Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Thierry Hesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thierry Hesse Empty Thierry Hesse

Message par topocl le Mar 1 Jan - 9:27

Thierry Hesse
Né en  1959

Thierry Hesse Proxy_99


Thierry Hesse, né le 22 août 1959 à Metz, est un écrivain français.

Il est l'un des fondateurs de la revue littéraire L'Animal, qu'il a dirigée de 1996 à 2001, avant d'y publier en quatre épisodes un récit partiellement autobiographique, Mémoire de la Ville Verte.

Il enseigne la philosophie au lycée de la Communication à Metz, et, depuis 2017, la littérature à l'École nationale supérieure d'art et de design de Nancy (ENSAD).


Romans

   Le Cimetière américain, éditions Champ Vallon, 2003  Prix du Petit Gaillon 2003, Prix Robert Walser 2004
   Jura, éditions Champ Vallon, 2005
   Démon, éditions de l'Olivier, 2009
   L'Inconscience, éditions de l'Olivier, 2012
   Le Roman impossible, éditions de l'Olivier, 2017

Ouvrages collectifs

   Devenirs du roman, éditions Inculte, 2007
   Collection irraisonnée de préfaces à des livres fétiches, éditions Intervalles, 2009
   La lettre à la mère, revue penser / rêver n°18, éditions de l'Olivier, 2010
   Face à Sebald, éditions Inculte, 2011
   Un musée imaginé, exposition du Centre Pompidou-Metz, 2016-2017

Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6413
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par topocl le Mar 1 Jan - 9:31

L'ayant relu hier dans la soirée, l'ayant trouvé beaucoup moins bon qu'à ma première lecture ( pale ), mais n'ayant pas envie de le descendre ici, je vous remets un ancien commentaire.

Le cimetière américain

Thierry Hesse Cha_he10

Un roman de la désespérance, beau, magnifique, bouleversant…

Thierry Hesse s’empare d'un fait divers qui défraya jadis la chronique, l’épure du trivial et du sensationnel, pour lui donner un sens, en faire un splendide roman, austère, universel, porté par un souffle magique.
Le premier personnage du roman, c'est un petit coin des Vosges, obscur, marquée par un siècle d'histoire qui a méprisé les hommes. Deux guerres, une industrialisation galopante qui s'est épanouie au prix de la peine des hommes, pour mieux les lâcher ensuite sans aucune empathie ou dignité. Cette histoire se marque dans le paysage par des cimetières militaires, des usines désaffectées, dans un climat hostile. Dans les villages épars, les hommes se perdent dans le mépris d’eux-même et la solitude, les enfants montent dans des cars scolaires en rêvant d'avenirs dérisoires. La colère monte et explose sa douleur en une violence cathartique.
Hesse nous raconte l'histoire des hommes par petits tableaux, portraits tout en finesse du désespoir et de la fatalité ordinaire. Il abandonne toute chronologie pour nous livrer finalement la cohérence profonde de cette histoire. Il adopte un style tumultueux, riche, chaotique, unique. Chaque phrase, lue dans l'urgence, mérite d'être reprise, pour mieux apprécier la justesse et la beauté.

Le cimetière américain est un éblouissant hommage aux « petites gens », à la souffrance non dite, à la misère des hommes.

« C’est qu'on ne voit pas par quel moyen s'accommoder de cette existence immobile, de ce temps long, si long, qui n'est pas près de s'emballer, de ces mois de neige et d’ennui, ces coups de chaleur époustouflants l’été - avant que la pluie dévale en grosses gouttes tièdes, collantes, au bout d'une journée vide d'air-, de cette traîne de gris pesant bas au-dessus des maisons et coteaux et  des toits contournés des usines, de ces bruits sporadiques - cris d'oiseaux ou d’enfants, aboiements de chiens, anneau rongé heurtant quelque part un pilier en métal - qui agacent les nerfs.

« Après je m'assois sur une pierre, un talus, sans un bruit doucement j'entre dans le paysage, dans sa bonne senteur. Là je pense à la vie, à ce qui nous arrive, je devrais être heureux assis sur ce rocher, d’avoir ainsi rejoint le paysage, je suis seul coup avec moi, la pensée peut voler ou gravir. Quand vient sans crier gare ce sentiment de crainte, quelque chose qui se noue quelque part entre gorge et poitrine. Être heureux je me dis est proche, à portée de ma main, quelque chose me retient cependant, quelque chose d'ancien qui est là et qui pèse sur ma nuque et mon cœur.

(Recup 2011)

Mots-clés : #contemporain #social

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6413
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par animal le Mar 1 Jan - 11:40

Sans descendre, c'est quoi qui t'a contrarié dans ta relecture ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par Tristram le Mar 1 Jan - 12:58

Peut-être d'avoir lu beaucoup mieux depuis ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par Bédoulène le Mar 1 Jan - 14:32

ah! oui vraiment tu l'avais plus qu'apprécié ! ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par topocl le Mar 1 Jan - 21:21

J'ai l'impression que mes relectures c’est presque toujours comme ça Thierry Hesse 2441072346 .
Une attente excessive. Moi qui ai changé. Le livre aussi peut-être (certainement).
Et puis je croyais que c'était à propos de l'affaire Gregory, on en avait parlé à propos de La Série Documentaire de France Culture, et c'est ce qui me l'a fait ressortir, et en fait c'est le cas, mais en même temps ce n’est pas le cas (je suis claire, n'est-ce pas  Very Happy )
Non franchement, je crois que j'étais en mauvaise condition, allée peut-être trop vite car je voulais clore l’année avec, défi idiot avouez-le. Un peu sommeil aussi. Bref le style m'a paru hermétique cette fois.
Mais je ne jure pas que je ne le retenterai pas  un de ces jours (c'est sûr l'attente sera moins forte Thierry Hesse 1390083676 ).

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6413
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par Bédoulène le Mer 2 Jan - 10:32

tu es claire, beaucoup plus que cette affaire Gregory !

Il rejoindra ma pal ?


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thierry Hesse Empty Re: Thierry Hesse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum