Thomas Pynchon

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par Tristram le Mar 20 Fév - 23:34

Jamais eu l'occasion de tester la sève de bouleau (en eau de vie, peut-être ?) !
Pour savoir si c'est bon, il faut essayer !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 6845
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par Hanta le Mer 21 Fév - 9:53

Suis pas persuadé que ce soit un lecture épanouissante pour toi églantine mais je me garderais bien de dire qu'il ne faut pas le ire.
Hanta
Hanta

Messages : 1315
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par Arturo le Lun 26 Fév - 21:51

Pynchon fait partie des écrivains qui comptent, mais j'ai bien du mal à en parler. Lecture jouissive de Vente à la criée du lot 49, et double lecture poussive de V.

Comme je l'ai dit sur le fil des lectures en cours, je trouve une forme d'âpreté à la lecture de Pynchon. Pourtant ça finit par prendre sens, on ne vire pas forcément dans l'absurde, même s'il sème une confusion et une profusion narratives permanentes. Le côté enquête et mystère m'a un peu gonflé, forcément. Mais j'ai pris beaucoup de plaisir avec le personnage de Profane, et ses luttes.
Pynchon part quand même dans tous les sens avec ce roman. ç'a son charme mais c'est aussi un peu usant.
Une lecture éprouvante, qui nécessite attention et abnégation.
Arturo
Arturo

Messages : 2540
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par églantine le Mar 27 Fév - 15:53

Merci Dreep et Hanta pour vos avis que je prends réellement en compte , vous me connaissez plutôt bien !
Thomas Pynchon - Page 2 120807209
églantine
églantine

Messages : 4068
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 53
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par Hanta le Dim 22 Avr - 17:18

Vente à la criée du lot 49

Thomas Pynchon - Page 2 Nbgv_n10

Commentaire qui fait suite à une relecture de l'ouvrage.

un très très grand livre. On dit que c'est la porte d'entrée dans l'oeuvre de Pynchon, personnellement je ne sais pas. En effet il est peu volumineux mais il est très complexe et il y a plusieurs niveaux de lecture.
On se confronte déjà au style labyrinthique et érudit de l'auteur, on est déjà confrontés à une certaine vision de l'Amérique et de son lien avec l'Histoire. Et l'on retrouve aussi cette sorte d'existentialisme avec l'individu en lutte avec ses questions sur la réalité et la vérité.
Le roman fonctionne comme Perceval de Chrétien de Troyes. On a peu ou proue la même structure et le même personnage, un personnage dépassé par l'enjeu, parfois fade, qui n'a rien d'un héros ni d'une héroïne présentement mais quelqu'un de perdu qui change juste sa situation perdue pour une autre plus désespérée.
Perceval cherche le Graal, chez Pynchon c'est la recherche de la vérité. Perceval de la même façon n'osera pas poser la question décisive à l'instant T chez le Roi Pêcheur. Ici le personnage principal se retiendra toujours de poser les bonnes questions et regrettera de le faire puisque ce ne sera plus possible après. De la même manière la quête importe plus que l'objet de la quête et la solution n'est pas dans la réponse mais dans les questions sans cesse renouvelées.

La langue est brillante, riche mais directe, il y a une vraie autorité dans la narration et l'on obéit volontiers. Le récit est complexe, jamais ardu ni rebutant, il faut aimer se perdre et être guidé vers de l'inconnu toujours plus mystérieux.

Moi j'ai adoré.
Hanta
Hanta

Messages : 1315
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Thomas Pynchon - Page 2 Empty Re: Thomas Pynchon

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum