Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Giorgio Agamben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Giorgio Agamben  Empty Giorgio Agamben

Message par Hanta le Mar 12 Mar - 10:12

Giorgio Agamben  
(né en 1942)

Giorgio Agamben  Agambe10

Giorgio Agamben (né le 22 avril 1942 à Rome) est un philosophe italien, spécialiste de la pensée de Walter Benjamin, de Heidegger, de Carl Schmitt et d'Aby Warburg ; il est particulièrement tourné vers l'histoire des concepts, surtout en philosophie médiévale et dans l'étude généalogique des catégories du droit et de la théologie. La notion de biopolitique, empruntée à Foucault, est au cœur de nombre de ses ouvrages.
Né en 1942 à Rome, Giorgio Agamben fait des études de droit et de philosophie, avant de rédiger une thèse sur Simone Weil (1965), puis de participer, en tant que post-doctorant, en 1966 et 1968, au Thor, aux séminaires de Heidegger sur Hegel et Héraclite.

Dans les années 60, il fréquente Elsa Morante, Pier Paolo Pasolini (sous la direction duquel il est l'apôtre Philippe dans L'Évangile selon saint Matthieu (1964)), Ingeborg Bachmann,etc. En 1974, à Paris, et enseignant à l'Université de Haute-Bretagne, il fréquente Pierre Klossowski, Guy Debord, Italo Calvino, et d'autres. En 1975, il enseigne à Londres. De 1986 à 1993, il dirige le Collège international de philosophie de Paris, aux côtés de Jean-Luc Nancy, Jacques Derrida et Jean-François Lyotard.

Après avoir enseigné successivement à l'université de Macerata et à l'université de Vérone, Giorgio Agamben devient en 2003 professeur d'Esthétique à l'université IUAV de Venise. Il démissionne de l'enseignement universitaire italien en 2009. Il a aussi tenu un séminaire au Collège international de philosophie, dont il a présidé l'assemblée collégiale de 1986 à 1993.
Il est chercheur associé au sein de l'EHESS, au Centre Yan Thomas (centre spécialisé dans l'étude du Droit et du Droit Comparé).

Giorgio Agamben est un grand lecteur de Walter Benjamin et de Jacob Taubes, dont il a édité en Italie les œuvres complètes1. Après sa formation avec et autour de Heidegger, l'œuvre de Michel Foucault constitue pour lui une référence, œuvre dont il fournit une lecture très personnelle. Parmi les autres philosophes ayant influencé ses travaux, on peut citer J. Derrida, Guy Debord, H. Arendt, l'historien de l'art Aby Warburg (il travailla à la bibliothèque de l'Institut Warburg en 1974-751), Carl Schmitt ou encore Nietzsche. Il s'appuie en outre sur les travaux de nombreux autres champs, dont en particulier l'histoire du droit, la théologie (évoquant régulièrement la mystique juive ou chrétienne), et l'histoire de l'art.
Ses ouvrages abordent des questions assez diverses, concernant le langage, la théologie de Paul de Tarse sous l'influence des travaux de Taubes, l'animal et l'homme, dans la ligne de Heidegger, le désir, les passions, d'après Aristote et Freud. Mais aussi sur Georges Bataille, Furio Jesi, Enzo Melandri.

En 2006, Giorgio Agamben a reçu le prestigieux Prix européen de l'essai Charles Veillon pour l’ensemble de son œuvre. En 2012, il reçoit la Laurea honoris causa en théologie de l'Université de Fribourg. Et en 2018, il reçoit le Prix Nonino "Maestro del nostro tempo".
Il intervient régulièrement en organisant des séminaires à l'université Paris VIII (Vincennes–Saint-Denis). Il collabore à diverses revues philosophiques, dont aut aut , Cultura tedesca .

Bibliographie :

   Stanze : parole et fantasme dans la culture occidentale
   La Fin de la pensée
   Enfance et Histoire
   Le Langage et la mort
   Idée de la prose
   La Communauté qui vient : théorie de la singularité quelconque
   Moyens sans fins
   Bartleby, ou La création
   L'Homme sans contenu
   Homo Sacer. I, Le pouvoir souverain et la vie nue
   Image et Mémoire
   Homo Sacer. III, Ce qui reste d'Auschwitz : l'archive et le témoin
   Le Temps qui reste : un commentaire de l'Épître aux Romains
   La Fin du poème
   L'Ouvert : de l'homme et de l'animal
   Homo Sacer. II, 1, État d'exception
   L'Ombre de l'amour : le concept d'amour chez Heidegger
   Profanations
   La Puissance de la pensée : essais et conférences
   Qu'est-ce qu'un dispositif?
   L'Amitié
   Signatura rerum : sur la méthode
   Homo Sacer. II, 2, Le Règne et la gloire
   Homo Sacer, II, 3, Le Sacrement du langage archéologie du serment)
   Nudités
   Homo Sacer. IV, 1, De la très haute pauvreté : règles et forme de vie
   Homo Sacer. II, 5, Opus Dei: archéologie de l'office
   Qu'est-ce que le commandement ?
   Pilate et Jésus
   Homo Sacer II, 4, La Guerre civile : pour une théorie politique de la stasis
   Homo Sacer, IV, 2, L'Usage des corps
   Le Feu et le récit
   L'Aventure
   Qu'est ce que la philosophie?
   Homo Sacer : L'intégrale (1998-2015), (regroupement des 9 volumes composant l'ouvrage Homo Sacer)
   Polichinelle ou Divertissement pour les jeunes gens en quatre scènes
   Le Mystère du mal. Benoît XVI et la fin des temps
   Karman. Court traité sur l'action, la faute et le geste
   Intellect d’amour
   Création et anarchie. L'œuvre à l'âge de la religion capitaliste
Hanta
Hanta

Messages : 1359
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giorgio Agamben  Empty Re: Giorgio Agamben

Message par Hanta le Mar 12 Mar - 11:28

Bartleby, ou La création

Giorgio Agamben  Livre_10

Ouvrage philosophique centré sur la grande interrogation posée lors de la lecture de Bartleby. Quel est le sens de la tournure particulière de cette phrase si souvent répétée par le copiste de Melville : Je préfèrerais ne pas.
Plusieurs prismes d'étude sont donc à envisager :
le prisme logique : ne pas préférer c'est finalement ne pas choisir, c'est considérer que moi sujet je ne puis décider s'il faut ou s'il ne faut pas.
C'est ensuite annihiler le libre arbitre, c'est décréter que le sujet n'a finalement pas d'incidence sur l'action.
C'est déclarer que de toute façon comme le démontre Aristote la proposition peut ou ne pas être n'infirme pas le principe de non contradiction et demeure nécessairement vrai. De fait le non choix laisse possible toute alternative.
C'est signifier comme le démontre Leibniz dans sa théodicée que ce n'est pas lorsqu'un choix est à faire que l'événement e produit, la choix est déjà fait.

D'un point de vue philosophique à la fois sceptique et stoïcienne et existentialiste.
Sceptique car ne pas choisir c'est décider que rien ne doit advenir de son choix et donc en nier la validité et la pertinence.
Cela conduit même au nihilisme si on en nie le sens.
Stoïcienne car finalement, le refus du choix pour constater l'absence de rôle décisionnaire du sujet face à l'ordre des choses laisse penser que seule la vision du monde importe.
Existentialiste car Bartleby copiste qui ne créé pas, disparait refuse sa place dans le monde allant même jusqu'à se nier en tant que sujet au long du récit.

Analyse courte mais riche et assez complexe, Agamben dresse une argumentation complète du récit de Melville dans un style soutenu et agréable.
Porte d'entrée de l'oeuvre d'Agamben c'est aussi une étude nécessaire de celle de Melville.


mots-clés : #philosophique
Hanta
Hanta

Messages : 1359
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giorgio Agamben  Empty Re: Giorgio Agamben

Message par bix_229 le Mar 12 Mar - 11:29

Il m'interesse Agamben et pour plusieurs raisons.
Tu me conseillerais quoi pour commencer ?
Tiens peut etre par Bartleby...
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giorgio Agamben  Empty Re: Giorgio Agamben

Message par Hanta le Mar 12 Mar - 11:35

Celui-ci assurément. Vraiment une porte d'entrée dans sa manière de raisonner et c'est un fil directeur dans son oeuvre.
Hanta
Hanta

Messages : 1359
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giorgio Agamben  Empty Re: Giorgio Agamben

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum