Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Henrik Pontoppidan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

xixesiecle - Henrik Pontoppidan Empty Henrik Pontoppidan

Message par bix_229 le Dim 24 Fév - 17:02

Henrik Pontoppidan
(1857-1943)

xixesiecle - Henrik Pontoppidan 1927_s10

Henrik Pontoppidan est issu d'une famille ancienne dont un ancêtre au XVIIe siècle avait pris le nom latinisé de Pontoppidan parce qu'il était régisseur du domaine de Broby (bro = pons, by = oppidum).
C'est en 1881 qu'il commence sa carrière littéraire comme nouvelliste. Il publie alors un recueil sous le titre Ailes rognées (Staekkede Vinger).
Il reçoit le Prix Nobel de littérature en 1917 avec son compatriote Karl Adolph Gjellerup, pour « ses descriptions authentiques de la vie de tous les jours au Danemark. » Epoux de Mette Hansen (1855-1939), dont il divorça en 1892, puis d'Antoinette Kofoed (1862-1928).
Henrik Pontoppidan fut une figure du néo-romantisme ou Gennembrud danois. Ses romans simultanément réalistes, bien qu'éloignés de considérations naturalistes, et pessimistes, décrivent la vie du Danemark au XIXe siècle. Thomas Mann l'a appelé « un poète épique né… un conservateur vrai, qui dans un monde essoufflé a préservé le modèle grand dans le roman. »

Traductions en français :

- Pierre le Chanceux, Delamain et Boutelleau, 1947
- Le Visiteur royal et autres nouvelles, Albin Michel, 1955
- L'Ours polaire, nouvelle, parue dans La petite illustration n°352, 1927
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

xixesiecle - Henrik Pontoppidan Empty Re: Henrik Pontoppidan

Message par bix_229 le Dim 24 Fév - 17:30

xixesiecle - Henrik Pontoppidan 41eqpp10

Le Visiteur royal

Comme Knut Hamsun, Henrik Pontoppidan fut un mervelleux conteur, et même un conteur né.
Dans ces petits drames que sont Le Visiteur royal, L'Ours, Le Bourgmestre Hock et sa femme, Jeune amour qui composent ce livre, le côté humain est à l'état pur.
On peut songer aussi à Tchékhov ou à Thomas Hardy lorsqu'on lit ces histoires belles et déchirantes dont les thèmes sont faits d'échecs, de déceptions, de regrets de ce qui fut. D'impuissante nostalgie.
Les tragiques héroïnes de Jeune amour, cèdent de tout leur être à la passion, de natures impulsives, instinctives, plus panthéistes que chrétiennes, insoumises aux lois morales, refusant de reconnaitre les convenances ou la simple raison.

A la lecture de ces nouvelles on a conscience que l'auteur est un véritable artiste, un modèle aussi pour la société danoise de l'époque, la fin du XIX e siècle.
L'égal d'Hermann Bang qu'on connait mieux en France.

mots-clés : #nouvelle #xixesiecle #nostalgie
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

xixesiecle - Henrik Pontoppidan Empty Re: Henrik Pontoppidan

Message par églantine le Dim 24 Fév - 22:01

Voilà qui fait envie !
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

xixesiecle - Henrik Pontoppidan Empty Re: Henrik Pontoppidan

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum