Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Adalbert Stifter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Adalbert Stifter

Message par animal le Mer 2 Oct - 21:51

Adalbert Stifter
1805-1868

Adalbert Stifter 725bc610

Adalbert Stifter est né en 1805 à Oberplan (Bohême méridionale) dans une famille d'origine modeste. Son père meurt alors qu'il est âgé de douze ans et ce sont alors ses grands-parents qui l'élèvent. Jusqu'en 1840, Stifter reste partagé entre deux vocations : la peinture et la littérature. La publication de sa première nouvelle Le condor le rend célèbre. Pendant huit ans, il vivra de sa plume et de son travail de précepteur dans des familles de la noblesse viennoise. En 1848 Stifter sl finira sa vie. Gravement malade et souffrant de sévère dépression, il met fin à ses jours le 28 Janvier 1868.

Source : {url=https://www.ombres-blanches.fr/litterature-traduite/litterature-allemande-et-autrichienne/livre/le-chateau-des-fous/adalbert-stifter/9782842424343.html]ombres-blanches.fr[/url]

Un tout petit peu plus : wikipedia.org

Bibliographie (VF sans le détail des différentes traductions) :
- (Le) Cristal de roche, et autres nouvelles (Le Célibataire, Brigitte, Le Sentier dans la montagne)
- Les Grands Bois, et autres récits (Abdias, Le Chemin forestier)
- L'Homme sans postérité (= Le vieux garçon)
- Le Château des fous
- Les Cartons de mon arrière-grand-père
- Brigitta (ou Brigitte)
- Tourmaline, suivi de Calcaire et de Lait de roche
- Le Condor
- Le Village de la lande
- Descendances
- L'Arrière-saison
- Les Deux Sœurs
- Fleurs des champs
- Dans la forêt de Bavière
- Le Cachet
- Le Sentier forestier et autres nouvelles
- Le Vieux Garçon
- Le Château des fous

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par animal le Mer 2 Oct - 22:28

Adalbert Stifter Md300910

Le Château des fous (1842)

J'aime beaucoup Stifter, la surréaliste sérénité qui habite beaucoup de son oeuvre, ses personnages emprunts de bonté et de saine curiosité, l'absence de violence et de drame (quoique) qui n'en finit pas au fil des pages. Forcément il y a une part d'ombre qui va avec et on la pressent très sombre.

N'empêche Stifter c'est plutôt la parenthèse dans les lectures et dans la vie presque c'est donc confiant que j'ai abordé cet énigmatique château... et tout y est pour commencer : le beau jeune homme qui fait le naturaliste dans la montagne, la jolie jeune fille et les bienveillants aïeux... Avec l'histoire du château et de sa transmission ça se complique. La part sombre mais avec des excès, des errances, il y a des moments de déconnexion. Univers stifterien mais perturbé et lecture un peu perturbante cette fois. Il y a du malaise dans le cadre assez rigide qui sous-tend le bonheur illuminé tranquille... Étrange condensé de l'auteur ? Possible, un coin de voile levé sur ses contradictions et frustrations ? Probable.

Chouette petite lecture mais sans le repos escompté.

Dommage ou pas que ça serve à l'ouverture du fil ? Je ne pense pas. Il y a tellement d'évidentes belles choses. Si L'Arrière saison pèse trop lourd, laissez vous tenter par L'homme sans postérité ou les nouvelles de Cristal de roche ou Tourmaline...


Mots-clés : #initiatique #xixesiecle

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par églantine le Mer 2 Oct - 23:13

Ah souvenir vivace de L'homme sans postérité découvert grâce à toi d'ailleurs.
Une grosse empreinte. Pour un petit livre.
À recommander.
En toute légèreté. Of course. afro
églantine
églantine

Messages : 4253
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par bix_229 le Jeu 3 Oct - 0:01

Sfiter est un écrivain subtil. La douceur des choses et l' amabilité des gens sont sont trompeuses et aussi la simplicité des thèmes.
Ou encore la neutralité apparente du vocabulaire...

C'est ce qu'explique très bien Georges Arthur Goldschmidt dans sa préface à L'Homme sans postérité.

Le génie intime de Stifter échappe comme à plaisir aux mots qui voudraient en fixer l'image.

A première vue, rien ne semble émerger de cette oeuvre volontairement banale, parfois humble jusqu' à la trivialité, mais que soulève pourtant une émotion à laquelle il n' est pas facile de résister.
Si les récits et les thèmes sont simples...
On n'a jamais raconté de telles histoires, ni de cette façon... Le lecteur se trouve captivé par une prose étrangement simple, comme "en retrait d' elle meme" à force de retenue...
Les descriptions de paysages y abondent. Mais le mot de description s'avère impropre ; il faudrait plutot parler d'"évocations visuelles"... où le paysage paraît comme résonner dans un espace dont on mesure exactement toute l'étendue...
Derrière l'évocation des paysages, on s' apperçoit que la douceur et l' harmonie de ce monde sont troublées dans les profondeurs par d' étranges constantes...
On dirait que les personnages habitent un univers où l'histoire n'a pas eu lieu.
Pour le reste, ils vivent dans un monde où les sentiments n'auraient d' histoire que la leur, où tout se déroulerait comme si les contraintes sociales ou politiques n'existeraient pas.


J'ai cité ces lignes parce que j'aurais été moi-même incapable de formuler mes impressions de lecteur ainsi, de près ou de loin, et il me semblent vraiment qu'elles sonnent juste.
Et aussi parce que mes premières lectures de Stifter se sont arrêtées aux apparences, à la banalité, à la monotonie et à l' ennui.
Peut-être que si je l'avais lu en allemand, j'aurais été plus perspicace. Je ne sais pas.
En tout cas, après la lecture de L'homme sans postérité, je pense que ma lecture de Stifter sera différente.
Je ne suis pas certain d'éprouver ailleurs ce que j'ai cru percevoir dans ce livre-là, mais je sais qu'en matière de poésie il est toujours plus nécessaire de suggérer que de montrer.

Récup
bix_229
bix_229

Messages : 10455
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par animal le Jeu 3 Oct - 6:48

C'est bien dit effectivement. Adalbert Stifter 1252659054

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par églantine le Jeu 3 Oct - 21:06

Ah là là en ce moment j'ai une envie d'agrandissement de PAL !
Retrouver "la bulle Stifterienne" que j'ai juste entre-aperçue et qui me convenait si bien au moment de la lecture ...
églantine
églantine

Messages : 4253
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par bix_229 le Jeu 3 Oct - 22:36

J'espère que tu retrouveras la "bulle" où tu étais si bien...
Mais les impressions de lectures sont volatiles, liées à un moment
particulier, à une adéquation mystérieuse, à une alchimie unique.
Mais tu peux en trouver d'autres, nouvelles, que ton cerveau pourra
relier aux anciennes. Ou pas.
Essaie ! Adalbert Stifter 485443054
bix_229
bix_229

Messages : 10455
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adalbert Stifter Empty Re: Adalbert Stifter

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum