Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal

Richard Wagamese

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Richard Wagamese Empty Richard Wagamese

Message par animal le Lun 6 Jan - 22:18

Richard Wagamese
(1955-2017)

Richard Wagamese Wagame10

Richard Wagamese, né en 1955 en Ontario, est l’un des principaux écrivains indigènes canadiens. En activité depuis 1979, il a exercé comme journaliste et producteur pour la radio et la télévision, et est l’auteur de treize livres publiés en anglais par les principaux éditeurs du Canada anglophone. Wagamese appartient à la nation amérindienne ojibwé, originaire du nord-ouest de l’Ontario, et est devenu en 1991 le premier indigène canadien à gagner un prix de journalisme national. Depuis lors, il est régulièrement récompensé pour ses travaux journalistiques et littéraires. Il est notamment le lauréat du Prix national de réussite indigène pour les médias et les communications 2012, et du prix 2013 du Conseil canadien des arts.

Parmi ses derniers romans en date, Indian Horse est sorti en février 2012 et a été récompensé par le prix du public lors de la Compétition nationale de lecture du Canada. En 2013, Wagamese a publié Him Standing, paru chez Orca Press. Medicine Walk (traduit en français sous le titre : Les Etoiles s'éteignent à l'aube) est quant à lui sorti chez McClelland & Stewart en avril 2014. Starlight, son ultime roman, paru à titre posthume en anglais en 2018, paraît en français aux éditions Zoé en août 2019.

Richard a reçu le titre de docteur ès lettres honoris causa à la Thompson Rivers University de Kamloops en juin 2010 et à la Lakehead University de Thunder Bay en mai 2014. Il a été invité en 2011 pour donner des cours d’écriture à l’université de Victoria.

Richard Wagamese s'est éteint en mars 2017, à l'âge de 61 ans.

Source : editionszoe.ch

Plus développé : thecanadianencyclopedia.ca

Bibliographie : (en bleu ceux disponibles en VF)

- Keeper’n Me (1994)
- The Terrible Summer (1996)
- A Quality of Light (1997)
- For Joshua: An Ojibway Father Teaches His Son (2002)
- Dream Wheels (2006)
- Ragged Company (2008)
- One Native Life (2008)
- One Story, One Song (2011)
- The Next Sure Thing (2011)
- Runaway Dreams (2011)
- Indian Horse (2012; trad. Jeu blanc [Suisse], et Cheval indien [Canada])
- Him Standing (2013)
- Medicine Walk (2014; trad. Les étoiles s’éteignent à l'aube, 2016) : Page 1
- Embers : One Ojibway’s Meditations (2016)
- Starlight (2018) / posthume traduit sous le même titre : Page 1

(Maj le 29/03/2020)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10685
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par animal le Mar 7 Jan - 20:52

Richard Wagamese Thumb-10

Les étoiles s'éteignent à l'aube

Roman initiatique d'un adolescent d'ascendance indienne qui accompagne un père qu'il n'a pas connu pour son dernier voyage. Deux hommes à des âges différents de la vie mais tous deux en manque d'une partie d'eux-mêmes. Tous les oppose, le jeune homme droit dans ses bottes et débrouillard, serein, fort ; l'autre malade, alcoolique avec beaucoup d'ombres dans son passé. On trouve aussi la figure calme du tuteur, la femme et la mère à l'aura quasi mystique... et la nature. On respire le  grand air canadien comme si on y était.

Il faut rajouter encore la guerre et un regard cru sur la vie rude des travailleurs des minorités (locales)... et insister sur l'alcoolisme. Beaucoup de thèmes donc qui se retrouvent mélangés dans ce voyage à pieds et à cheval, cette quête d'identités individuelles et collectives : familiale... et plus, la transmission se retrouvant aussi dans un autre geste, celui du tuteur et d'autres rares présences.

Tout fait beaucoup mais ça reste "sensible" et loin d'être sans intérêt, cependant je dois me reconnaître plus à l'aise, indulgent en fait, après avoir lu la petite biographie de l'auteur qui en a un petit peu ch... des deux côtés de la barrière en ayant fait du bon du moins bon et il faut lui reconnaître d'abord ce mélange là : du bon et du moins bon, de ce que peuvent cacher les apparences et tout ce qui peut exister derrière les appréhensions, les blocages ou les rancunes. Ce n'est pas si binaire que ça en a l'air et le temps existe, les mots aussi (parait-il). Alors le regret est dans la forme à l'américaine, très maîtrisée mais très formatée.

Ne pas oublier le bon, l'évidence de moments de lecture, "tourne page",  etc.


Mots-clés : #addiction #amérindiens #ancienregime #guerre #initiatique #nature #relationenfantparent

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10685
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Armor le Mar 7 Jan - 21:39

J'en avais entendu parler, de ce bouquin. Dommage pour le côté formaté mais le fond me dit bien quand même.


Dernière édition par Armor le Mar 7 Jan - 23:33, édité 1 fois

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3719
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par animal le Mar 7 Jan - 21:42

il a pas mal de qualités hein ! c'est potentiellement mon côté ronchon...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10685
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Quasimodo le Mar 7 Jan - 21:43

Moi aussi ça me dit bien ! La fin de ton commentaire est surprenante, parce que jusque là ça semblait très engageant !

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 3806
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par tom léo le Mer 8 Jan - 7:27

Richard Wagamese Thumb-10

Les étoiles s'éteignent à l'aube/Medicine Walk


Originale : Anglais/Canada, 2014

CONTENU :
Franklin Starlight a grandi chez « le vieil homme » auquel il fût confié rapidemment après sa naissance. Son père biologique, alcoolique et un peu en déchéance, il ne l’a jamais vraiment connu, et les épisodes de brèves rencontres avec lui sont marquées par la déception. Mais quand Eldon sont s’approcher de la mort, il fait signe à son fils et lui demande de l’accompagner sur « son dernier chemin » en vue de trouver un lieu d’enterrement selon les anciennes coutûmes : debout comme un guerrier. Ce chemin devien initiatiques et permet aux deux de vraiment faire connaissance. Et surtout le père va s’ouvrir et raconter l’histoire ignorée par son fils… Ce chemin est encadré par la nature sauvage de la Colombie britannique, des rencontres.

REMARQUES :
Franklin et Eldon sont issus de la tribu des Ojibwé, parmi les premiers peuples du Canada. Mais l’histoire ne s’enracine pas dans des temps anciens, mais dans un temps proche du présent, avec un père alcoolique, ayant vécu la guerre de Corée, et un fils ayant grandi sur une ferme, mais éduqué selon les règles de l’art, selon « « the Indian way » par son tuteur. C’est lui qui lui avait enseigné la chasse, l’art des armes, la lecture des traces, la survie dans la nature… Mais on voit pas encore le pourquoi et le comment. Le vrai père biologique apparaît comme un homme de déchéance, alcoolique, perdu, sans dignité presque.

Néanmoins il va appeler son fils pourqu’il l’accompagne sur son dernier chemin qu’il sent proche. Et ce chemin va les se révéler l’un à l’autre. Les narrations de l’un à l’autre deviennent narration d’une troisième personne (= l’auteur). Le chemin à travers la nature sauvage initiatique. Malgré la tristesse de certains parts du récit je ressentais néanmoins une forme de sagesse, voir même de calme et d’ouverture. Est-ce que fils et père vont s’ouvrir l’un à l’autre et demander et donner pardon ?

J’ai bien aimé ce livre qui me rendait une certain paix. Je garde l’auteur en mémoire.
tom léo
tom léo

Messages : 1171
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par bix_229 le Mer 8 Jan - 14:21

Tout ce qui concerne les Amérindien m'interesse.
Est-ce que Starlight a été traduit ?
bix_229
bix_229

Messages : 11344
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par tom léo le Mer 8 Jan - 15:14

@bix_229 a écrit:Tout ce qui concerne les Amérindien m'interesse.
Est-ce que Starlight a été traduit ?

Je crains que non. Il s'agit par ailleurs d'une continuation de cet livre-ci, avec le jeune Franklin comme protagoniste. Malheureusement Wagamese n'a pas pu entièrement aller au bout de ce projet: il est mort en y travaillant.
tom léo
tom léo

Messages : 1171
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Tristram le Mer 8 Jan - 15:18

J'ai aperçu Starlight traduit en français sur epub.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 9352
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par bix_229 le Mer 8 Jan - 15:49

@tom léo a écrit:
@bix_229 a écrit:Tout ce qui concerne les Amérindiens m'interesse.
Est-ce que Starlight a été traduit ?

Je crains que non. Il s'agit par ailleurs d'une continuation de cet livre-ci, avec le jeune Franklin comme protagoniste. Malheureusement Wagamese n'a pas pu entièrement aller au bout de ce projet: il est mort en y travaillant.
Merci à vous !
bix_229
bix_229

Messages : 11344
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par topocl le Mer 8 Jan - 16:08


_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6595
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 60
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par bix_229 le Mer 8 Jan - 16:10

Merci à Topocl et à Zoé  !
bix_229
bix_229

Messages : 11344
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Tristram le Mer 8 Jan - 16:21

De plus en plus sympa, ces sites marchands qui vous prennent pour un robot... je boycotte ou pas ?!

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 9352
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Bédoulène le Mer 8 Jan - 17:35

merci pour vos commentaires Animal et Tom Léo !

dans ma pal !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13944
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Starlight

Message par tom léo le Jeu 20 Fév - 17:12

Richard Wagamese 51rzza10

Starlight


Originale : Anglais/Canada, 2018

Editeur : a écrit:Quand Franklin Starlight ne s'occupe pas de sa ferme, il part photographier la vie sauvage au coeur  de l'Ouest canadien. Mais cette existence rude et solitaire change lorsqu'il recueille sous son toit Emmy et sa fillette Winnie, prêtes à tout pour rompre avec une existence sinistrée.
Starlight emmène bientôt les deux fugitives dans la nature, leur apprend à la parcourir, à la ressentir, à y vivre. Au fil de cette initiation, les plaies vont se refermer, la douleur va laisser place à l'apaisement et à la confiance. Mais c'est compter sans Cadotte, l'ex-compagnon alcoolique d'Emmy, résolu à la traquer jusqu'aux confins de la Colombie-Britannique.
Dans ce roman solaire et inspiré, on retrouve Frank, le héros désormais adulte des Étoiles s'éteignent à l'aube.

REMARQUES :
Donc, vous l’avez compris : il s’agit en quelque sorte d’une suite à « Les étoiles s’éteignent à l’aube », et on suit alors Frank, quatre ans après la mort du « vieux ». Frank a repris la ferme de celui-ci, et travaille depuis trois ans avec Eugène, une vie solitaire. Mais il est respecté dans la ville (quand il faut y aller…). Il reste un homme des espaces et de la nature, et il y a dans ce livre des passages époustoufflantes de beauté, aussi de « communion » avec la nature.
L’arrivée d’Emmy et Winnie (que Frank a sauvé pour ainsi dire d’une arrestation en ville) va apporter un élément d’amour, mais avant tout une guérison en contact avec la nature. Elles avaient été cabossées pas mal par la vie, et ont pu échappé seulement tout juste des griffes d’un homme violent et sa bande. Qui est à leur trousse.
Au début ces deux trames sont racontées en parallèle jusqu’à Emmy et Winnie retrouvent alors Frank et Eugène. On devine que les poursuivant vont probablement les rattraper…

Mais voilà que le livre se clôt dans le suspens car Wagamese est mort là-dessus. Mais je pense que ce livre ne comptera pas pour l’action en soi (il me semble qu’il y a une logique qui nous laisse deviner la fin probable), mais pour la force guérissante de la nature et ces descriptions- là.

Je vais définitivement garder ce nom parmi mes auteurs « à suivre »...


Mots-clés : #nature
tom léo
tom léo

Messages : 1171
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Bédoulène le Jeu 20 Fév - 17:53

merci Tom Léo, donc il faut lire d'abord « Les étoiles s’éteignent à l’aube »

et le fait que tu souhaites suivre l'auteur me confirme dans mon intention de lecture.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13944
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Armor le Jeu 20 Fév - 19:37

Il semble que tu te sois plongé récemment dans des récits centrés sur la nature, Tom Léo. Spontanément, Wagamese me tente bien plus que Tesson.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3719
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par tom léo le Jeu 20 Fév - 21:33

@Armor a écrit:Il semble que tu te sois plongé récemment dans des récits centrés sur la nature, Tom Léo. Spontanément, Wagamese me tente bien plus que Tesson.

Oui, c'est un peu "par hasard", mais vraiment bienvenue: il me semble que cela a qqe ch d'apaisant. Je préfére de loin Wagamese sur Tesson!!! Oui.
tom léo
tom léo

Messages : 1171
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par animal le Jeu 20 Fév - 22:20

c'est très différent pour mes uniques lecture de l'un et de l'autre mais Wagamese m'est beaucoup plus sympathique (et puis il a un sens du récit pur et dur).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10685
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Avadoro le Jeu 20 Fév - 23:48

L'oeuvre de Richard Wagamese m'intéresse beaucoup, et le vécu des Améridiens est un sujet qui me touche particulièrement (à l'image du roman de Tommy Orange sorti récemment). Merci beaucoup pour ces avis !
Avadoro
Avadoro

Messages : 837
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 34

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Richard Wagamese Empty Re: Richard Wagamese

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains du Canada


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum