Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Max Jacob

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Max Jacob

Message par Aventin le Dim 24 Mar - 15:28

Max Jacob

Né le 12 juillet 1876 à Quimper (Finistère), mort le 5 mars 1944 emprisonné au camp de Drancy (Seine-Saint-Denis)

poésie - Max Jacob Max_ja10
Portrait de Max Jacob par Pablo Picasso, 1907.


Biographie a écrit:
Max Jacob est un poète, romancier, essayiste, épistolier et peintre français, né le 12 juillet 1876 à Quimper, mort le 5 mars 1944, alors qu'il était emprisonné au camp de Drancy (Seine-Saint-Denis).

Il passe toute sa jeunesse à Quimper (Bretagne), puis s'installe à Paris, où il fréquente notamment le quartier de Montmartre et se fait de nombreux amis dont Picasso, qu'il rencontre en 1901, Braque, Matisse, Apollinaire et Modigliani.

Juif de naissance, il se convertit au catholicisme. Logeant au 7 de la rue Ravignan, l'image du Christ lui apparaît le 22 septembre 1909 sur le mur de sa chambre et il l'entoure d'un cercle. Il se fait baptiser à l'âge de 40 ans, le 18 février 1915, avec Picasso comme parrain.

En 1913, il séjourne à Céret (Pyrénées-Orientales) avec le peintre Juan Gris. Il y réalise une série de dessins du village.[réf. nécessaire]

Après avoir vécu à Saint-Benoît-sur-Loire de 1921 à 1928 auprès de l'abbaye bénédictine, il y revient en 1936 pour s'y retirer définitivement et y mène une vie quasi-monastique.

C'est là qu'il est arrêté par la Gestapo d'Orléans le 24 février 1944, avant d'être déporté au Camp de Drancy, où il meurt d'épuisement deux semaines plus tard en dépit d'interventions tardives pour le faire libérer, dont celles de Jean Cocteau et Sacha Guitry. Max Jacob comptait parmi ses nombreux amis Jean Moulin qui prendra le pseudonyme de Max dans ses activités de résistant. Son corps a été inhumé en 1949 à Saint-Benoît-sur-Loire. Sa tombe a été ornée d'un de ses portraits réalisé en 1935 par son ami René Iché.
(Source: jesuismort.com)


Bibliographie:

Celle-ci est tellement fournie, et l'apurer pour une bibliographie sommaire consisterait à choisir, donc éliminer, qu'on va peut-être se contenter d'un lien vers le site Poezibao, avec l'avantage de quelques opinions à glaner, comme celles d'Apollinaire (sur Le cornet à dés), de Michel Leiris, de Charles-Albert Cingria et j'en passe...
Aventin
Aventin

Messages : 1086
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Aventin le Dim 24 Mar - 16:16

En ouvrant ce fil, je me suis pris à avoir peur des superlatifs: Dans l'ordre du paysage artistique francophone du XXème siècle, est-ce un géant, un incontournable, un acteur majeur ?
Disons, de façon plus mesurée, à tout le moins una figura, avant tout un esprit libre, touche-à-tout de talent, irréductible, beaucoup de cordes à son arc, beaucoup de facettes à son art...

En ce qui concerne les savoureux Poèmes de Morven le Gaélique (années 1927-1930), qui font mes délices en ce moment, au début, à Saint-Benoît-sur-Loire était une revue, La ligne de cœur, fondée par Max Jacob et Julien Lanoë, qui avait Jean Cocteau pour parrain, quelques lecteurs tout au plus, et des collaborateurs occasionnels de la France entière.  
Max Jacob, un soir d'illumination, lança l'idée d'en faire "l'organe d'une renaissance celtique" (sic).
Comme il manquait deux pages pour le numéro de janvier 1927, Max Jacob griffonna deux poèmes à tons bretons, les signant "Morven le Gaélique" parce qu'il y avait déjà quatre pages de Max Jacob dans ce numéro de La ligne de cœur.
(NB.: Morven = La jeune fille).

Jacob, très inspiré par les sujets, les tonalités brutes, populaires, dansantes ou à entonner de la langue bretonne (d'abord du Pays d'Auray précise-t-il) -laquelle a l'oralité en dimension principale- réussit à faire du neuf avec du vieux, pas vraiment du pseudo-folklore ou de la revisite à mon humble avis, non, c'est plutôt qu'il compose avec cette façon uchronique, et c'est bonheur..

Un exemple vaut mieux que de longues considérations:
Le poème ci-dessous est tout à fait abouti et pourtant sonnant daté, "à cachet", il ferait -je crois- une chanson populaire, de marche ou de veillée, un air à siffloter - et le français utilisé en arrive à avoir l'air traduit du breton...

Le casuiste Aventin, certes prompt à s'enflammer comme brande sous torche, affirme qu'en l'espèce il a trouvé un cas de descendance littéraire d'Aloysius Bertrand  poésie - Max Jacob 1155189403 :

Mais peut-être est-ce que je me leurre,
En tous cas bravo au prestidigitateur.








Armée de Chouans



Le duc de Moëllo a passé
Sur la route de Ploërmel.
Plusieurs charrettes avec des bœufs
des vaches, des cochons, et des meubles de famille.
- Prenez-moi avec vous, dit une jeune fille
je sais guider les bêtes et les soigner
et je m'habillerai en soldat
pour ne pas faire désordre.
Si vous allez du côté de la France
prenez-moi avec vous.
Là, je trouverai celui qui m'a promis le mariage.
- Si tu veux lui servir de chaufferette
quand il fera mauvais temps
et de bain froid quand il fera chaud
tu viendras avec le duc de Moëllo
cette route n'est pas celle de Ploërmel
c'est la route de l'enfer.
- Venez donc habillée en soldat, ma fille
vous avez ma parole de duc
que vous n'aurez aucun trouble
de moi ou des soldats de mon armée.
Si vous rencontrez celui qui vous a promis mariage
si vous le rencontrez aux armées de France
c'est moi qui vous marierez tous les deux
moi et un bon prêtre de France



Mots-clés : #poésie
Aventin
Aventin

Messages : 1086
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par kashmir le Dim 24 Mar - 19:07

Merci pour le fil, Aventin. Wink Je reviendrai...
kashmir
kashmir

Messages : 1809
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par ArenSor le Dim 24 Mar - 19:11

J'ai lu il y a quelques années des lettres écrites par Max Jacob de Saint-Benoît-sur-Loire. Je garde un très bon souvenir de cette lecture Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Tristram le Dim 24 Mar - 20:44

Merci Aventin : j'aime ce poète, et suis justement à la recherche d'un court poème de lui, sur le crapaud, son œil jaune, ses larmes, je ne sais plus trop, le pauvre crapaud tenu à l'écart (comme un Juif) : c'est un souvenir scolaire, d'enfance (comme quoi tout n'est pas à jeter dans l'éducation nationale !)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8247
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par animal le Dim 24 Mar - 20:51

on l'a lu quelque part il n'y a pas si longtemps non ? ça me dit quelque chose. poésie - Max Jacob 575154626

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Tristram le Dim 24 Mar - 20:53

On en trouve un ou deux sur le net (Max Jacob était très porté sur les crapauds), mais pas celui dont je me rappelle (un peu ; je me dis maintenant que je l'ai peut-être rêvé...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8247
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par animal le Dim 24 Mar - 21:03

J'ai du confondre avec ici

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Tristram le Dim 24 Mar - 21:08

Eh bien c'est un autre de ces crapauds jacobiens, vraisemblablement trouvé au cours de mes recherches ; celui que j'ai en tête parle plus de l’œil du crapaud (si je n'ai pas inventé un inédit...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8247
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Bédoulène le Lun 25 Mar - 0:12

je crois que tu en as parlé dans le fil poésie, Animal a mis le lien, un peu plus bas, me semble !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12598
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Tristram le Lun 25 Mar - 0:20

Oui Bédoulène, c'est ça, enfin ce n'est pas celui que je cherche (qui n'existe peut-être même pas).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8247
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Aventin le Sam 30 Mar - 6:19

Dans cette veine tout en décalage, une manière de chansonnette à fredonner, populaire, désuète et entêtante; ce Cimetière joue sur le tempo primesautier de l'air, les rimes esquissées mais pas toujours présentes (imitant ainsi une traduction), les couleurs de la vie (blanche & rouge) donnant fertilité à la mort, qui est là un éternel printemps.


Cimetière

Si mon marin vous le chassez
au cimetière vous le mettrez,
rose blanche, rose blanche et rose rouge.

Ma tombe, elle est comme un jardin,
comme un jardin rouge et blanche,

Le dimanche vous irez, rose blanche,
vous irez vous promener,
rose blanche et blanc muguet,

Tante Yvonne à la Toussaint
une couronne en fer peint
elle apporte de son jardin
en fer peint avec des perles de satin,
rose rouge et blanc muguet.

Si Dieu veut me ressusciter
au Paradis je monterai, rose blanche,
avec un nimbe doré,
rose blanche et blanc muguet.

Si mon marin revenait,
rose rouge et rose blanche,
sur ma tombe il vient auprès,
rose blanche et blanc muguet.

Souviens-toi de notre enfance, rose blanche,
quand nous jouions sur le quai,
rose blanche et blanc muguet.
Aventin
Aventin

Messages : 1086
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par bix_229 le Sam 30 Mar - 11:33

Joli !
bix_229
bix_229

Messages : 10450
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Bédoulène le Sam 30 Mar - 23:08

c'est vrai printanier !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12598
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Aventin le Dim 9 Juin - 12:09

Publié dans Le cornet à dés, ce poème en prose doit dater de 1910-1913 environ. Un rien pictural et kaléidoscopique, proche des travaux de Guillaume Apollinaire de ce temps-là, la suggestion est onirique et d'une proximité artistique certaine avec les préoccupations japonisantes de certains peintres d'alors.
Même si, si l'on devait tenter de l'illustrer par une peinture, il ne serait pas inconvenant de se tourner vers les œuvres d'un peintre postérieur à ce poème, comme Jun Dobashi par exemple.

Il me fait penser aussi à du Mallarmé parmi les proximités possibles, Mallarmé dont l'apport à la poésie devait rayonner très fort encore à ces dates-là.

En tous cas, bravos à tout rompre pour Omnia Vanitas, bien bel exercice stylistique, à savourer, qui fait partie de ce qui sauve ce recueil, Le cornet à dés par ailleurs inégal et que je persiste à trouver décevant, après plusieurs lectures lentes et intégrales.



OMNIA VANITAS


Ce ne sont pas les roses d'un champ, ce sont les visages de ses admirateurs. La selle de son cheval est une peau de tigre, les Japonaises habillées d'un seul trait de plume portent des godets bien propres et le soleil est changé en arbre, mais voilà que la selle du cheval s'allonge et griffe toutes les roses et le cheval et les Japonaises et tout disparaît, et cette hydre même n'est plus qu'une peau de tigre pour le dénudé cavalier qui n'est plus qu'un vieillard en prières et en sanglots. Le trait de plume des Japonaises s'est fondu dans l'arbre; il ne reste plus que les godets sur la peau de tigre.  


Mots-clés : #poésie
Aventin
Aventin

Messages : 1086
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

poésie - Max Jacob Empty Re: Max Jacob

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum