Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Patrick Gale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Patrick Gale Empty Patrick Gale

Message par chrysta le Dim 19 Mai - 21:11

Patrick GALE
Né en 1962

Patrick Gale 20140610

Né sur l'île de Wight en 1962, Patrick Gale a passé son enfance à la prison de Wandsworth, dont son père était directeur, puis à Winchester.

Il vit actuellement dans une ferme, près de Land's End.

Journaliste au Daily Telegraph, au Mail on Sunday et à The Independent, il est l'auteur d'une biographie d'Armistead Maupin et de plusieurs romans, parmi lesquels L'Aérodynamique du porc", "Tableaux d'une exposition" ou "Jusqu'au dernier jour".

Oeuvres traduites en français

- L'Aérodynamique du porc, DLM Éditions, 1998 (The Aerodynamics of Pork, 1985)
- Chronique d'un été, Belfond, 2002 ; 10/18, 2004 (Rough Music, 2000)
- Une Douce obscurité, Belfond, 2006 ; 10/18, 2009 (A Sweet Obscurity, 2003)
- Tableaux d'une exposition, Belfond, 2009 ; 10/18, 2010 (Notes from an Exhibition, 2007)
- Jusqu'au dernier jour, Belfond, 2011 ; (The Whole Day Through, 2009)
chrysta
chrysta

Messages : 555
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 47
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par chrysta le Dim 19 Mai - 21:15

Tableaux d'une exposition

Patrick Gale 71bnda10

De son écriture tout en nuances, Patrick Gale nous livre une chronique familiale douce-amère autour de la figure maternelle d'une artiste peintre bohème et excentrique, dans le décor splendide de la Cornouailles. Par une belle journée d'hiver, Rachel Kelly s'écroule dans son atelier. Cette peintre renommée laisse derrière elle une oeuvre impressionnante et une famille déchirée. Un homme, d'abord, Antony, qui fut son compagnon, son soutien, son souffre-douleur aussi, quand ses crises dépressives étaient trop fortes ; deux fils qui ne se sont jamais sentis à la hauteur de cette mère trop douée, trop passionnée, trop vivante ; une fille, Morwenna, qui a choisi de fuir... Comment les liens qui les unissaient se sont-ils distendus ? Qui était vraiment cette artiste de génie, gravement malade, qui a toujours fait passer l'art avant tout ? Pourquoi la fragile Morwenna a-t-elle soudain rompu avec ses parents ? Qu'est-il arrivé à Petroc, le petit dernier, le fils préféré, disparu trop tôt ? Quels secrets les tableaux de Rachel Kelly ont-ils encore à livrer ?



L’histoire se déplie au fil de la découverte des tableaux de l’artiste Rachel Kelly, exposés post mortem. La vie de l’artiste, au travers des regards de ceux qui l’ont le mieux connue, ses enfants, sa sœur, son époux, est ainsi évoquée dans les bribes de souvenirs que chacun livre, dans les bouts de leur histoire avec elle, et au travers des quelques mots apposés comme présentation de chaque œuvre.

Ainsi, nous rencontrons au fil de ce roman une mosaïque de portraits de Rachel Kelly, des périodes artistiques qu’elle a pu avoir, des différents moments de sa maladie, entre moments dépressifs ou maniaques. Nous apprenons un peu de sa vie, et ses mystères peu à peu s’éclairent, au fil des tranches de vie livrées pat les autres personnages.

On perçoit comment chacun, dans sa relation avec elle, a eu de bons moments et d’autres plus compliqués ; et, au-delà, au travers de ces brefs témoignages comme des clichés photographiques,  on perçoit comment la maladie de Rachel a régenté la vie de chacun et leur a dévoré une part de celle-ci.

Mais de Rachel, finalement, on ne saura que ce que d’autres ont retenu d’elle, ont partagé avec elle ou se souviennent d’elle, ce donc au travers du filtre de leurs sentiments, attentes comblées ou déçues. Rachel gardera donc sa part de mystère, sa part d’insu. Elle ne parle pas, on ne l’entend pas, juste on la devine alors qu’elle est au centre de l’histoire, sans y être présente mais en prenant toute la place

Ce roman, c’est l’histoire d’un deuil qui ravive les souvenirs d’une vie, où chacun se réapproprie son lien avec la défunte et fait avec ce qu’elle a laissé. C’est, derrière cela, l’histoire d’une famille à part où chaque membre est différemment déchiré par sa relation à cette mère, femme, amie, sœur, hors norme, une femme abîmée de différentes manières, dont on ne percevra la fêlure que tard et pour laquelle il faudra se contenter de juste l’entrapercevoir.

Cette lecture a été riche, j’ai trouvé le choix de l’auteur intéressant, et inhabituel. J’ai voulu, et continue à souhaiter, en savoir plus sur Rachel, mais là est toute la frustration de l’œuvre, on reste quelque part avec ses attentes et questions.


Ce que je pourrai reprocher à ce choix, c'est le revers du choix que l'auteur a fait d'utiliser différents regards, car, bien que très intéressant, avancer au fil de ces bouts d’histoire disparates a fait que j’ai eu du mal à m’attacher à un personnage et à m’émouvoir avec lui, attendre la suite des événements. Ce serait le bémol pour moi de ce livre, de ne pas avoir réussi à m’embarquer avec lui car je me suis toujours sentie coupée dans une histoire, une tranche de vie.

Mots-clés : #famille #peinture #portrait
chrysta
chrysta

Messages : 555
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 47
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par topocl le Lun 20 Mai - 9:06

A lire ton commentaire, chrysta, j'ai presque cru que Rachel Kelly était une vraie peintre ayant existé...

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par kashmir le Lun 20 Mai - 19:07

Une lecture en demi-teinte, alors ?
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par chrysta le Mar 21 Mai - 20:02

@kashmir a écrit:Une lecture en demi-teinte, alors ?

Disons plutôt une lecture qui me porterait à penser ce qui se passe et non à me laisser porter par une histoire qu'on n'arrive pas à lâcher.
J'ai les lectures "addicts", qui ne sont pas forcément de bons livres mais pour lesquelles j'ai du mal à poser le livre, et les lectures de tête.
Celle ci est très intéressante mais l'intérêt que j'y porte est plus analytique qu'émotionnel.
Ce sont deux choses différentes mais tout aussi riches.
J'apprécie les deux, mais le second genre m'amène à être plus proche de mon boulot et donc moins détente.
J'en retire des choses différentes mais ce n'est pas forcément en demi teinte
chrysta
chrysta

Messages : 555
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 47
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par Bédoulène le Mar 21 Mai - 20:07

merci pour ta réponse explicative et on peut comprendre le "moins détente"


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Patrick Gale Empty Re: Patrick Gale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum