Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Adam Levin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Adam Levin Empty Adam Levin

Message par Arturo le Lun 11 Nov 2019 - 15:04

Adam Levin
(né en 1976 ou 77)


Adam Levin Chimag10

Ecrivain américain, résidant à Chicago. Il enseigne le creative writing et la littérature au Columbia College et à l'Ecole du Art Institute.

Diplômé de sciences sociales cliniques à l'Université de Chicago, Adam Levin a également obtenu un diplôme de création littéraire à l'Université de Syracuse. Avec des débuts dans Tin House, McSweeney’s, et Esquire, il s'est lancé dans l'écriture de son roman "Les instructions" qui a reçu le Tin House/Summer Literary Seminars Fiction Contest en 2003 et le Prix Joyce Carol Oates Fiction en 2004.
Source : Babelio

Romans traduits :

Les Instructions (2011)
Bubblegum (2019)
Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Arturo le Lun 11 Nov 2019 - 15:18

Adam Levin 51rplr10

Les instructions

Je n'ai pas trouvé grand-chose concernant sa bio, ni même sa photo. J'ai récupéré celle qui était sur le fil de notre ancienne demeure. Il se retrouve qu'il existe un chanteur célèbre qui porte le même nom et phagocyte les recherches de la toile. Est-ce donc lui sur la photo, je ne le garantis pas. Est-ce un nouveau Pynchon ? j'en sais encore moins. En tout cas, sur le plan littéraire il se place parmi les écrivains post-modernistes, qui semblent compter. Il appartient à ces écrivains de la métafiction (un tour par ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tafiction)

Donc, je suis en train de lire son premier pavé, qu'il a mis 10 ans à écrire. Le second vient de paraître. Egalement 10 ans... Il est constant, il a quand même fait paraître un recueil de nouvelles entre-temps. Je me renseigne, j'ai lu quelques critiques, et une interview intéressante mais qui dévoile la fin du livre (dispo ici
Spoiler:
), je vous en copie quelques extraits qui ne divulgâchent rien.

Retranscrire de manière réaliste les pensées d’un enfant de dix ans ne m’intéressait absolument pas. Faire parler un phénomène de cirque non plus. Je ne voulais surtout pas que le personnage de Gurion n’inspire que de l’affection, que le lecteur soit « attendri » par lui. Au fur et à mesure que le livre a grossi, il est devenu de plus en plus intelligent, et de moins en moins mignon. Il est haut comme trois pommes, il a les émotions typiques d’un enfant de son âge, mais il est plus intelligent que la plupart des adultes. Le moment où j’ai accepté qu’il sorte du calque naturaliste a été une grande libération. Les Instructions n’est pas une parabole, mais ce n’est pas un livre réaliste non plus.

Je ne sais pas ce que c’est, le réalisme. Ce qui compte quand je lis une œuvre de fiction, c’est que l’univers décrit soit suffisamment cohérent pour que j’y crois. Infinite Jest de David Foster Wallace se situe dans un futur hypothétique, mais ce qui s’y passe est incroyablement réel et vraisemblable, parce que les descriptions sont fabuleusement détaillées et cohérentes, parce que la voix de Foster Wallace est totalement juste. Pareil pour DeLillo : quand on lit Bruit de fond, on sait que personne ne parle comme ça dans la vie. Je ne pense pas que ni Foster Wallace, ni DeLillo se soient jamais posés la question des mondes qu’ils décrivaient en terme de réalisme. Quand je décris un personnage, un lieu, une émotion, tout ce qui m’importe c’est qu’ils me captivent suffisamment pour que j’aie envie de les étendre et de les approfondir.

On aura compris que Foster Wallace est d'une grande influence pour Levin, qu'il assume, comme d'autres. Philip Roth également, avec qui il joue dans le roman, l'écrivain et ses oeuvres, ses doubles littéraires. On est toujours dans une lecture à divers niveaux. On apprend aussi dans l'interview qu'il a lu quatre fois Infinite Jest (L'infinie Comédie) de Foster Wallace. Beaucoup de références bibliques également, à la Torah, on est dans un univers juif ; israélite préciserait Gurion. 1000 pages à la police minuscule (500 000 mots environ), donc difficile de conseiller un tel pavé. Au moins on sait à quoi s'attendre, enfin, on sait qu'il faudra de l'endurance. Pour ma part ça faisait longtemps que je n'avais pas tant accroché à un roman. Il est très prenant, jouissif, roboratif. Adam Levin sait y faire, il n'y a pas de doutes. Je regrette un peu quand même, comme souvent chez les Américains, cette volonté de vouloir faire toujours plus, toujours plus volumineux, même si ici il n'y a pas grand-chose à jeter, ça se lit bien si on adhère au projet. Quelques jours dans la vie d'un petit génie aux projets mystérieux.

Merci aux éditions Inculte d'en avoir tenté la traduction du monstre, traduction vraiment excellente à mon avis, tant le rendu est génial.

Avec ce premier roman salué par toute la critique aux États-Unis, Adam Levin signe un livre monstre de plus de 1 000 pages à la fois ludique et aventureux, écrit sur une dizaine d’années. Il construit un monde aux contours nouveaux, celui d’un enfant de 10 ans, Gurion ben-Judah Maccabee, écolier précoce d’une riche école privée de Chicago. Ce que l’auteur nous dévoile est l’intimité folle et débridée d’un préadolescent loufoque, aux références parfois adultes et aux mondes parallèles multiples. En quatre jours à peine, le petit Gurion plie et déplie les plans de réalité, invente un nouveau langage très vite remplacé par de nouveaux lexiques et d’autres lignes de fuites en guise d’horizon.

Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par bix_229 le Lun 11 Nov 2019 - 16:01

Bel effort incitatif, Arturo !
bix_229
bix_229

Messages : 10618
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Armor le Lun 11 Nov 2019 - 16:50

@Arturo a écrit: 1000 pages à la police minuscule (500 000 mots environ), donc difficile de conseiller un tel pavé.

Et voilà, encore une fois, merci les éditeurs.  Adam Levin 486671555
Non mais quand même, je ne dois pas être la seule à avoir du mal avec les polices minuscules, si ?

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3526
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par bix_229 le Lun 11 Nov 2019 - 16:57

Avec la police, il y a souvent des dommages collatéraux ! Adam Levin 3933839410
bix_229
bix_229

Messages : 10618
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Quasimodo le Lun 11 Nov 2019 - 17:01

@Armor a écrit:
@Arturo a écrit: 1000 pages à la police minuscule (500 000 mots environ), donc difficile de conseiller un tel pavé.

Et voilà, encore une fois, merci les éditeurs.  Adam Levin 486671555
Non mais quand même, je ne dois pas être la seule à avoir du mal avec les polices minuscules, si ?
Je ne sais pas à qui ça convient…

Personnellement, je ne suis attiré ni par Foster Wallace ni par Philip Roth. Pas sûr que ce soit pour moi Adam Levin 2441072346

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3334
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Arturo le Lun 11 Nov 2019 - 17:01

héhé, Bix !

ce serait sans doute plus agréable d'avoir 2 volumes avec une police plus grande, mais ça ne semble pas tellement dans l'air du temps (peut-être pour des raisons économiques) de pratiquer ainsi, on se retrouve avec des livres dictionnaires en main, pas toujours évidents à manipuler, même si celui-ci ça va je trouve, l'objet livre est plutôt sympa, il est moins grand qu'un broché classique.
Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Arturo le Lun 11 Nov 2019 - 17:02

@Quasimodo a écrit:

Personnellement, je ne suis attiré ni par Foster Wallace ni par Philip Roth. Pas sûr que ce soit pour moi Adam Levin 2441072346
quels sont tes a priori avec ces auteurs ? Suspect
Arturo
Arturo

Messages : 3108
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Bédoulène le Lun 11 Nov 2019 - 19:09

Aïe ! un pavé avec police minuscule ! pratiquement impossible pour moi aussi.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12848
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Adam Levin Empty Re: Adam Levin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum