Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Emma Jane Kirby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Emma Jane Kirby

Message par tom léo le Sam 30 Mar 2019 - 22:16

Emma-Jane Kirby
née en 1970


immigration - Emma Jane Kirby Kirby-10


à Chelmsford, Essex/Grande Bretagne, est une journaliste et reporter britannique.  Elle étudie l'anglais et la littérature anglaise à St Edmund Hall, Université d'Oxford. Puis elle travaille pendant trois ans pour une radio locale à Oxford et rejoint ensuite la BBC, où elle est journaliste pour l'émission radiophonique Woman's Hour. En 2001, elle est correspondante auprès de l'ONU à Genève, puis auprès de l'Europe à Bruxelles. Elle est ensuite correspondante pendant trois ans à Paris. Elle réalise de nombreux documentaires télévisés et radiophoniques.

En 2013, elle va sur l'île de Lampedusa suite au naufrage d'une embarcation, et en fait un réportage qui va remporter le prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. En 2016, elle s'inspire de ce récit pour écrire une œuvre entre fiction et journalisme. Édité en français et en anglais, L’Opticien de Lampedusa est traduit en 2017 en Italien et en allemand. Ce livre fait partie de la liste du Financial Times des meilleurs livres politiques de l'année 2016.

Elle vit à Paris et à Londres.

OEUVRE :


L'opticien de Lampedusa, 2016,
tom léo
tom léo

Messages : 1106
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Re: Emma Jane Kirby

Message par tom léo le Sam 30 Mar 2019 - 22:35

immigration - Emma Jane Kirby 51ratb10
L'opticien de Lampedusa


Originale : The optician of Lampedusa (Anglais, 2016)

Le 3 octobre 2013 un naufrage a lieu à 1 kilomètre des côtes de l’île de Lampedusa, à mi-chemin entre les côtes nord-africaines et la Sicile. Il fait 366 morts. Ce reportage est le récit du sauvetage de 47 migrants par l'opticien de la ville.

L'opticien de Lampedusa nous ressemble. Il est consciencieux, s'inquiète pour l'avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n'est pas un héros. Et son histoire n'est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d'hommes, de femmes, d'enfants se débattant dans l'eau, les visages happés par les vagues, parce qu'ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie. L'opticien de Lampedusa raconte le destin de celui qui ne voulait pas voir. Cette parabole nous parle de l'éveil d'une conscience ; elle est une ode à l'humanité.

REMARQUES :
A cause de dialogues probablement un peu arrangés on pourrait alors parler de fiction? Je pense qu’il faudra parler d’une forme de récit, offert dans une histoire fluide, sur fond historique et biographique. Cet opticien de l’île reste dans ce récit sans nom : pourrons nous nous réconnaître en lui ? Témoin distrait, mais finalement pas trop touché de ces arrivées de réfugiés sur les plages de Lampedusa. Dans l’annexe, les remerciements, Kirby va néanmoins le nommer : c’est lui qui lui avait raconté cette histoire vécue.

Une sortie entre amis va le et les confronter tous les huit à un nauffrage juste proche de la côte : ils seront les premiers sur place (on saura plus tard qu'un autre bateau a passé sans intervenir), témoin de la mort de tant de gens, mais néanmoins aussi sauvant 47 de la mort quasi certaine, les mettant à l’abri sur le petit bateau. D’un coup ils sont devenus témoins directs, touchés dans leur humanité. Il ne sera plus possible de fermer les yeux, et on s’attachera à ses réfugiés, les suivant dans leur odyssée qui suit, dans les tracasseries bureaucratiques etc. Une histoire lointaine est devenue « leur » affaire. Pour certains ils deviennent des héros, mais eux, sont traumatisés par des images  insupportables et une forme d’impuissance : est-ce qu’on aurait pu sauver plus de gens? Et tous ces enfants et femmes emprisonnés dans les cales ? Affreux...

Des gens, citoyens normaux deviennent des participants, des acteurs. Ils acceptent de devenir co-responsable pour d’autres. Des gens sans soucis se transforment en observateurs et acteurs actifs et empathisants.

Un livre donc profondément humain et nécessaire. Voir aussi, sans amertume placative, politique et revendicative. Merci à l’auteure !


Mots-clés : #immigration #mort #social #temoignage
tom léo
tom léo

Messages : 1106
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Re: Emma Jane Kirby

Message par Bédoulène le Sam 30 Mar 2019 - 22:58

merci Tom Léo, ce livre me rappelle l' Eldorado de Gaudé

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12903
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Re: Emma Jane Kirby

Message par kashmir le Dim 31 Mar 2019 - 10:00

Oui, merci pour le partage. Wink

Comme Bédoulène, il me renvoie vers un autre livre mais c'est celui de Margaret Mazzantini La mer, le matin.
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Re: Emma Jane Kirby

Message par topocl le Dim 31 Mar 2019 - 11:00

@kashmir a écrit: un autre livre mais c'est celui de Margaret Mazzantini La mer, le matin.
Ah oui, je l'avais beaucoup aimé!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

immigration - Emma Jane Kirby Empty Re: Emma Jane Kirby

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum