Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Robert Desnos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Desnos Empty Robert Desnos

Message par Jack-Hubert Bukowski le Lun 6 Mai - 9:26

Robert Desnos
(1900-1945)

Robert Desnos Robert10

Robert Desnos est un poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris et mort du typhus le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt, en Tchécoslovaquie à peine libéré du joug de l’Allemagne nazie.

Autodidacte et rêvant de poésie, Robert Desnos est introduit vers 1920 dans les milieux littéraires modernistes et rejoint en 1922 l’aventure surréaliste. Il participe alors de manière éclatante aux expériences de sommeils hypnotiques et publie avec Rrose Sélavy (1922-1923) ses premiers textes qui reprennent le personnage créé par Marcel Duchamp.

Dans les années 1924-1929, Desnos est rédacteur de « La Révolution surréaliste » mais rompt avec le mouvement quand André Breton veut l’orienter vers le Communisme. Il travaille alors dans le journalisme et, grand amateur de musique, il écrit des poèmes aux allures de chanson et crée avec un grand succès le 3 novembre 1933, à l’occasion du lancement d’un nouvel épisode de la série Fantômas à Radio Paris « la Complainte de Fantômas ».

Le poète devient ensuite rédacteur publicitaire mais concerné par la montée des périls fascistes en Europe, il participe dès 1934 au mouvement frontiste et adhère aux mouvements d’intellectuels antifascistes, comme l’Association des écrivains et artistes révolutionnaires ou, après les élections de mai 1936, le « Comité de vigilance des Intellectuels antifascistes »

En 1940 après la défaite il redevient journaliste pour le quotidien « Aujourd’hui », et dès juillet 1942 fait partie du réseau de Résistance AGIR. Il poursuit ses activités de Résistance jusqu’à son arrestation le 22 février 1944. Il est déporté à Buchenwald et passe par d’autres camps avant de mourir à Theresienstadt, en Tchécoslovaquie : épuisé par les privations et malade du typhus, il y meurt le 8 juin 1945, un mois après la libération du camp par les Russes. La dépouille du poète est rapatriée en France, et Robert Desnos est enterré au cimetière du Montparnasse à Paris.

Son œuvre comprend un certain nombre de recueils de poèmes publiés de 1923 à 1943 – par exemple « Corps et biens » (1930) ou « The Night of loveless nights » (1930) – et d’autres textes sur l’art, le cinéma ou la musique, regroupés dans des éditions posthumes.
Tiré de : http://www.unjourunpoeme.fr/auteurs/desnos-robert

Bibliographie

- Œuvres, collection Quarto , Gallimard, 1999/200,  contient  les œuvres publiées par le poète ainsi que des extraits d’œuvres publiées de façon posthume. Édition établie et présentée par Marie-Claire Dumas

Dans la collection Poésie / Gallimard

- Corps et biens

- Fortunes

- Destinée arbitraire

- Contrée suivi de Calixto

Dans la collection L’Imaginaire / Gallimard

- La Liberté ou l’amour ! suivi de Deuil pour deuil

- Le vin est tiré…

- De l’érotisme

- Nouvelles Hébrides suivi de Dada-Surréalisme 1927

Aux Éditions Gründ

- Chantefleurs et chantefables
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1793
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Jack-Hubert Bukowski le Lun 6 Mai - 9:33

Je vais proposer une simple sélection d'un poème tiré de Corps et biens.

Robert Desnos Cvt_co10

Là-dessus, je dis : respect, Robert Desnos.

Cataracte des flots cataracte des yeux
aux cheveux roux des roues
feues nos mains, feus nos yeux furent maîtres des feux.
Dans nos vaisseaux battus par un sang sans globule
Voguent de grands vaisseaux portant dans des cellules
les grands forçats sanglants qui burent nos cellules.

Au bout du môle blanc les sirènes sont molles.
Sirènes de vapeurs avez-vous vu Méduse aux cheveux de méduse :
Mes pupilles sont devenues ses amoureuses pupilles.

Jetez le lest vers l'est lestes ballons. Volez jusqu'au soleil pour voler quoi?
La peine des regards, yeux au pêne hermétique,
Offre un calme de reines antiques
Coupez les rènes. Laissez-les galoper, les rennes!
Choeur des coeurs. - Le corps des prunelles est le fruit de jouir

Goûtez les prunelles avant de mourir,
aux arbres des forêts le marbre des forts est.
Cent nageurs ont plongé dans le sang des prunelles
Cent nageurs ont péri du désir des cruelles, sent, nageur le sang des
sans cervelle

Pitié pour le désert où des airs sans pitié sur les aîtres du coeur
ont renseigné les hêtres
Cent hiers ont fléchi sur l'herbe des sentiers qu'ont foulés cent aimées
en secret de nos êtres
Faire du fer pour panser nos pensées avec la mousse du vin,
avec la mousse du vain :
Du vin pour les mousses quand souffle la mousson
et que nous dormons sur la mousse, levain du vin.
Sous quel manteau trouble dérober nos troubles mentaux.

Je mens aux multiples consciences.

On voit bien ici l'influence surréaliste qui parcourt l'oeuvre de Robert Desnos. J'ai profité de sa mention récente dans le fil de poésie pour lui inaugurer un fil, fil que j'attendais d'inaugurer ou du moins de trouver une citation de poème qui correspondait au poète Desnos.



Mots-clés : #poésie
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1793
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Jack-Hubert Bukowski le Lun 6 Mai - 10:14

Je préciserai à ce propos que le poème que j'ai cité appartient à l'ensemble L'Aumonyme. En espérant que ça vous aidera dans vos lectures et vos repérages de l'oeuvre de Robert Desnos.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1793
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Arturo le Lun 6 Mai - 11:17

J'ai lu le recueil Corps et biens il y a quelques temps, et je l'ai beaucoup apprécié. Merci pour l'ouverture du fil.
Arturo
Arturo

Messages : 2949
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par bix_229 le Lun 6 Mai - 13:17

A la Faveur de la Nuit

par Robert Desnos



Se glisser dans ton ombre à la faveur de la nuit

Suivre tes pas, ton ombre à la fenêtre.

Cette ombre à la fenêtre c'est toi, ce n'est pas une autre, c'est toi.

N'ouvre pas cette fenêtre derrière les rideaux de laquelle tu bouges.

Ferme les yeux.

Je voudrais les fermer avec mes lèvres.

Mais la fenêtre s'ouvre et le vent, le vent qui balance bizarrement la flamme et le drapeau entoure ma fuite de son manteau.

La fenêtre s'ouvre : ce n'est pas toi.

Je le savais bien.
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Jack-Hubert Bukowski le Mer 31 Juil - 10:53

Robert Desnos parle souvent de la nuit...



«Les Sources de la nuit»

Les sources de la nuit sont baignées de lumière.
C’est un fleuve où constamment
boivent des chevaux et des juments de pierre
en hennissant.

Tant de siècles de dur labeur
aboutiront-ils enfin à la fatigue qui amollit les pierres ?
Tant de larmes, tant de sueur,
justifieront-ils le sommeil sur la digue ?

Sur la digue où vient se briser
le fleuve qui va vers la nuit,
où le rêve abolit la pensée.
C’est une étoile qui nous suit.

À rebrousse-poil, à rebrousse-chemin,
Étoile, suivez-nous, docile,
et venez manger dans notre main,
Maîtresse enfin de son destin
et de quatre éléments hostiles.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1793
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Jack-Hubert Bukowski le Mer 31 Juil - 11:13

«Le beau jardin»

au milieu du jardin se dresse la volière
où des toucans criards raillent les perroquets
et dans la tour en ruine accablée sous le lierre
Les yeux ronds d'un hibou allument des quinquets

Quand il fait jour dans les allées un éléphant
Mécanique s'agite avec des pas d'homme ivre
La biche avec audace y précède son faon
Et l'heure sur l'horloge est lente à se survivre

L'arôme du café flotte dans la cuisine
où le feu ronfle et chante au ventre du fourneau
où le couteau planté dans le beurre s'incline
vers l'oignon parfumé et le pain de gruau

C'est une carte postale
qui arrive de très loin
Voyageur boucle ta malle
Et repars sur ton chemin

adieu volière jardin
que l'on parcourut en rêve
Redonnez-moi mon gourdin
Il est l'heure, marche ou crève

Chantant la gloire des blondes
s'en vont les gais chemineaux
Les trains sifflent par le monde
Sur la mer vont les bateaux

Mais vous en verrez bien d'autres
Des villes aux toits d'acier
Des vins qui vaudront le nôtre
Flatteront votre gosier

Mais quel est donc votre nom
Ce nom est celui d'une autre
ne disant ni oui ni non
vous ne saurez pas le nôtre

En arrivant à l'étape
Demandez à l'hôtelier
De vous mettre sur la nappe
Le bon vin de son cellier

Si vous renversez le verre
vous en boirez un second
Et quitte à rouler par terre
vous viderez le flacon

Tandis que le jardin peuplé de beaux oiseaux
Dormira sous la lune et l'ombre des glycines
En mêlant au parfum des fleurs sous les arceaux
L'arôme du café sortant de la cuisine.

Il me semblait que c'était tout à fait de circonstance d'autant plus qu'il y a des références (volière, jardin littéraire et autres métaphores). Robert Desnos est très à cheval sur la thématique surréaliste.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 1793
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 38
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Desnos Empty Re: Robert Desnos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum