Giani Stuparich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Giani Stuparich Empty Giani Stuparich

Message par bix_229 le Jeu 18 Avr - 18:38

Giani Stuparich

(1891/1961)

Giani Stuparich Stupar10


Giani Stuparich (Trieste 1891-Rome 1961) a commencé par écrire des articles sur la situation de l'Empire Autro-hongrois et plus particulièrement sur la Bohême (La Nation Tchèque, 1915). Il s'enrôle en 1915 dans l'armée italienne et est fait prisonnier. Il écrit ses mémoires de guerre et un livre sur son frère Carlo, mort sur le front. Auteur de livres de souvenirs sur Trieste, la ville mythique, sur la vie littéraire et artistique, de romans, de poèmes, il s'affirme comme l'un des grands auteurs italiens de ce siècle.
Bourgois

« Stuparich est un magicien du climat romanesque.Tel sentiment de douceur ressemble à « certaines échapées du ciel printanier, amples et palpitantes ». Sa mélancolie, détendue et claire, est « comme un ciel soulagé après une première averse ». Le paysage ne renvoie pas chez lui à un état d'âme mais l'état d'âme renvoie à un bulletin météo. Et le lecteur aime ses femmes comme des cyclones ou des anticyclones. »

Frédéric Vitoux - Le Nouvel Observateur

Oeuvres traduites en français

- Ils reviendront. - Alinéa, 1989
- Femmes dans la vie de Stefano Premuda. - Bourgois, 1990
- Trieste dans mes souvenirs. - Bourgois, 1990
- L' Ile. - Verdier, 2006
- L'Année 15. Journal de guerre, Verdier, 2019
bix_229
bix_229

Messages : 9011
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giani Stuparich Empty Re: Giani Stuparich

Message par bix_229 le Jeu 18 Avr - 19:52

L'île

Giani Stuparich L_ile110

Que dire à un être mourant qui est son père et qui fut pour le narrateur un homme admiré, vénéré, le héros de son enfance. Hardi, courageux, estimé, égayant les tristes et les mélancoliques.

Il lui était apparu comme un dieu, puissant, le visage lumineux, avec des manières de conquérant : droit, simple, gai. Mais il était souvent absent et insoucieux de l'enfant et de son regard suppliant. Jusqu'au jour, où, presque par surprise, il s'était penché sur lui et découvert qu'il l'aimait profondément.

Il se sentait lié à cet enfant qu'il avait découvert un peu par hasard ; cela s'était passé comme s'il avait découvert quelque chose de lui-même qu'il ne connaissait pas. Le temps passe et l'enfant devenu adulte vit sa vie ailleurs, en pleine montagne.


Encore jeune, le père est frappé par une maladie mortelle. Et qui le détruit encore vif et incrédule. Sachant qu'il va mourir bientôt, il se décide à appeler son fils et lui demander d'exaucer son dernier voeu. Retourner avec lui sur l'île où il est né, l'île de Lussinpiccolo, face à Trieste. Ils ont tous les deux envie de s'épancher, de tout se dire avant qu'il ne se soit trop tard.

Mais l'urgence qui les presse ne suffira pas. Le père ne pourra pas dissimuler sa souffrance extrême et le fils empêcher l'émotion et la pitié qui l'envahissent et qui les renvoient à une commune solitude.

Jamais le père n'avait ressenti le besoin de s'appuyer sur quelqu'un, mais voici qu'une crainte mystérieuse, le poussait à regarder autour de lui, comme pour chercher un être qui lui donnerait du courage. Son fils ! Ils avaient peu de chose à se dire ; mais comme il était simple de se sentir unis.

Au cours d'une ultime promenade en commun, ils découvrent une vue admirable sur la baie. Pour la première fois père et fils se regardèrent en face et, oublieux d'eux-mêmes, laissèrent affleurer du fond de leur tristesse un franc sourire et ils échangèrent des expressions d'émerveillement devant cette vue. Cette embellie est de courte durée, l'ultime rémission. Déjà le désespoir envahit le narrateur, et le naufrage anticipé de ses illusions enfantines.



Le récit est sobre et émouvant. Plusieurs fois dans son oeuvre, l'auteur est revenu sur l'amour qui le lie à son père et aux souvenirs qui sans cesse le
hantent.

Un style limpide et maîtrisé, classique.


Mots-clés : #pathologie #relationenfantparent
bix_229
bix_229

Messages : 9011
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giani Stuparich Empty Re: Giani Stuparich

Message par kashmir le Jeu 18 Avr - 20:27

Merci pour la découverte, bix. Il y a des récits que l'on sait être pour soi...
kashmir
kashmir

Messages : 1444
Date d'inscription : 10/09/2017

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Giani Stuparich Empty Re: Giani Stuparich

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum