Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


René Frégni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

René Frégni Empty René Frégni

Message par tom léo le Dim 15 Sep - 19:06

René Frégni
né en 1947

René Frégni Fregni10

wikipedia a écrit:à Marseille, est un écrivain français. Il passe toute son enfance et sa jeunesse dans un quartier populaire de Marseille. Il quitte définitivement toute scolarité en classe de troisième et travaille avec son père pendant deux à trois ans comme peintre en bâtiment sur les chantiers. Cette activité ne l'intéresse pas, et à 19 ans il part en stop pour Istanbul, où il travaillera dans des restaurants. Devant revenir en France pour effectuer son service militaire, il arrive à la caserne en retard de deux mois après avoir parcouru les routes d'Europe avec beaucoup d'insouciance. Considéré comme déserteur, il est condamné à six mois de prison militaire par le tribunal militaire de Metz. Il s'évade de la prison militaire et repart sur les routes avec de faux papiers. Il sera considéré à nouveau déserteur pendant cinq ans.

Par la suite, il travaille durant dix ans en tant qu'aide-soignant, puis infirmier dans un hôpital psychiatrique de Marseille. Passionné d'écriture, il rédige chaque jour le journal de bord de l’hôpital. C'est en rédigeant cette chronique des jours à l'asile qu'il décide de tenter d'écrire un premier roman. Il quitte l'hôpital, se réfugie dans un petit cabanon à Manosque, où pendant trois ans il se consacre à l'écriture de son premier roman, Les chemins noirs, qui paraît en 1988 et obtient le prix du roman populiste l'année suivante.

Il vit aujourd'hui à Manosque.

Œuvres :
   1988 - Les chemins noirs : L'évasion et l'errance d'un jeune homme à travers l'Europe.
   1990 - Tendresse des loups
   1992 - Les nuits d'Alice
   1994 - Le voleur d'innocence
   1996 - Où se perdent les hommes?
   1998 - Elle danse dans le noir
   2000 - On ne s'endort jamais seul
   2002 - L'été
   2004 - Lettre à mes tueurs
   2006 - Maudit le jour
   2008- Tu tomberas avec la nuit
   2011 - La fiancée des corbeaux
   2013 - Sous la ville rouge
   2016 - Je me souviens de tous vos rêves
   2017 - Le chat qui tombe et autres histoires noires
   2017 - Les vivants au prix des morts
   2019 - Dernier arrêt avant l'automne

Littérature pour les enfants
   1990 - Marilou et l'assassin
   1992 - La vengeance de la petite gitane
   1998 - La nuit de l'évasion
   2003 - L'étrange Noël de Léa

Autres œuvres
2000 - Carcérales
2004 - Onze fois l'OM : Le tacle et la plume
tom léo
tom léo

Messages : 1100
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

René Frégni Empty Re: René Frégni

Message par tom léo le Dim 15 Sep - 19:31

Dernier arrêt avant l'automne

René Frégni 41rr6w10
Originale: Français, 2019

Le narrateur, écrivain actuellement peu inspiré, a trouvé un travail idéal dans un village de Provence: gardien d'un monastère inhabité, niché dans les collines. Il s'y installe avec pour seule compagnie un petit chat nommé Solex. Un soir, en débroussaillant l'ancien cimetière des moines, il déterre une jambe humaine fraîchement inhumée. Mais quand il revient avec les gendarmes, la jambe a disparu... Qui a été tué ? Et par qui ? L'enquête mènera, par des chemins détournés, à des vérités inattendues…

Entre-temps, nous aurons traversé les paysages de l'arrière-pays provençal, peints avec sensualité par René Frégni. Sa langue forte et lumineuse communique son émerveillement face à toutes les formes de vie et de plaisir.

REMARQUES :
Livre en sept parties titrées de 14 à 42 pages. Le narrateur devient dans des circonstances un peu bizarre gardien d’un monastère dans la vallée de Calostre, près de Riez et Puimoisson : il y débroussaille les alentours des batîments, fortement entourés par les ronces. C’est là qu’il fait cette macabre déouverte. Mais ce fil de l’intrigue et de ce qui va suivre est complètement encastré dans un récit très poétique , marqué par la Provence, la nature, la solitude relative, quelques amitiés et rencontres fortes. Au centre, dans cette domaine là, ses amis libraires Pascal et Aline qui lui ont mis en relation avec cet employeur mystérieux, sans nom, richissime qui avait cherché un gardien.

Pour nous, les bibliophiles, il est beau et parlant que les protagonistes principaux sont tous en lien avec les livres, soit comme lecteur, prof ; libraires ou écrivain. Malgré la note « thriller » le coté paisible, l’ode poètique prévalent à mon avis. Le monastère n’est pas seulement un cadre d’horreur, mais aussi un rappel du silence, d’une vie choisie. Ainsi il y a proximité et distance avec les moines qui y avaient vécu autrefois.

Un roman du Sud, avec des cotés qui font penser à d’autres récits et romans de la région… C’est beau, aussi dans sa fin pas trop prévisible. Et malgré une petite note agaçante sur les Gitans et leur « danger »...
tom léo
tom léo

Messages : 1100
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

René Frégni Empty Re: René Frégni

Message par kashmir le Mar 24 Sep - 15:14

Un écrivain que j'apprécie beaucoup et une citation de saison, donc !

L'automne est la saison des renards. ils se glissent dans ces immenses régions rousses qui commencent aux portes de la ville et vont se perdre, après mille gouffres et ravins, dans des horizons d'aquarelle. Ils se tapissent sur les feuilles mortes, disparaissent. Chaque arbre est un renard prêt à bondir, un trait de feu qui jaillit des broussailles. chaque branche qui craque est une chair de poule.
Je me souviens de tous vos rêves.
kashmir
kashmir

Messages : 1826
Date d'inscription : 10/09/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

René Frégni Empty Re: René Frégni

Message par Bédoulène le Mar 24 Sep - 16:35

merci pour l'extrait kashmir !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12827
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

René Frégni Empty Re: René Frégni

Message par bix_229 le Mar 24 Sep - 18:24

J'ai lu deux livres de lui, il y a longtemps.
J'y reviendrai si Godot me prète vie.
bix_229
bix_229

Messages : 10611
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

René Frégni Empty Re: René Frégni

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum