sam 24 Nov - 20:32

Robert Aron
(1898-1975)

Robert Aron et Arnaud Dandieu Avt_ro10

Né au Vésinet (Seine-et-Oise), le 25 mai 1898.

Études au lycée Condorcet, puis à la Faculté des Lettres de Paris. Agrégé des Lettres.

L’activité littéraire de Robert Aron s’est manifesté en trois domaines différents :

1°) Pendant la période d’avant-guerre, il a fait partie, avec Arnaud Dandieu, Emmanuel Mounier, Denis de Rougemont, Daniel-Rops, Alexandre Marc... des équipes de jeunes Français qui ont cherché à opposer une pensée et des institutions libres nouvelles aux dictateurs d’extrême-droite ou d’extrême-gauche qui imposaient leurs initiatives aux pays démocratiques.

Dans cet ordre d’idées, il a dirigé avec Arnaud Dandieu une revue intitulée L’Ordre nouveau (ne pas confondre avec l’usage que, par la suite, ont fait de ces mots les pays totalitaires) et a publié, avec Arnaud Dandieu, un certain nombre d’essais politiques, très remarqués.

Pendant la guerre, après plusieurs arrestations par les Allemands et les Espagnols, il est passé à Alger où il a successivement appartenu aux administrations des gouvernements Giraud et de Gaulle.

Depuis la guerre, associé à une action politique qui se trouvait dans le prolongement de ses livres antérieurs, il est devenu un des dirigeants et des inspirateurs du Mouvement fédéraliste français. A ce titre, il a combattu pour l’édification européenne.

2°) A partir de 1954, il a ajouté à ses activités antérieures une activité d’historien (histoire contemporaine). Il a écrit les premiers ouvrages de mise au point objective sur une période qui avait tellement passionné et divisé les Français. Ces ouvrages de base : Histoire de Vichy, Histoire de la Libération et Histoire de l’Épuration sont devenus des ouvrages de référence et sont inscrits au programme des examens.

3°) Robert Aron s’est attaqué aussi à des livres d’histoire religieuse qui ont créé une grande impression dans les milieux chrétiens. Les années obscures de Jésus a obtenu le prix Femina Vacaresco et a été traduit aux États-Unis, en Angleterre, en Italie, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège et en Suède.

Robert Aron a été élu à l’Académie française le 7 mars 1974 au fauteuil de Georges Izard (32e) et reçu, le 17 avril 1975, en séance privée, par Jean Guitton. Décédé avant d’être reçu en séance publique.

Mort le 19 avril 1975.

Source : academie-francaise.fr

Bibliographie:
1931 Décadence de la nation française
1931 Le cancer américain
1934 La révolution nécessaire
1937 Victoire à Waterloo
1948 Principes du fédéralisme (avec A. Marc)
1950 Le Piège où nous a pris l’Histoire (chronique 1940-1944)
1950 Retour à l’Éternel
1951 Portrait de Jésus (présentation d’un texte de P.J. Proudhon)
1954 Histoire de Vichy (en collaboration avec Georgette Elgey) (Sauret)
1955 Ce que je crois
1959 Histoire de la Libération de la France (avec Y. Ganrier-Rizet)
1960 Les années obscures de Jésus (avec S. Raymond-Weil) (Desclée de Brouwer)
1961 Les années obscures de Jésus (Desclée de Brouwer)
1962 Les grands dossiers de l’Histoire contemporaine
1962 Les origines de la guerre d’Algérie (avec J. Feller, F. Lavagne et Y. Garnier-Rizet)
1963 Les origines de la guerre d’Algérie
1963 Nouveaux grands dossiers de l’Histoire contemporaine
1963 Histoire de Dieu (avec S. Raymond-Weil)
1964 Charles de Gaulle
1967 Histoire de l’épuration, 4 vol. (avec Y. Garnier-Rizet) (Fayard)
1968 Ainsi priait Jésus enfant (avec S. Raymond-Weil)
1969 L’histoire contemporaine depuis 1944 (ouvrage collectif)
1971 Le socialisme français face au marxisme
1974 Discours contre la méthode
1977 Léopold III ou le choix impossible (posthume)
1979... Où souffle l’esprit : Judaïsme et chrétienté (posthume) (Plon)
1981 Fragments d’une vie (posthume) (Plon)




Arnaud Dandieu
(1897-1933)

Robert Aron et Arnaud Dandieu Arnaud10

Arnaud Dandieu, né le 29 novembre 1897 et mort le 6 août 1933, est un écrivain français.

Il est une des figures importantes du mouvement personnaliste dans les années 1930.

Avec Robert Aron, il est le fondateur du groupe Ordre nouveau (1930-1938), à l'origine du personnalisme, et a écrit avec lui plusieurs ouvrages, dont Le Cancer américain (1931). Mais sa disparition précoce l'empêche de participer à l'essor du mouvement. Quelques années plus tôt, il a participé à la revue Documents (1929-1931), créée par Georges Bataille.

Bibliographie:

1925 Le Cercle vicieux. Poèmes
1930 Anthologie des philosophes français contemporains
1931 Le cancer américain

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Dim 25 Nov - 21:42

Robert Aron et Arnaud Dandieu Ob_f9910

Le cancer américain

l'éditeur a écrit:Paru en octobre 1931, Le cancer américain est le second ouvrage publié par Robert Aron et Arnaud Dandieu, deux des figures marquantes des relèves des années trente qui sont aux origines d'un des mouvements emblématiques de la nébuleuse «non conformiste», l'Ordre nouveau. Si le titre choisi, « le cancer américain », frappe aujourd'hui par sa véhémence, il est tout aussi fort, vu de 1931, époque où l'Amérique triomphante de l'après-guerre nourrit déjà les peurs et les inquiétudes de beaucoup d'Européens.

Véhémence parfois inspirante mais potentiellement gênante aussi à moins que ce ne soient seulement une manière d'écrire qui se traduit en une lecture pas tout à fait intuitive. Malgré l'impression d'avoir eu du mal à raccrocher tous les wagons l'essentiel, je crois, me reste.

Comment se passe cette critique du système américain aux lendemains du krach de 1929 et de la première guerre mondiale ? Sommairement la critique ne s'attaque pas seulement, ou pas d'abord, à la mécanisation et à la rationalisation et à leurs conséquences mais à l'abstraction du système.

La banque n'investissant plus seulement dans des moyens de production mais dans des paris (forcés) sur le futur par le crédit puis par la pure spéculation déconnectée du concret-réel s'emballe. Vient ensuite l'assurance comme un moyen de gommer les effets du réel (exemples : crédit pour pouvoir semer puis assurance pour se prémunir des risques d'une mauvaise récolte).

Obligation de production élevée, obligation de rendement et baisse du coût pour nourrir une société de consommation qui se constituent de chômeurs potentiels.

Tension, grogne et ombres des extrêmes comme soupape "humaine", arrivée de la guerre comme soupape "économique". En chemin épinglées les non-réponses politiques, perte des principes qui ont fondé l'Amérique et incapacité de l'Europe à ne pas suivre naïvement tout en essayant de se rassurer sur son esprit.

Difficile effectivement de ne pas penser à l'actualité, difficile de ne pas se sentir oppressé et sans solution en vue. De plus tout y passe dans la critique, y compris la charité ou les mécanismes de soutient social qui masqueraient le problème de fond pour mieux laisser le monstre se développer dans l'angle mort d'une bonne conscience suffisamment préservée.

Des pistes ? La préface donne la déclaration d'intention de L'Ordre Nouveau en 1933 :

1. L'Ordre Nouveau est fondé sur la distinction entre le patriotisme spontané et nécessaire et toutes les formes d'impérialisme, rigides, abstraites. Il s'ensuit que le contact fécond de la personne humaine avec son groupe ou sa terre ne peut s'obtenir que par une décentralisation à forme fédérale, où la corporation professionnelle rejoint la région naturelle.

2. L'Ordre Nouveau reconnaît la propriété privée sous ses aspects personnels et concrets. Il s'ensuit que toute propriété privée est légitime pourvu qu'elle se présente sous forme individuelle, familiale ou corporative. Inversement les propriétés appartenant à des organismes abstraits (banques, sociétés anonymes, trusts) sont par principe illégitimes, et leur usage est illicite.

3. L'Ordre Nouveau reconnaît la nécessité d'un crédit direct à la production, s'exerçant dans le cadre des corporations, stimulant leur activité et partageant leurs risques. Il condamne donc, en dehors de l'activité corporative, toutes les formes de prêt à intérêt, du commerce de l'argent et de l'échange de titres.

4. L'Ordre Nouveau est fondé sur l'abolition de la condition prolétarienne, la dictature, comme l'esclavage du prolétariat, étant également des consolidations de l'oppression technique dont souffrent les travailleurs. Abolir la condition prolétarienne signifie répartir sur la totalité du corps social, sans distinction de classe, l'ensemble du travail automatique et inhumain, que la rationalisation bourgeoise impose aux seuls prolétaires.

Intéressant car accusateur mais en dehors des notions directes de propriété et d'exploitation (pour simplifier) et conjuguant la vie de la société et celle de l'individu finalement : crédit, assurance, ... travail. Sans définir cet individu ou ces/ses masses finalement ils lui donnent une certaine place.


Mots-clés : #economie #essai #mondialisation #politique

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Tristram le Dim 25 Nov - 22:00

Oui, intéressant (et navrant quand on réalise qu'il y a presque un siècle de cela), notamment les points 2 et 3 de la déclaration d'intention, cette sorte d'usage limité (et raisonnable) de l'argent ; un peu le même rapport qu'entre outil et technicité chez Ellul...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Dim 25 Nov - 22:11

J'avais été déçu par ma petite incursion chez Ellul, j'avais trouvé qu'à un moment ça tournait à la formule magique et qu'en diabolisant une partie de ce qui peut se cacher derrière un mot comme "progrès" au sens où on l'entend le plus souvent et qui inclut la technique ça se bloque. Ici, peut-être parce qu'on ne rentre pas dans ce type de détail ou parce que l'axe de lecture est moins réducteur il n'y a pas ce risque de blocage.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Tristram le Dim 25 Nov - 22:22

Oui, ce que je pensais, c'est qu'Aron et Dandieu semblent prôner un usage prosaïque de l'argent dans les échanges, sans spéculation artificielle (et dangereuse), sans revenir non plus au troc ; un peu comme limiter l'intelligence artificielle sans revenir à manger avec les doigts... Ce serait en quelque sorte la question de la mesure et de l'excès.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Dim 25 Nov - 22:55

Il y a de ça, un principe plutôt inclusif finalement qui est séduisant.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Tristram le Dim 25 Nov - 23:10

Il y a aussi, j'imagine, un sain agacement de la niaiseuse béatifitude devant tout ce qui nous (re)vient d'outre-Atlantique...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Lun 26 Nov - 7:45

Aussi. J'ai marqué pas mal de pages, j'espère que je prendrai le temps de recopier quelques extraits. cat

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Bédoulène le Lun 26 Nov - 8:32

je vous lis avec intérêt.



_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Chamaco le Lun 26 Nov - 16:51

Merci pour l ouverture de ce fil... Very Happy
Chamaco
Chamaco

Messages : 3263
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : entre ombre et soleil

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Lun 26 Nov - 17:55

Extrait :
Or en novembre 1929, pour des raisons étrangères au système, le goût de la peur succéda à celui de la confiance. Renversement apparent d'attitude, mais en réalité suite logique, car la confiance abstraite, la rationalisation économique et financière, qui ne repose que sur des conventions et élimine soigneusement les éléments concrets de l'univers, marque à l'égard de ces derniers une méfiance implicite et une crainte larvée, que le moindre accident décèle. La confiance morbide des banquiers et de leurs clientèles ne se résolut si facilement en panique que parce qu'elle était déjà un renoncement à elle-même et un renoncement aux biens réels de ce monde.
(...)
Il [homo faber] a peur : qu'il soit mystique ou bien comptable, il s'effare devant la vie, devant l'amour, devant la terre. Et pour s'en préserver, dans une de ces cavernes bien closes que constituent les techniques, les banques ou les retraites, il se lave délibérément les mains de toutes les souillures concrètes, en déchargeant ses épaules des poids qu'il n'a pas supportés. La peur lui est nécessaire : optimisme ou bien pessimisme, lâcheté crispée ou détendue, il tremble toujours ou du moins il aspire à trembler : c'est la forme de sa croyance et pour ainsi dire sa manière d'agir. Là est d'ailleurs le secret des étranges méthodes adoptées aux conférences internationales, tenues sans cesse sous le signe de la panique et sous les menaces de guerre.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Bédoulène le Lun 26 Nov - 18:11

il y a eu le krach de 1929 et ses conséquences tout de même qui peuvent expliquer que "le goût de la peur succéda à celui de la confiance", non ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Lun 26 Nov - 18:22

Oui, c'est ce qu'ils disent, le krach étant comme un imprévu du système qui croyait se prémunir de tout dérèglement majeur (ou quelque chose dans ce goût là si mes souvenirs récents tiennent la route).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Nadine le Lun 26 Nov - 19:07



4. L'Ordre Nouveau est fondé sur l'abolition de la condition prolétarienne,
la dictature,
comme l'esclavage du prolétariat,
étant également des consolidations de l'oppression technique dont souffrent les travailleurs.

Abolir la condition prolétarienne signifie répartir sur la totalité du corps social, sans distinction de classe, l'ensemble du travail automatique et inhumain, que la rationalisation bourgeoise impose aux seuls prolétaires.

"Intéressant car accusateur ,mais en dehors des notions directes de propriété et d'exploitation (pour simplifier), et conjuguant la vie de la société et celle de l'individu, finalement : crédit, assurance, ... travail. Sans définir cet individu ou ces/ses masses finalement ils lui donnent une certaine place." Tu as raison animal, c'est frappant pour l'époque, on voit bien la différence d'avec la société européenne pour le coup..j'ai une pensée pour les problèmes terribles de ségrégation implicite, qui sont copieusement insultés dans ce petit paragraphe, en passant.Car ils semblent inclus et ne le furent guère.

Ceci dit je suis aussi frappée par un autre truc, mais pas sûre de comprendre : aidez moi svp. J ai fais exprès de remanier la citation en allant à la ligne, ci dessus , pour bien suivre sa logique.

donc une solution, si je lis bien, de l'ordre nouveau appelé du voeu de ces philosophes, est que le travail automatique et inhumain soit plus généralisé au coeur de la societe. Animal, ont ils developpé ? en l'etat c est très dur de comprendre , et surtout ça m'interpelle car juste avant ils font critique de la société construite hors "présent", speculative, et hors "réeel", assurée de pérennité, mais à lire ce 4eme point, et de nos positions suréquipées de travail non humain (à commencer par cet ordi qui nous relie) je ne vois pas leur efficience argumentative.

ils veulent que le taf à la chaîne soit partout ? je ne capte pas.



Nadine
Nadine

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Nadine le Lun 26 Nov - 19:10

(suis je bête : pourquoi ne pas le lire, plutôt, hein... Shocked
Nadine
Nadine

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Lun 26 Nov - 19:24

ce n'est pas développé dans le livre, c'est juste cité dans la préface et effectivement pas facile de voir complètement où ça va en l'état. contant que tu ais relevé !

je ne comprends pas vraiment ta ségrégation implicite ?

(peut-être une distribution du travail à la chaîne ? finalement avec des formes de chaînes différentes on s'en rapproche de plus en plus...)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Nadine le Lun 26 Nov - 20:08

Ségregation, implicitement imaginable, disons : les lynchages contre des personnes de peau noire étaient exponentiels par exemple, dans les années 20, si j'en crois le wikipedia consacré au racisme aux USA
Nadine
Nadine

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Nadine le Lun 26 Nov - 20:09

Ce que je veux dire c est que la conscience de "classe" est developpée de manière très avancée mais sur l'analyse d'une société hyper cloisonnée sur le bénéfice de ces analyses. Apparemment.
Nadine
Nadine

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par animal le Lun 26 Nov - 20:46

Je comprends mieux ton "Car ils semblent inclus et ne le furent guère".

Dans le livre la notion de classe n'est pas très présente le sujet étant déplacé au "système".


_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Nadine le Lun 26 Nov - 20:54

Je vois. N'empêche, lecture interessante, certainement.
Pas sûre d'avoir temps ou courage pour t'y suivre, mais c'est dommage, je devrais.
Nadine
Nadine

Messages : 3344
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Aron et Arnaud Dandieu Empty Re: Robert Aron et Arnaud Dandieu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum