Philip Roth

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par ArenSor le Lun 6 Mar 2017 - 11:59

C'est intéressant cette discussion, elle m'aide à mieux comprendre où se placent mes quelques réticences après la lecture du livre. Oui, Marie j'ai trouvé cela assez démonstratif avec des enchaînements entre situations et thèmes quelque peu artificiels : rencontre avec Consuela, réflexion sur son fils, sur la vieillesse, mort de son ami puis nouvelle rencontre avec Consuela que j'ai trouvé "téléphonée". Ceci dit, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman et comme le souligne Marie, P. Roth pousse à la réflexion, ce qui est important. Je n'ai pas parlé de son humour qui est un aspect non négligeable de l'auteur.
Peut-être ne suis je pas fait pour la littérature américaine ? Smile
avatar
ArenSor

Messages : 786
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par églantine le Lun 6 Mar 2017 - 12:21

ArenSor a écrit:
Peut-être ne suis je pas fait pour la littérature américaine ? Smile
C'est mon cas Arensor . (Hormis Les nouvellistes Carver , Munro ...)

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 1962
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par topocl le Lun 6 Mar 2017 - 16:40

Après, c'est vaste et divers, la littérature américaine...

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2828
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par bix_229 le Lun 6 Mar 2017 - 18:03

Pas faits pour la littérature américaine ?
J' ai des doutes. Elle est multiple et diverse. Elle a de quoi satisfaire chacun.
Il suffit d' attendre et de ne pas désespérer...
Les choses viennent en leur temps...
Ou pas.
avatar
bix_229

Messages : 3420
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par ArenSor le Lun 6 Mar 2017 - 18:48

bix_229 a écrit:Pas faits pour la littérature américaine ?
J' ai des doutes. Elle est multiple et diverse. Elle a de quoi satisfaire chacun.
Il suffit d' attendre et de  ne pas désespérer...
Les choses viennent en leur temps...
Ou pas.

Oui, bien sûr, c'était un peu une boutade Smile. J'adore Faulkner, par exemple.
Et puis, j'ai bien l'intention de ne pas m'arrêter là avec Philip Roth. J'ai "La contervie" dans une de mes PAL
avatar
ArenSor

Messages : 786
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par églantine le Lun 6 Mar 2017 - 19:29

ArenSor a écrit:
bix_229 a écrit:Pas faits pour la littérature américaine ?
J' ai des doutes. Elle est multiple et diverse. Elle a de quoi satisfaire chacun.
Il suffit d' attendre et de  ne pas désespérer...
Les choses viennent en leur temps...
Ou pas.

Oui, bien sûr, c'était un peu une boutade Smile. J'adore Faulkner, par exemple.
Et puis, j'ai bien l'intention de ne pas m'arrêter là avec Philip Roth. J'ai "La contervie" dans une de mes PAL
Une LC Philippe Roth ? Cool

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 1962
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par ArenSor le Dim 28 Mai 2017 - 18:46

Le Rabaissement



Simon Axler est un célèbre acteur de théâtre dont le talent est reconnu. La soixantaine appuyée, il connait une grave crise professionnelle : il n’arrive plus à habiter les rôles qu’il incarne, oublie les textes et se considère sur scène comme un tricheur et un imposteur. Son univers s’effondre et Simon entre alors dans une grave dépression, sa femme le quitte, le suicide le hante et il suit un traitement en établissement psychiatrique. A sa sortie, loin d’être guéri, il rencontre la fille d’un couple de ses amis, femme d’une vingtaine d’années plus jeune que lui et lesbienne. Une passion improbable, à fort caractère charnel, va tout de suite s’établir entre ces deux là à tel point que Simon va renaître à la vie. Toutefois, les évènements ne vont pas aller dans le sens souhaité…
J’ai retrouvé les principales thématiques de « La Bête qui meurt » : la vieillesse avec la décrépitude qu’elle entraîne, l’approche et l’angoisse de la mort, le sexe comme arme ultime. Mais ce qui était développé avec brio dans cet ouvrage l’est beaucoup moins avec le Rabaissement, peut-être en raison de la brièveté du texte, de l’absence d’analyse du personnage féminin, etc. En conclusion, je suis resté un peu en dehors de cette histoire qui pourtant aborde des questions fondamentales. De plus, comme dans La Bête, le style m’agace par l’utilisation de certains artifices propres  à une catégorie d’auteurs américains contemporains.
Je ne suis pas sûr que Philip Roth soit un auteur pour moi.  
avatar
ArenSor

Messages : 786
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum