Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par animal le Lun 18 Fév - 21:47

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190226

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme

Artiste rare, le maître du Symbolisme belge n’a pas bénéficié de rétrospective à Paris depuis près de quarante ans.
L’exposition rassemblera une centaine de pièces emblématiques de l’esthétique complexe de Fernand Khnopff, peintre, dessinateur, graveur, sculpteur et metteur en scène de son oeuvre. L’artiste joue avec les thèmes, du portrait aux souvenirs oniriques, du fantasme au nu, et invite à la rêverie et à une réflexion sur l’identité.

Les oeuvres majeures de Khnopff seront mises en regard avec celles d’artistes de son temps, de Gustave Moreau à Klimt et Von Stuck, permettant de le replacer dans le contexte de l’Europe fin-de-siècle.

Ainsi l’exposition tentera de recréer dans sa scénographie le parcours initiatique de sa fausse demeure qui lui servait d’atelier, comme celle du Palais Stoclet où se marièrent à Bruxelles les esthétiques belge et viennoise. Renonçant à la chronologie, elle abordera les grands thèmes qui parcourent son oeuvre, des paysages aux portraits d’enfants, des rêveries inspirés des Primitifs flamands aux souvenirs de Bruges-la-morte, des usages complexes de la photographie jusqu’aux mythologies personnelles, placées sous le signe d’Hypnos.

petitpalais.paris.fr

Le genre d'exposition qui rend curieux et qui sur un weekend a l'air de ramener du monde. Premier bon point la mise en scène de l'expo qui s'inspire de la maison de l'artiste est assez réussie et met dans de bonnes dispositions. On remarque aussi quelques ajouts, sculpture ou photos qui sont postérieures à l'artiste mais qui se fondent bien dans l'ensemble. Étrange mais ça ne fait pas tache et prolonge l'influence.  La progression est thématique : paysages, portraits, phase symboliste plus marquée (et la sœur comme modèle récurrent)  puis à nouveau paysages mais urbains cette fois.

J'avoue sans remords une grosse préférence pour le début et la fin de l'expo, les passages les plus emblématique avec Hypnos & co étant impressionnants mais pas autant que le reste. Le détail et la finesse sont omniprésents mais la composition peut-être du reste, des paysages, l'intensité des portraits d'adultes, ou d'enfants d'ailleurs, c'est saisissant. Tout de suite beau et ensuite magnétique et ensuite un labyrinthe de précision et de choix de composition qui laisse les yeux tout ronds.

On pourra noter aussi la diversité des techniques (huile, pastels mais aussi sculpture et photo rehaussées). Très belle expo, dépaysante (ce petit parfum de mystère et d'exotisme), homogène sans être lassante... et puis le Petit Palais c'est chouette.

Les cadres sont très soignés et appropriés eux aussi, harmonie.

Aperçu :

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190227 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190228 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190229

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190230 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190231 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190232

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190233 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190234 - Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 20190235

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9924
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par Bédoulène le Mar 19 Fév - 8:16

merci Animal ; j'ai un faible pour les reflets dans l'eau.

mais ta prise de vue sur le tableau aux deux femmes accentue la distance !

de très beaux cadres en effet !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par ArenSor le Ven 22 Fév - 15:35

Après les lectures communes, voici les expositions communes !  Very Happy

Beau commentaire Animal sur cette exposition du Petit-Palais à laquelle je donnerai quelques impressions personnelles

Dès l’entrée est présentée une maquette de la superbe villa que s’était fait construire l’artiste à Bruxelles (détruite en 1938). Khnopff fait partie de ces esthètes du symbolisme qui vouent leur vie à la recherche d’un beau idéal, s’isolant, non parfois sans dédain, des vicissitudes du monde extérieur.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0112

La première partie de l’exposition est consacrée aux paysages, œuvres moins connues de Khnopff, mais très intéressantes par leur atmosphère étrange et mélancolique.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0212

Quelques portraits avec déjà cette frontalité

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0412

Est présenté ensuite l’un des grands chefs d’œuvre du peinte : le portrait en pied de sa sœur Marguerite, longue silhouette longiligne, sanglée plus qu’habillée de blanc qui lui monte jusqu’au ras-du cou ; précisions du cadrage dans la géométrie de l’arrière-plan - déjà ces bandes verticales de part et d’autre - mystérieux disque d’or en écho au visage, harmonie de teintes grises et blanches.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0512

Il y aurait beaucoup à dire sur ce portrait, ne serait-ce que ce laçage du corsage qui évoque une longue cicatrice traversant le corps de Marguerite

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0612

Il y aurait probablement beaucoup à dire aussi sur la fascination de l’artiste pour sa sœur, muse et modèle sans cesse repris
Judicieusement, le musée expose « Rosa triplex » de Rosetti, autre artiste hanté par des types de femmes bien précis.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0712

La référence à Rosetti est explicite dans une autre œuvre majeure de Khnopff, « I lock the door upon myself » inspirée d’un poème de la sœur de Rosetti. Cette figure de femme, frontale au regard dans le vide, entourée d’objets à valeur plus ou moins symbolique, instille un certain malaise chez le spectateur (enfin, moi !).

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0812

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0912


Et nous revenons à ces figures de femmes, souvent idéalisées, sortes de vierges inaccessibles, mais parfois perverses et dotées de pouvoirs sataniques : balancement entre le bien et le mal, la pureté et la souillure.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1012

Face à la présentation de nus féminins de Khnopff qui hésitent entre hiératisme et statue antique, ceux de Klimt, vibrants de sensualité montrent la différence entre les deux créateurs.

Autre thématique intéressante développée dans l’exposition est celle des relations entre photos et œuvres graphiques ou peintes. Malheureusement « Memories », encore une œuvre majeure, n’a pas pu être présenté au Petit-Palais pour des raisons de conservation (donc photo wikipedia !). Ce pastel de 2 m de long était une réponse de Khnopff à la Grande Jatte de Seurat. Même si les moyens picturaux sont différents. On retrouve le même hiératisme de personnages figés dans l’action.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1112

L’exposition montre les photographies préparatoires au dessin, avec pour modèle… Marguerite.

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1212

Terminons sur quelques "masques" de femme énigmatiques et fascinants

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1312

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1412

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 1512


Depuis quelques années, le Petit-Palais nous a habitué à des expositions intéressantes et intelligemment présentées. L'idée d'évoquer l'intérieur de la maison de l'artiste, le choix d'oeuvres contemporaines ou plus récentes etc. De plus, la présence dans une salle adjacente de jeunes musiciens jouant des morceaux en rapport avec l'univers de Khnopff ajoute un réel plus. Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1953
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par animal le Sam 23 Fév - 20:54

C'est la première fois que je voyais cette façon de faire je crois.

Merci le Aren pour ces beaux compléments et ce beau commentaire !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9924
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par Armor le Sam 23 Fév - 22:37

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme 0912

Brrr Glaçant ce regard !

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3439
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par Bédoulène le Sam 23 Fév - 23:56

merci Arensor pour tout ce complément !

en fait une absence de regard pour moi !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Fernand Khnopff,  Le maître de l'énigme Empty Re: Fernand Khnopff, Le maître de l'énigme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Peinture, photographie et autres

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum