Philip Roth

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par topocl le Jeu 14 Juin 2018 - 9:21

Tom léo, je crois que Portnoy et son complexe est  crucial dans l'oeuvre de Philip Roth car il est vraiment révélateur de ce qu'il a libéré dans la parole juive, de toute cette  emprise  religieux et communautaire qui se libérait d'un coup et qu'effectivement il ne l'a pas fait à moitié sur l'aspect sexuel. C'est un peu la même chose dans Le théâtre de Sabbath aussi, donc évite celui-là.
Si tu veux essayer, je te conseillerais sa trilogie, mais il s'agit de gros romans : Pastorale américaine, la tâche, j'ai épousé un communiste, (avec une préférence pour le premier) soit ceux de la série Némésis, qui sont courts, mais très denses, avec une réflexion et un côté sombre que lui a apporté l'âge, un côté sombre, où on retrouve cependant toujours place pour son humour.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 4139
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 58
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par tom léo le Jeu 14 Juin 2018 - 16:27

Merci pour ces précisions très utiles, topocl!
avatar
tom léo

Messages : 663
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par églantine le Jeu 14 Juin 2018 - 20:20

@tom léo a écrit:Après la mort de Roth j'avais vraiment voulu lui donner une place dans mes lectures. Comment, je ne le sais plus, mais je suis tombé sur "Portnoy et son complexe".Oui, certes, quelle écriture foisonnante! Mais - je m'excuese de cet aveu de pruderie de ma part - je le trouvais à la limite du pornographique, de l'obscène. C'est pas pour moi, et j'ai "du" le laisser.
Pareil . Je n'en ai lu que la moitié et entre le rire et l'agacement au début j'ai fini par le trouver lourdingue . Je pensais m"y remettre mais j'ai fait un blocage .
Mais je ne suis pas une inconditionnelle , je rejoins Bix et ses réserves pour le coup . Même si je continuerai à le lire .
Je ne l'aime pas en tant que virilité affichée , il aurait tendance à me dégoûter même . Il lui manque une sincérité d'autodérision pour que je puisse ressentir une certaine affection .
Mais j'admire son talent et sa sensibilité visionnaire .

_________________
"Un jour je te décevrai et ce jour-là j'aurai besoin de toi." Robert Desnos
avatar
églantine

Messages : 3283
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 52
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par Tristram le Jeu 14 Juin 2018 - 20:39

Méfiance côté lectures au premier degré ?! Et je ne suis pas certain que Philip Roth ait été totalement dénué d'autodérision... Mais c'est vrai qu'il y a mieux pour se projeter en tant que lecteur...
avatar
Tristram

Messages : 4154
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 61
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Philip Roth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum