Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Josephine Winslow Johnson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Josephine Winslow Johnson Empty Josephine Winslow Johnson

Message par topocl le Lun 22 Juil - 9:59

Josephine Winslow Johnson
1910 -  1990


Josephine Winslow Johnson Proxy115

Josephine Winslow Johnson, connue aussi sous le nom de Josephine Johnson, née le 20 juin 1910 à Kirkwood au Missouri et morte le 27 février 1990 à Batavia en Ohio, est une écrivaine américaine.

Elle fait ses études supérieures à l'université Washington de Saint-Louis.

Elle obtient le Prix Pulitzer du roman en 1934 pour Now in November (Novembre), sont tout premier roman qu'elle a écrit alors qu'elle habitait dans le grenier de sa mère à Webster Groves au Missouri. La même année, elle remporte une mention au O. Henry Award de la meilleure nouvelle pour Dark et, l'année suivante, une troisième place au même prix pour John the Six. Ces deux nouvelles sont réunies dans le recueil Winter Orchard and Other Stories (1936).

Elle épouse Grant G. Cannon, le rédacteur en chef du Farm Quarterly en 1942 et enseigne pendant trois ans à l'université de l'Iowa.


Œuvre en français


- Now in November (1934), publié en français sous le titre Novembre, Éditions Delamain et Boutelleau, 1938
 

Merci à Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Josephine Winslow Johnson Empty Re: Josephine Winslow Johnson

Message par topocl le Lun 22 Juil - 10:05

Novembre

Josephine Winslow Johnson Proxy195

Face aux espoirs de la jeunesse, les affres de la Grande Dépression dans cette ferme perdue où la famille s’est retirée, s’égrainent au fil d’une année qui conclue sinistrement dix ans de lutte. Pèsent la rudesse du père accablé de n’avoir que de filles, la folie de la soeur aînée, la hantise de l’hypothèque sur la ferme. La sérénité de la mère, dont la résilience est portée par l’amour de Dieu et de son mari, et l’amour du garçon de ferme, quoique sans retour, sont des baumes bienfaisants. La nature sauve en autant d’instants lumineux cette existence tourmentée, jusqu’à ce que la sécheresse s’en mêle, accablante.

Il y a un côté Steinbeck, bien sûr, mais avec des personnages plus torturés et un lyrisme passionné. La détresse de la jeune narratrice alterne en permanence avec une forme d’espoir, à moins que ce ne soit une résignation. Troublant, même si le style dans son emportement et sa singularité  poétique, se fait parfois opaque (traduction?).


Mots-clés : #catastrophenaturelle #famille #jeunesse #lieu #ruralité #social

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Josephine Winslow Johnson Empty Re: Josephine Winslow Johnson

Message par Bédoulène le Lun 22 Juil - 16:46

merci topocl, il reste tentant malgré "parfois opaque"

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12591
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Josephine Winslow Johnson Empty Re: Josephine Winslow Johnson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum