Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Traces d'août 2019

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Traces d'août 2019

Message par Burlybunch le Sam 31 Aoû - 10:56

Traces d'août 2019 B668a310


Dernière édition par Burlybunch le Sam 31 Aoû - 12:03, édité 1 fois
Burlybunch
Burlybunch

Messages : 347
Date d'inscription : 07/02/2018
Localisation : bas du Bas-Rhin

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Burlybunch le Sam 31 Aoû - 12:03

Allez, hop, j'inaugure clown
Après un mois de juillet bredouille, je renoue avec la lecture en août cheers

Robert McLiam Wilson - Eureka Street (1996) >> pour citer wiki, roman "décrivant avec des personnages hauts en couleur, le Belfast de la fin du conflit nord-irlandais dans les années 1990." Coup de cœur, attachant et jubilatoire! La BBC écossaise en a tiré il y a quelques années une mini série que je serais bien content de pouvoir dénicher pour prolonger le plaisir clown

Colin Niel - Sur le ciel effondré (Rouergue Noir, 2018) > Très bon polar en terres guyanaises, avec en toile de fond la survivance des traditions/croyances populaires et la rencontre avec le monde moderne. Je recommande!

Alain Damasio - Les furtifs (La Volte, 2019) >> on y retrouve avec plaisir la plume brillante et virevoltante de Damasio ; j'ai adoré et dévoré la 1e partie du livre et la façon dont Damasio déploie son imaginaire pour dessiner le cadre de son récit, mais reste toutefois plus réservé sur la 2e partie et son orientation plus 'politique', dans laquelle Damasio traite en filigrane un certain nombre de sujets d'actualité et autres interrogations contemporaines. A partir d'observations certes justes, mais pas forcément au bénéfice du récit pour ma part.

Jean-Paul Dubois - Vous plaisantez Monsieur Tanner (Editions de l'Olivier, 2006) >> récit catastrophé d'un chantier catastrophique de rénovation de maison, où les déconvenues ubuesques s'enchaînent à mesure que les artisans se succèdent. Drôle et véridique mais quelque peu lassant dans sa succession attendue de personnages et d'incidents.

John Brunner - Stand on Zanzibar (1968) >> projection "futuriste" dans les années 2010s à l'aune de tout ce que les années 60s pouvaient laisser entrevoir sur le développement de notre monde. Un récit qui a pris un coup de vieux, mais étonnamment juste dans beaucoup de ses prédictions.

Laura Kasischke - Eden Springs (2010, Page à page 2018) >> plongée dans une communauté religieuse américaine au début du XXe siècle et ses dérives (la "Maison de David" et son gourou Benjamin Purnell). Très instructif pour les faits historiques sur lesquels le récits se base, cependant traités de façon un peu trop superficielle à mon goût.

Tod Goldberg - Gangsterland (Super 8, 2016) >> entre polar et humour noir, un mélange qui ne fait malheureusement ici pas mouche. Passez votre chemin
Burlybunch
Burlybunch

Messages : 347
Date d'inscription : 07/02/2018
Localisation : bas du Bas-Rhin

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Arturo le Sam 31 Aoû - 15:22

Pour août, je retiens tout d'abord :

- Jeffers, Be angry at the sun
- Van Rogger, la passe mortelle du pouvoir
- Williams, Paterson
- Bolano, des putains meurtrières
- Calonne, Bukowski

puis :

- Artaud, Héliogabale ou l'anarchiste couronné
- Joyce, Gens de Dublin
- Zukofsky, Le poème commençant par "la"

et :

- Mitsakis, Un chercheur d'or
- Grimaldi, Bref traité du désenchantement
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par topocl le Sam 31 Aoû - 15:56

Beau mois d'aout, Burlybunch!
@Burlybunch a écrit:Robert McLiam Wilson - Eureka Street (1996) >>

cheers je l'ai conseillé pas plus tard qu'hier!


@Burlybunch a écrit:Alain Damasio - Les furtifs
bounce Justement j'ai aimé que la fin soit politique!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par bix_229 le Sam 31 Aoû - 16:15

Un mois presque parfait.

- La Chute d'Habacuk : Eriks Adamsons (Estonie)
- Le Suppléant : Fabrizio Puccinelli (Italie)
- Le Gaucho insupportable : Roberto Bolano (Chili)
- La Jolie Madame Szczypiorski (Pologne)
- Le Monde du milieu : Breyten Breytenbach (Afrique du Sud) Essais

- Tout ce que j'ai trouvé sur la plage : Cynan Jones (Pays de Galles)
- Chronique d'un été : Patrick Gale (Angleterre)
- De loin on dirait une ile : Eric Holder




Dernière édition par bix_229 le Sam 31 Aoû - 16:30, édité 1 fois
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Tristram le Sam 31 Aoû - 16:25

A part ceux que j'ai commenté, il y eut Traversée des ombres, de Jean-Bertrand Pontalis, et Une rivière verte et silencieuse, de Mingarelli, qui n'ont pas appelé de... commentaire.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8468
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Bédoulène le Sam 31 Aoû - 17:28

oh! tu n'as pas apprécié le livre de Mingarelli ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12894
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Bédoulène le Sam 31 Aoû - 17:37

juste

Train de Pete Dexter ***

Angosta de Hector Abad Facioline ***

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12894
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Tristram le Sam 31 Aoû - 18:09

@Bédoulène a écrit:oh! tu n'as pas apprécié le livre de Mingarelli ?
Mais si, pourquoi pas ?
@Bédoulène a écrit:juste
Petite lectrice...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8468
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par topocl le Dim 1 Sep - 15:42

Deux lectures vraiment bonnes :
Comme des  chevaux qui dorment debout de paolo Rumiz
et
Janesville, une histoire américaine de Amy Goldstein

Et aussi un petit bouquin dont je n'ai pas parlé, accessible en ligne sur le site des
Editions du Commun :
Histoire des équitables pionniers de Rochdale de George-Jacob Holyoake
qui raconte dans un style un peu désuet mais plein d'humour la formidable aventure de la première coopérative de consommateurs. Plein d'enseignements!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par ArenSor le Dim 1 Sep - 20:09

Un seul livre, mais quel livre cheers :
Léon Tolstoï : Guerre et paix

ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par kashmir le Mer 4 Sep - 9:46

Beaucoup de livres, ce mois d'Août, plus de temps pour lire sans doute...

Parmi eux, certains plus marquants (cités dans l'ordre de lecture) :

Laurent Gaudé : Le soleil des Scorta
Paul Auster : La Cité de verre
Ali Smith : Hotel Univers
Truman Capote : L'été indien
Louis-Ferdinand Céline : Voyage au bout de la nuit
Anne Bragance : Danseuse en rouge
Martin Andersen Nexo : Pelle le Conquérant / L'enfance

Un bon mois !
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Quasimodo le Mer 4 Sep - 11:15

Au piano, de Jean Echenoz, excellent, sauf la fin qui m'a beaucoup irrité.
Le vicomte de Bragelonne, de Dumas, sur lequel j'aimerais bien écrire un petit commentaire.
(et j'ai terminé Gaspard Hauser : l'une de mes grandes découvertes de l'année; je vais essayer d'écrire sur ce livre).
Et Bourdieu, ça avance, lentement mais sûrement !

Côté ciné (en salle et en DVD), j'ai aimé tout particulièrement :

Papa est en voyage d'affaires (Kusturica)
L'été meurtrier (J. Becker)
Le miroir aux alouettes (J. Kadar, E. Klos)
Rêves de jeunesse (A. Raoust)
Printemps tardif (Ozu)
Roubaix, une lumière (Desplechin)

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3362
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Arturo le Mer 4 Sep - 11:27

@Quasimodo a écrit:Au piano, de Jean Echenoz, excellent, sauf la fin qui m'a beaucoup irrité.
Le vicomte de Bragelonne, de Dumas, sur lequel j'aimerais bien écrire un petit commentaire.
(et j'ai terminé Gaspard Hauser : l'une de mes grandes découvertes de l'année; je vais essayer d'écrire sur ce livre).
Et Bourdieu, ça avance, lentement mais sûrement !

Tu lis quoi de Bourdieu ?
Et le Dumas il doit être massif non ? Il me semble avoir vu un tome III en folio.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Quasimodo le Mer 4 Sep - 11:45

Les règles de l'art (ce qui m'amène doucement vers la lecture d'un nouveau Flaubert !)

Oui, c'est mon petit record personnel de lecture, pour un seul roman : 2500 pages, environ. Rolling Eyes

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3362
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Arturo le Mer 4 Sep - 17:23

Diantre, 2500 pages ! Shocked

Et ça ne peut être qu'une bonne idée de lire un nouveau Flaubert ! Traces d'août 2019 2126147062
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Avadoro le Jeu 5 Sep - 23:58

Un bilan de juillet et août...
Avant tout, l'imagination créative et chaotique de Thomas Pynchon. Et des lectures variées, entre l'outrance romanesque, souvent frustrante de Patrick Grainville et la simplicité dépouillée du premier roman d'Henning Mankell.


V. (Thomas Pynchon)  ***

Le dynamiteur (Henning Mankell) ** 1/2
La chance de l'écrivain (David Lodge) ** 1/2
Falaise des fous (Patrick Grainville) ** 1/2
Avadoro
Avadoro

Messages : 780
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 34

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par animal le Mar 10 Sep - 20:42

Le temps passe vite quand on ne s'amuse pas beaucoup en Août !

Néanmoins ça ne s'est pas si mal passé. cat

Livres :
- Désert solitaire d'Edward Abbey (Bierstadt décontracté)
- Paris de Jean Follain (bô)
- Chroniques du travail aliéné de Lise Gaignard (aïe !)

Le blues du libraire de Lawrence Block ? (échec total à la page 26...)

Films :
- Les Bérets verts (faut bien faire des expériences)

Et j'ai vu d'autres films plus ou moins (im)probables...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10226
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Armor le Mer 11 Sep - 23:24

Bilan positif pour ce mois d'août avec ici uniquement les lectures que je retiens :

_  Irmgard Keun : Après minuit. La vie sous le IIIème Reich vue par des yeux en apparence candides et pleins d'humour. La dénonciation de l'inertie et de la course au drame n'en est que plus acérée... Lecture marquante.

_ Sharlene Teo : Ponti :Un livre sur les amitiés fusionnelles et toxiques, l'amour maternel défectueux, la difficile construction adolescente. Pas mal du tout, avec un style qui fait mouche. (a priori jolie traduction)

_ Sawako Ariyoshi : Le crépuscule de Shigezo : Un bouquin qui remue sacrément... Le rapport d'une famille à la dépendance du grand-père, le don de soi d'une femme... Je n'en suis pas sortie indemne.

_ Heidi Benneckenstein : Coupable en toute innocence, j'ai grandi parmi les néonazis. Le titre annonce d'emblée la couleur... L'auteur raconte son enfance dans une famille nostalgique du IIIème Reich. Où l'on apprend que les bourgeois bien sous tout rapport, qui ont pour but d'infiltrer peu peu la société et de "coloniser" certains coins perdus, sont bien plus dangereux que les skinheads... Les camps pour enfants, notamment, sont glaçants de sadisme et d'embrigadement...
J'ai quand même regretté que l'auteur ne nous en apprenne pas plus sur l'idéologie inculquée, et surtout la méthode employée pour fanatiser les enfants.

_ Anosh Irani : Le colis : Je l'ai lu à cheval sur deux mois donc vous y aurez droit aussi dans les favoris de septembre.  clown Livre magnifique sur le quotidien d'une hijra dans le quartier chaud de Bombay. Incontestablement l'une de mes plus belles lectures des derniers mois.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3529
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par églantine le Mer 11 Sep - 23:30

@Quasimodo a écrit:

Côté ciné (en salle et en DVD), j'ai aimé tout particulièrement :

Printemps tardif (Ozu)

cheers
Ozu !  drunken
églantine
églantine

Messages : 4297
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Traces d'août 2019 Empty Re: Traces d'août 2019

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum