Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Breyten Breytenbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Breyten Breytenbach Empty Breyten Breytenbach

Message par bix_229 le Ven 9 Aoû - 17:41

Breyten Breytenbach
Né en 1939

Breyten Breytenbach Breyte10

Breyten Breytenbach, né le 16 septembre 1939 à Bonnievale, province du Cap, est un poète, écrivain, dramaturge, peintre et aquarelliste sud-africain d'origine et citoyen français, qui écrit tant dans sa langue maternelle (l'afrikaans) qu'en anglais.

Dès le début des années 1960, encore étudiant, il se bat contre le régime d'apartheid avant de partir pour un séjour en France, où il rencontre Yolande Ngo, Française d'origine vietnamienne, qu'il épouse. Ce mariage, qui tombe sous le coup du Mixed Marriages Act et de l’Immorality Act prohibant, de 1949 à 1985, les mariages mixtes, l'interdit de séjour dans son pays natal. Il s'installe alors à Paris et lance un mouvement clandestin de résistance au régime d'apartheid, Okhela, qui devait organiser des réseaux de Blancs au service du Congrès national africain (ANC) de Nelson Mandela. Breytenbach était aussi lié au réseau Curiel. (Au même moment, son frère Jean, fondateur du South African Special Forces Brigade, conduit, en Namibie, les opérations secrètes de l'armée sud-africaine.)

Lors d'un séjour clandestin en Afrique du Sud, en 1975, durant lequel il essaie de recruter des membres pour Okhela, Breytenbach est arrêté puis condamné à neuf ans de prison. Il est finalement libéré en 1982, grâce au soutien du président François Mitterrand, et retourne en France, adoptant la nationalité française.
Il retourne en Afrique du Sud avec la chute du régime d'apartheid, en 1994. Depuis, il partage son temps entre les États-Unis, la France, le Sénégal, où il dirige le Gorée Institute, et son pays natal, où il enseigne, publie et donne à voir des pièces de théâtre controversées sur la nation arc-en-ciel. Il a une fille journaliste, Daphnée Breytenbach.

D'abord poète appartenant, avec André Brink, au groupe des Sestigers, Breyten Breytenbach se signale rapidement par des fictions fantasmagoriques, comme Om Te Vlieg. Son séjour en prison donne naissance à des écrits de type autobiographique. Il commence aussi, à partir du début des années 1980, à écrire directement en anglais, ce qui ne l'empêche pas pour autant de poursuivre son activité poétique en afrikaans. Il est surtout connu, dans son pays comme en Europe, pour ses activités de peintre. Il a présenté, depuis 1996, plusieurs expositions personnelles. Plusieurs de ses livres sont illustrés par ses soins, comme All One Horse (1987), qui fait alterner récits brefs et aquarelles.
source : Wikipédia

Bibliographie française

- Feu froid, poèmes, 1976
- Confession véridique d’un terroriste albinos, 1984
- Mouroir : notes-miroir pour un roman, 1983
- Métamortphase : poèmes de prison, 1975-82. Autoportrait-veille de mort, 1987
- Une saison au paradis 1977-1980 [sous le pseudonyme de B. B. Lazarus], 1986
- Feuilles de route : essais, lettres, interviews, articles de foi, notes de travail, 1986
- Mémoire de poussière et de neige, 1989
- Tout un cheval : fictions et images, 1990
- Retour au paradis : journal africain, 1993
- Lady One, 2004
- Le cœur-chien, 2005
- L'étranger intime, 2007
- L'empreinte des pas sur la terre : Mémoires nomades d'un personnage de fiction, 2008
- Le Monde du milieu, essais littéraires, 2009
- Outre-voix: Conversation nomade avec Mahmoud Darwich, poèmes, 2009
- La femme dans le soleil, poèmes, 2015
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Breyten Breytenbach Empty Re: Breyten Breytenbach

Message par bix_229 le Sam 10 Aoû - 17:03

Breyten Breytenbach est un écrivain remarquable qui mérite sa place aux côtés des plus grands écrivains d'Afrique du Sud.
Militant de l'ANC (Congrès National Africain, le parti de Mandela), il a participé à tous les combats contre l'apartheid.
Et il a été un des rares blancs à faire partie des instances dirigeantes de l'ANC.
Il a écrit en anglais aussi bien qu'en afrikkans, sa langue natale : poèmes, romans, essais.
Il est aussi peintre et aquarelliste.
Ce qui me le fait apprécier en tant qu'homme, c'est sa lucidité constante, et son courage aussi, qui l'ont conduit logiquement à s'opposer aux graves dérives au sein de l'ANC au pouvoir.
Résistant est la qualificatif qui lui convient le mieux...

De plus, c'est un écrivain remarquable, doublé d'un poète et d'un peintre.

Testament d’un rebelle

Donne-moi une plume
que je puisse chanter
que la vie n’est pas vaine...

Donne-moi un amour
qui ne périsse pas
soudain entre les doigts...

Donne-moi un cœur
qui batte sans arrêt,
mais qu’il batte plus fort
que le battement blanc
d’un pigeon affolé...

Donne-moi un cœur,
une usine de sang...

Donne-moi deux lèvres,
de l’encre pour ma plume,
qu’elle abreuve de lait
une lettre d’amour
pour la terre entière.

Traduction de Bernard Lorraine Christian Bourgois, 1983
Extrait du livre : 100 poèmes du monde pour les enfants


Mots-clés : #poésie
bix_229
bix_229

Messages : 10225
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Afrique et de l'Océan Indien


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum