Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Laurent de Sutter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Laurent de Sutter

Message par Hanta le Sam 15 Juin - 11:12

Laurent de Sutter
(né en 1977)

Laurent de Sutter Jgjhyg10

Laurent de Sutter, né le 24 décembre 1977 à Bruxelles, est un philosophe belge francophone. Il est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Il dirige par ailleurs la collection Perspectives critiques aux Presses universitaires de France (PUF) et la collection Theory Redux chez Polity Press à Londres. Il est aussi membre du Conseil scientifique du Collège international de philosophie.

Laurent de Sutter est né à Bruxelles le 24 décembre 1977. Il effectue des études de droit, et soutient en 2006 sa thèse de doctorat, Politiques de la représentation. Post-doctorant, il mène des recherches de théorie du droit. En 2012, il reprend la chaire de théorie du droit de la VUB ; il est ensuite chercheur invité à l'université de Bonn, puis à l'Université Waseda de Tokyo.

En 1997, il devient pigiste au sein du magazine pop-rock Rif-Raf. Il y reste dix ans, d'abord comme chroniqueur, puis comme titulaire de la rubrique « Cosy Corner ». Il publie à la même époque dans diverses revues des essais, un pastiche du Journal de l'oeuvide de Christian Prigent, et des textes de poésie contemporaine. Son premier texte sur la pornographie attire l'attention de Serge Koster, directeur de la collection L'attrape-corps à La Musardine, qui lui commande son premier essai, Pornostars - Fragments d'une métaphysique du X, publié en 2007 dans sa collection.
Roland Jaccard l'invite à publier un texte dans sa revue : ce sera « Le dandysme est un humanisme », texte que Jérôme Garcin, dans les pages du Nouvel Observateur, décrira comme une « hilarante parodie de Paludes ». De l'indifférence à la politique, publié 2008 aux éditions PUF, est accueilli très froidement. Le critique Michel Polac confie par la suite à Laurent de Sutter plusieurs travaux éditoriaux pour sa collection.

Au printemps 2009 paraît l'essai intitulé Deleuze - La pratique du droit. Dans le même temps, il reçoit la direction de la collection Travaux pratiques aux éditions PUF, qui accueille à partir de 2008 des auteurs comme Camille de Toledo, Pascal Chabot, Véronique Bergen, Thomas Berns, Cédric Lagandré, Chloé Delaume, Pacôme Thiellement, ou Jean-Clet Martin. Le but de la collection, explique Laurent de Sutter, est de rassembler « des jeunes auteurs de tous horizons et toutes disciplines autour de l'enjeu suivant : relancer le genre littéraire de l'essai à partir d'objets nouveaux. »

En septembre 2011, Laurent de Sutter publie Contre l'érotisme, qui marque son retour dans la collection L'attrape-corps de La Musardine. En 2013 il reprend, toujours aux Presses universitaires de France, la direction de la collection Perspectives critiques, qui est refondue. Il publie aussi, deux mois plus tard, un essai sur Une sale histoire, film de Jean Eustache : Théorie du trou. Ce livre est suivi, un an plus tard, par Métaphysique de la putain, puis par la publication en volume de deux conférences : Striptease, l'art de l'agacement, et Magic, une métaphysique du lien.
Les Inrockuptibles l'ont rangé dans les « 100 Français qui réinventent la culture » de leur numéro de fin d'année.
source :Wikipédia


Bibliographie :

Comme auteur
Pornostars : Fragments d'une métaphysique du X
De l'indifférence à la politique
Deleuze : La pratique du droit
Contre l'érotisme
Théorie du trou
Métaphysique de la putain
La voie du droit
Striptease : L'art de l'agacement
Magic : Une métaphysique du lien
Théorie du kamikaze
"Quand l'inspecteur s'emmêle" de Blake Edwards
Histoire de la prostitution
Poétique de la police
L'âge de l'anesthésie. La mise sous contrôle des affects
Après la loi
Post-tribunal. Renzo Piano Building Workshop et l'île de la Cité judiciaire de Paris
Pornographie du contemporain
Qu'est-ce que la pop'philosophie?
Jack Sparrow. Manifeste pour une linguistique pirate

Comme directeur de publication
Pratiques cosmopolitiques du droit
Deleuze and Law
Althusser and Law
Zizek and Law
Vies et morts des super-héros
Accélération !
Le livre des trahisons,
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Hanta le Sam 15 Juin - 15:17

Pop' philosophie

Laurent de Sutter Hjktgu10

Plus de cent pages pour parler du vide en faisant du vide.
La pop'philosophie est un concept créé par Gilles Deleuze. Gilles Deleuze étant un philosophe qui avait dans son projet philosophique posé comme postulat de base que la philosophie avait pour mission principale de créer des concepts. Le souci est que Deleuze n'accompagnait pas cette décision d'une nécessité de définir et que cette définition soit logiquement valide.
Il y avait donc parfois avec ses oeuvres un léger hermétisme sur les notions avancées.
Pop'philosophie est en quelque sorte une approche, celle de discourir de tout ce qui est commun. Réfléchir et questionner un clip musical, un film, ou une publicité.
Il y avait cette affirmation selon laquelle on pouvait discuter de l'insignifiant et c'est la discussion qui allait être révélatrice de quelque chose de signifiant.
C'est principalement le propos de ce livre, pouvoir discuter de rien car la valeur réside dans la discussion et la réflexion, non sur l'objet.
Ce qui est vrai. Mais il n'a pas fallu attendre Deleuze pour s'intéresser à cela en philosophie. C'était déjà le cas avec Aristote.
Deleuze y accompagne selon Sutter un paradigme social et culturel qui est que le philosophe ne doit pas être savant pour pouvoir réfléchir philosophiquement sur quelque chose. Il ciblera par exemple Umberto Eco qui était expert en de nombreuses choses et comme étant ainsi le paroxysme du philosophe pouvant avoir une culture sur tout mais de fait complexifiant le discours philosophique par un savoir pas forcément utile.
Là dessus rien de nouveau non plus Montaigne en parlait déjà, Rabelais aussi.
Le problème de cet ouvrage est double. Le premier est qu'il n'apporte rien aux études faites sur l'oeuvre de Deleuze. Strictement rien.
Le second est qu'il s'attarde sur un concept de Deleuze qui est lui-même peu utilisé par le philosophe mais qui en plus apporte peu de choses en termes d'héritages. En effet peu de philosophes ont suivi cette notion de pop'philosophie car elle était mal définie, secondaire et peu conséquente.
Un livre qui n'aura même pas le pouvoir de questionner sur sa propre existence.

*


Mots-clés : #philosophique
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Tristram le Sam 15 Juin - 16:21

C'est un peu plouf' philosophie alors.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8458
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Hanta le Sam 15 Juin - 17:12

oui ou flop philosophie. Au choix.
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Bédoulène le Sam 15 Juin - 17:38

Ecco a-t-il prétendu être philosophe ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Hanta le Sam 15 Juin - 17:40

Eco est diplômé en philosophie et a davantage écrit de traités de philosophie que de romans.
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Armor le Sam 15 Juin - 18:33

@Hanta a écrit:Un livre qui n'aura même pas le pouvoir de questionner sur sa propre existence.

Laurent de Sutter 1390083676

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Arturo le Dim 16 Juin - 16:15

Eloge du vide par le vide ?

J'ai l'impression que tu égratignes un peu Deleuze aussi en filigrane, ou je me trompe ? Tu ne l'apprécies pas ?
Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Hanta le Dim 16 Juin - 16:35

J'aime bien Deleuze notamment pour son travail contre la psychanalyse ou ses études d'autres philosophes. Mais son invention intempestive de jargon apporte peu voire pas du tout.
Hanta
Hanta

Messages : 1360
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Bédoulène le Lun 17 Juin - 7:44

@Hanta a écrit:Eco est diplômé en philosophie et a davantage écrit de traités de philosophie que de romans.


je me suis fiée à wiki et, il n'était pas au premier abord décrit comme philosophe, d'ailleurs il est précisé "plus connu pour ses romans" d'où ma question

merci Hanta

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12852
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Laurent de Sutter Empty Re: Laurent de Sutter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum