Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Michel de Montaigne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Michel de Montaigne

Message par bix_229 le Lun 1 Juil - 17:29

Michel de Montaigne
(1533-1592)

Michel de Montaigne Montai10

Issu d’une famille de noblesse récente, Michel Eyquem de Montaigne est né en 1533 en Dordogne.
Son père lui donne une éducation fondée sur les principes humanistes et lui fait apprendre le latin alors qu’il est encore très jeune. À partir de 1539, Montaigne est élève au collège de Guyenne à Bordeaux avant de faire des études de droit.
D’abord conseiller à la Cour des aides de Périgueux à partir de 1554, il devient membre du Parlement de Bordeaux de 1557 à 1570, où il rencontre Étienne de La Boétie (l’auteur du Discours de la servitude volontaire), avec qui il se lie d’une profonde amitié.
Deux ans après la mort de La Boétie en 1563, Montaigne épouse la fille d’un parlementaire bordelais, Françoise de La Chassaigne. En 1569, à la demande de son père (mort un an auparavant), Montaigne publie une traduction de la Théologie naturelle de Raymond Sebond.

L’année suivante, il vend sa charge de conseiller au parlement de Bordeaux, se retire dans son château et commence à rédiger ses Essais, dont la première édition, qui contient les livres I et II, paraît en 1580. Cette même année, Montaigne entreprend un voyage en Europe (Italie, Suisse et Allemagne). Il dicte alors à son secrétaire son Journal de voyage qui ne sera découvert et publié qu’au XVIIIe siècle.

Alors qu’il est encore à l’étranger, Montaigne apprend qu’il est élu maire de Bordeaux en 1581. Il est réélu maire deux ans plus tard.
En voyage à Paris en 1588 pour présenter sa nouvelle édition des Essais, il rencontre Marie de Gournay à Paris. Celle-ci publiera, avec Pierre de Brach, l’édition posthume des Essais en 1595.
Alors qu’il travaillait encore à une nouvelle édition enrichie des Essais, Montaigne meurt en 1592 à l’âge de 59 ans.

Œuvres principales

Traduction de la Théologie naturelle de Raymond Sebond (1569)
Essais (1572-1592)
Journal de voyage en Italie (publication posthume en 1774)

Lire la suite sur : https://www.etudes-litteraires.com/biographie-montaigne.php


Dernière édition par bix_229 le Lun 1 Juil - 17:43, édité 2 fois
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par bix_229 le Lun 1 Juil - 17:36

"Ce n'est pas la mort que je crains, c'est de mourir."

"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs"

"J’aime mieux forger mon âme que la meubler."

Il cherchait  sans doute refuge dans sa fameuse tour à la violence ambiante. Peut-être une aide à travers des modèles antiques.
Et puis il y  ses fameuses digressions qui nous en apprennent beaucoup sur lui-même. Sur la nature humaine. Sur son pessimisme, alimenté par l'époque, les guerres de religion. L'intolérance, la lâcheté, la bêtise, le conformisme, le pouvoir et l' abus de pouvoir...
Enfin, il y a sa tolérance et sa curiosité pour les mœurs et cultures étrangères.
Starobinski est une très bonne introduction à Montaigne.
Et sans doute aussi Compagnon que je n'ai pas lu.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Tristram le Lun 1 Juil - 18:41

S'il ne fallait lire (et recommander) qu'un seul auteur, je pense que ce serait Montaigne.
« Je tords bien plus volontiers une belle sentence, pour la coudre sur moi, que je ne détords mon fil, pour l’aller quérir. Au rebours, c’est aux paroles à servir et à suivre, et que le Gascon y arrive, si le François n’y peut aller. Je veux que les choses surmontent, et qu’elles remplissent de façon l’imagination de celui qui écoute, qu’il n’ait aucune souvenance des mots. Le parler que j’aime, c’est un parler simple et naïf, tel sur le papier qu’à la bouche : un parler succulent et nerveux, court et serré, non tant délicat et peigné, comme véhément et brusque. […] Plutôt difficile qu’ennuyeux, éloigné d’affectation : déréglé, décousu, et hardi : chaque lopin y fasse son corps : non pédantesque, non fratesque, non plaideresque, mais plutôt soldatesque, comme Suétone appelle celui de Jules César. »
Michel de Montaigne, « Essais », livre premier, chapitre XXV

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Nadine le Lun 1 Juil - 19:09

Merci pour ce fil indispensable !
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Arturo le Lun 1 Juil - 20:33

Tiens donc, j'étais sûr qu'il avait déjà un fil.
Je me sens proche de Montaigne, même si un demi millénaire nous sépare.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Aventin le Mar 2 Juil - 15:18

Grand merci pour cette ouverture de fil, Bix !

Les amis, si vous passez en Gironde, en Dordogne, en Charente-Maritime ou en Charente, à votre entière disposition Michel de Montaigne 4186548357 !
Cumulable avec le château de Montesquieu à La Brède, Malagar de Mauriac et pas mal d'autres petites gâteries locales !

Sans donner trop dans l'emphase, Il faut lire, relire et sur-lire Montaigne (et son pote La Boetie !).

Michel de Montaigne Chatea10
Aventin
Aventin

Messages : 1118
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par bix_229 le Mar 2 Juil - 15:29

Pouvez-vous mettre les extraits qui vous plaisent et dans quelle édition
vous lisez Montaigne ?
J'ai la chance d'avoir une édition avec le texte original et dans la marge
les mots anciens traduits, parfois une phrase, et aussi les citations grecques et latines.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Tristram le Mar 2 Juil - 18:30

Perso c'est l'édition de Pierre Michel, dans Le Livre de Poche.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par bix_229 le Mar 2 Juil - 18:36

Merci.

"Si, nous avons beau monter sur des échasses, car sur des échasses encore faut-il marcher de nos jambes. Et au le plus élevé trône du monde, si ne sommes assis que sur notre cul"
Apologie de Raymond Sebond", M. de Montaigne, Les Essais.

"Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, et non pas ce que je cherche."
Les Essais.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Tristram le Mar 2 Juil - 19:40

Version Armor : "Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul."
VO : "Et au plus eslevé throne du monde, si ne sommes nous assis, que sus nostre cul."
C'est presque la dernière phrase du dernier des trois livres des Essais _ et disons que cela remet les choses en place.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Arturo le Mer 3 Juil - 8:46

suivi de : Les plus belles vies sont, à mon gré, celles qui se rangent au modèle commun et humain, avec ordre mais sans miracle et sans extravagance. Or la vieillesse a un peu besoin d'estre traictée plus tendrement. Recommandons la à ce Dieu, protecteur de santé et de sagesse, mais gaye et sociale :

Frui paratis et valido mihi,
Latoe, dones, et, precor, integra
Cum mente, nec turpem senectam
Degere, nec cythara carentem.

(De jours des biens que j'ai acquis, avec une santé robuste, voilà que je te demande de m'accorder, fils de Latone, et je t'en prie, que mes facultés restent entières ; fais que ma vieillesse ne soit pas ridicule et puisse encore toucher la lyre. Horace, Odes, I, XXXI, 17. )


J'en ai plusieurs des éditions, celle est en VO, en GF.
Je relisais si j'avais écrit quelque chose sur parfum, mais pas grand-chose, pas d'extrait sous la main.
Shanidar disait que le tome 3 est le plus accessible, et que les 2 premiers sont un peu trop truffés de citations latines. A vrai dire, j'ai appris que ce type d'écriture, était typique de l'époque de Montaigne. Où l'on écrivait en référence aux auteurs précédents, c'était une forme de mode. Mais les intellectuels écrivaient en latin, et Montaigne a décidé d'écrire en français, non pas pour se distinguer, mais pour que ses proches puissent le lire. Il pensait que la langue serait dépassée et que plus personne ne pourrait le lire 50 ans plus tard. 500 ans plus tard, heureusement on peut toujours le lire !
Et j'aimerais bien faire un tour sur ses terres, mais apparemment le château a brûlé au XIXème je crois.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Tristram le Mer 3 Juil - 8:54

@Arturo a écrit:A vrai dire, j'ai appris que ce type d'écriture, était typique de l'époque de Montaigne. Où l'on écrivait en référence aux auteurs précédents, c'était une forme de mode.
On peut aussi considérer que c'est une légèreté de notre époque que de penser affranchir notre pensée de celle de nos prédécesseurs. Citer, c'est faire référence à un grand univers spirituel commun, sans lequel nous ne serions pas les mêmes, et que nous croyons inventer.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Armor le Mer 3 Juil - 10:20

@Tristram a écrit:Version Armor : "Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul."
VO : "Et au plus eslevé throne du monde, si ne sommes nous assis, que sus nostre cul."
C'est presque la dernière phrase du dernier des trois livres des Essais _ et disons que cela remet les choses en place.

On en trouve plein de versions, de cette phrase, modernisée ou non. Je ne la connaissais pas sous ta version "VO", avec ce "nous" en sus. Peut-être l'a-t'il remaniée elle aussi au fil du temps ? Concernant la version que j'ai choisie (quoique la mienne soit un peu modernisée côté orthographe), je t'ai trouvé ça (site dicocitation du Monde) :

C'est une absolue perfection, et comme divine, de sçavoir jouyr loyallement de son estre: Nous cherchons d'autresconditions, pour n‘entendre l'usage des nostres, et sortons hors de nous, pour ne sçavoir quel il y fait. Si avons nous beau monter sur des eschasses, car sur des eschasses encores faut-il marcher de nos jambes. Et au plus eslevé throne du monde, si ne sommes assis, que sus nostre cul

Michel de Montaigne, Les Essais, cités dans l‘édition réalisée par J.Balsamo, M.Magnien, C.Magnien-Simonin et A.Legros, Paris, Gallimard, 2007, p.1166 (texte établi sur l‘édition de 1595).

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3529
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Arturo le Mer 3 Juil - 11:33

J'ai la même version que Tristram dans mon GF.

Et ok avec toi Tristram, bien qu'on puisse aussi assimiler sans forcément citer. On ingère, comme le dit Compagnon.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Tristram le Mer 3 Juil - 11:42

Oui, mais il est précieux de rendre à César plutôt que je prétendre mettre au monde ex nihilo une idée qu'on recycle...
Maintenant, citer, c'est effectivement un tantinet daté...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8467
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Michel de Montaigne Empty Re: Michel de Montaigne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum