Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Sheridan Le Fanu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Sheridan Le Fanu

Message par ArenSor le Ven 22 Fév - 16:02

John Thomas Shéridan Le Fanu
(Dublin 1814-1873)

polar - Sheridan Le Fanu Portra10

Sheridan Le Fanu est un écrivain irlandais, l'un des auteurs majeurs du récit fantastique.
D’origine huguenote, il est fils d’un pasteur de l’Église d’Irlande, petit-fils d’un célèbre acteur irlandais, Thomas Sheridan et petit-neveu de l’auteur dramatique Richard Brinsley Sheridan.
Au mois d'octobre 1832, il étudie le droit au Trinity College de Dublin où il publie ses premières nouvelles fantastiques. Il se dirige ensuite vers le journalisme.
En 1839, Sheridan Le Fanu entre au barreau de Dublin comme avocat. Il est également journaliste au Dublin Evening Mail et devient directeur et propriétaire du journal The Warder.
En 1844, il épouse Susanna Bennett. Le couple aura trois enfants et s'installe définitivement à Dublin. Le 1er août 1854 naît George Brinslay, qui illustrera plus tard les romans de son père et réalisera les quelques rares portraits de lui qui nous soient parvenus.
L'année 1851 marque une étape charnière dans la carrière du prolifique écrivain avec la publication de son premier recueil de nouvelles fantastiques : "Ghost Stories and Tales of Mysteries".
Après la mort de sa femme, le 28 avril 1858, Joseph Sheridan Le Fanu se consacre exclusivement à l'écriture de romans fantastiques. Au mois de juillet 1861, il devient propriétaire du « Dublin university magazine », important journal victorien d'Irlande pour la littérature et les idées. C'est dans ce journal qu'il publiera la plupart de ses œuvres.
En 1872, il publie son recueil de nouvelles le plus célèbre, "In a Glass Darkly" (Dans un miroir piqué).
Il a publié d'innombrables articles, des récits historiques, une quinzaine de romans, dont un "thriller" gothique ("L’Oncle Silas", 1864) et surtout une quarantaine de nouvelles pour la plupart fantastiques. On notera dans sa production, "Carmilla", paru en 1872 dans le recueil "In a Glass Darkly", l'une des œuvres fondatrices de la littérature autour du mythe du vampire.
Alors qu'il était en train de rédiger son ultime manuscrit, au titre prémonitoire, Willing to Die (Prêt à mourir) Joseph Sheridan Le Fanu mourut à Merrion Square, en plein coeur de Dublin.
(Wikipédia)

Publications françaises :

- Le Dernier Héritier de Castle Connor (The Last Heir of Castle Connor, nouvelle, 1838)
- Les Mystères de Morley Court  (The Cock and Anchor : A Chronicle of Old Dublin City, 1845)
- Le Mystérieux Locataire (The Mysterious Lodger, nouvelle, 1850)
- Comment ma cousine a été assassinée  (The Murdered Cousin, nouvelle, 1851)
- Invitation au crime (The Evil Guest, 1851)
- La Maison près du cimetière (The House by the Churchyard, 1863)
- L'Oncle Silas, également publié sous le titre Oncle Silas) (Uncle Silas, roman, 1864)
- Le Hobereau maudit, également publié sous le titre Le Baron hanté (nouvelle fantastique issue du recueil Chronicles of Golden Friars, 1871)
- Dans un miroir piqué (In a glass darkly, 1872), recueil de nouvelles fantastiques également publié de façon partielle chez Marabout sous le titre Les Créatures du miroir ou les Papiers du Dr. Hesselius
- Carmilla (Carmilla, 1872), nouvelle issue du recueil Dans un miroir piqué
- Désir de mort (Willing to Die, 1873, inachevé)
- Shalken le peintre, recueil comprenant 10 nouvelles représentatives de l'auteur
- Créatures de l'ombre (Volume reprenant l'intégralité des nouvelles du recueil Dans un miroir piqué, précédées par le roman Oncle Silas et suivies par D'une fenêtre, à mi-voix)
ArenSor
ArenSor

Messages : 1953
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par ArenSor le Ven 22 Fév - 16:06

La Maison près du cimetière

polar - Sheridan Le Fanu 516opf10

« La Maison près du cimetière » est un gros roman de plus de 600 pages.

La lecture en est au départ très déstabilisante. Cela commence comme une enquête policière dans une atmosphère fantastique : découverte d’un crâne avec fracture dans le cimetière de Chapelizod, aujourd’hui banlieue de Dublin.

Puis, nous voilà introduit dans la vie de cette bourgade au bord de la Liffey, vers le milieu du 18e siècle, alors qu’elle conservait encore son caractère rural.

Peu à peu se dessinent des personnages, souvent hauts en couleur : docteurs, officiers du régiment royal d’artillerie, ecclésiastiques, aristocrates et notables, serviteurs etc. Tout ce petit monde vaque à ses occupations, se croise, s’évite, se rencontre dans des lieux qui dessinent une géographie imagée : « Les Ormes », « Les Moulins », « Sous les tuiles », « La Maison du roi », « Belmont », « Les Jaunets »…
Surtout, les deux auberges « La Saumonière », mais surtout « Le Phoenix» sont les lieux principaux de discussions, on y apprend les nouvelles, on papote, on y répand les cancans, on y médit. Là naissent des amitiés, se profilent des rancœurs, des rivalités, voire des haines. Le tout dans une atmosphère de tabac, de bière et de punch.

On aime bien les fêtes à Chapelizod : mariages, bals et défilés du régiment. On ripaille, on boit, on danse, chacun selon sa personnalité. A l’inverse, l’actualité est marquée par quelques duels.

Autrement dit, le rythme du livre est vraiment très lent. On ne sait pas trop où vous entraîne l’auteur et il faut plusieurs centaines de pages avant que l’intrigue se dessine. Mais ensuite, elle ne vous lâche plus. Sheridan le Fanu est un maître dans l’art du suspens ! Et les dernières centaines de pages se dévorent avec avidité.

En résumé, je dirai que l’intérêt principal du roman réside dans ce tableau  d’un microcosme dont les personnages et les histoires se croisent et s’entrecroisent. Shéridan Le Fanu l’examine avec acuité et tendresse. Bien sûr, il y a cette enquête policière et cette atmosphère fantastique qui sous-tendent le récit. Mais là n’est pas l’essentiel.
« La Maison près du cimetière » était un des livres favoris de Joyce et je comprends pourquoi ! Pour ma part, j’ai été marri de quitter ce petit monde de Chapelizod qui m’a accompagné pendant un mois et auquel je m’étais attaché.  Very Happy


mots-clés : #fantastique #polar
ArenSor
ArenSor

Messages : 1953
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par animal le Ven 22 Fév - 18:30

ça fait partie des auteurs/titres que je regarde de loin de temps en temps avec un semblant de gourmandise...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9924
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par topocl le Ven 22 Fév - 18:36

C'est pas tellement polar mais ça a un côté fantastique, alors?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6421
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par bix_229 le Ven 22 Fév - 19:11

Le Fanu aimait les histoires de vampires.
Dans le genre, Carmilla, son meilleur livre.
bix_229
bix_229

Messages : 10251
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par Bédoulène le Ven 22 Fév - 20:38

des vampires ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par bix_229 le Ven 22 Fév - 23:32

polar - Sheridan Le Fanu Vampir11
bix_229
bix_229

Messages : 10251
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par Bédoulène le Sam 23 Fév - 10:34

oui je connais mais à les lire hum hum hum !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12392
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par ArenSor le Sam 23 Fév - 14:44

C'est un autoportrait Bix ? Razz
Plaisanterie à part, je me demande si on ne réduit pas trop Shéridan Le Fanu à "Carmilla". "La Maison près du cimetière" est une oeuvre très différente. Il n'y est pas question de vampires. Je serais curieux de voir ce que donne "Oncle Silas", autre livre majeur de l'auteur.
@topocl : le fantastique ne me semble pas l'aspect le plus intéressant du livre, il est présent comme une enveloppe ou une atmosphère avec ses caractéristiques issues des romans gothiques : tempêtes nocturnes annonciatrices d'événements dramatiques, rêves prémonitoires, apparitions plus ou moins fantomatiques etc... Le fanstastique participe à la dynamique du récit mais n'en constitue pas le fond (à mon avis !) Very Happy
(j'ai oublié de remercier la "petite main" qui a remodelé la bibliographie de l'auteur) Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1953
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par topocl le Sam 23 Fév - 15:43

Le fantastqiue serait donc un aspect "méga-romantique?"

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6421
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par bix_229 le Sam 23 Fév - 15:52

Tu as sans doute raison, Hareng, je connais moins Le Fanu que toi.
J'en tenterais d'autres.
Je me suis demandé si le thème de Carmilla était seulement le vampirisme,
comme forme de roman noir ou/et une forme d'érotisme saphique.
Mais c'est peut etre une interprétation moderne...
bix_229
bix_229

Messages : 10251
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par ArenSor le Sam 23 Fév - 17:42

Bah, tu sais, je n'ai lu que "Carmilla" (il y a longtemps) et "La Maison près du cimetière". Cette dernière lecture m'a montré que Sheridan Le Fanu avait d'autres cordes à son arc. J'ai trop peu de connaissances sur la littérature anglaise du 19e s.mais il y a une vraie tradition du fantastique dans ce pays (je pense aussi à des nouvelles d'Henry James dont le fameux "Tour d'écrou")
Ceci dit, le volume Pléiade sur les vampires me tente bien Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1953
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par Hanta le Sam 23 Fév - 19:46

Je note cela me tente.
Hanta
Hanta

Messages : 1341
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Sheridan Le Fanu Empty Re: Sheridan Le Fanu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum