Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Géza Csáth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Géza Csáth Empty Géza Csáth

Message par animal le Sam 2 Nov - 22:10

Géza Csáth
(1887-1919)

Géza Csáth 27565610

Géza Csáth (né József Brenner) (13 février 1887 à Szabadka – 11 septembre 1919 près de Kelebia) est un écrivain, psychiatre et critique musical hongrois. Il était le cousin de Dezső Kosztolányi. Il est connu pour l'atmosphère sombre et étrange de ses nouvelles, pour son Journal où il fait figure de séducteur invétéré, et pour sa santé mentale vacillante.

C'est en 1904 que Csáth quitte sa ville natale, Szabadka, alors dans l'empire austro-hongrois, aujourd'hui Subotica en Serbie, et s'inscrit à la faculté de médecine de l'université à Budapest, tout en continuant son œuvre d'écrivain, entamée très tôt dans sa jeunesse. Les années 1910, après l'obtention de son doctorat, sont marquées pour lui par une fascination morbide pour les drogues, qu'il expérimente souvent lui-même pour mieux en cerner les effets. Il devient dépendant, notamment à la morphine, et doit souvent se soigner, tout en continuant d'exercer lui-même la médecine psychiatrique. Ses problèmes ne cessent de s'aggraver, il devient paranoïaque, tue sa femme Olga (dont il est question dans son Journal) le 22 juillet 1919 et se suicide peu après.

Source : wikipedia.org

Bibliographie
(en français) :

- Le Silence noir, Alinéa, 1988
- En se comblant mutuellement de bonheur, Nouvelles, Ombres, 1998
- Le jardin du mage, L'arbre vengeur, 2006
- Dépendances : journal 1912-1913, L'arbre vengeur, 2009
- Opium, Nouvelles, L'arbre vengeur, 2009

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par animal le Sam 2 Nov - 22:19

Géza Csáth Couv-c10

Opium

Je vais avoir du mal à m'étendre sur ce recueil de courtes nouvelles bien qu'elles puissent présenter une relative, ou certaine, diversité. Il y en a et il y a des passages efficaces ou plaisants mais ce qui prédominent est une atmosphère morbide. La mécanique de la nouvelle peut fonctionner à plein avec un certain art de la chute, sur l'ensemble, pour moi en tout cas, le malaise l'a emporté. Morbidité, voire cruauté sont des thèmes récurrents. Certes ils laissent des interrogations et on peut avoir besoin d'ombre...

Pas trop pour moi, ou pas le moment, ou pas l'état d'esprit ou pas l'envie de l'état d'esprit. Recueil pas mal fichu (avec quelque chose de convenu dans la forme) mais pincettes longue portée.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par Armor le Sam 2 Nov - 22:57

Un commentaire qui va me permettre d'alléger ma LAL. Je pense que je peux dire merci Panda ! Very Happy

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3496
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par Bédoulène le Dim 3 Nov - 7:19

dans sa bio "santé mentale vacillante" ça s'explique peut-être ? (puisque c'est l'un de ses derniers livres ?)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12602
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par animal le Dim 3 Nov - 11:31

Oui je pense que ça explique au moins en partie le contenu et une partie de l'attrait ?

ça m'a vaguement rappelé (ramentu ?... tevu ?) le Vathek de William Beckford. (brrrrr.... )

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10076
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par Tristram le Jeu 7 Nov - 19:49

(Ouioui, ramentu, de ramentevoir...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8254
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Géza Csáth Empty Re: Géza Csáth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum