Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-43%
Le deal à ne pas rater :
Braun Tondeuse À Barbe BT3041
28.59 € 50.01 €
Voir le deal

Bernard Tirtiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bernard Tirtiaux Empty Bernard Tirtiaux

Message par tom léo le Ven 21 Fév - 16:01

Bernard Tirtiaux
né en 1951


Bernard Tirtiaux Avt_be10

Bernard Tirtiaux est né à Fleurus (Martinrou) en Belgique où il réside, marié et père de trois enfants. Il est maître verrier, acteur de théâtre, chanteur et un écrivain belge contemporain.

Il restaure et réalise des vitraux pour des églises mais aussi des sculptures monumentales comme la Cathédrale de Lumière, bâtie pour symboliser le centre géographique de l'Europe des Quinze en 1995, dans la forêt de Oignies-en-Thiérache, dans le sud de la Province de Namur, à un jet de pierre de frontière française et de la petite ville française de Fumay.

Il est aussi occasionnellement chanteur et acteur de théâtre, notamment à la Ferme de Martinrou qu'il dirige avec son épouse.

À l'occasion de la remise des prix des lycéens 2006-2007, Bernard Tirtiaux a obtenu trois récompenses pour son roman « Pitié pour le mal » : le grand prix, le prix des délégués et le prix du roman qui ébranle nos certitudes.

Bernard Tirtiaux a été le lauréat de la dernière édition du Festival d'Obourg en 1977.
Voir aussi son site-Web, avec bio et photos de ses œuvres sculpturales et verriers : http://www.bernard-tirtiaux.be/


Bibliographie :

Le Passeur de lumière, 1993.
Les Sept Couleurs du vent, 1995.
Le Puisatier des abîmes, 1998.
Vol d'éternité, 2001.
Aubertin d'Avalon, 2002.
Pitié pour le mal, 2006.
Lueurs, poèmes, 2011.
Prélude de cristal, 2011.
Noël en décembre, 2015.
tom léo
tom léo

Messages : 1142
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard Tirtiaux Empty Bernard Tirtiaux

Message par tom léo le Ven 21 Fév - 16:23

Bernard Tirtiaux 41fqqu10

Pitié pour le mal


Original : Französisch, 2006

CONTENU :
Fin Août 1944, une colonne disparate d’Allemands démobilisés fait étape dans une ferme de Wallonie et réquisitionne chevaux et chariots pour rentrer chez eux. Indigné, Mutien, un des enfants du lieu, entraîne son frère sur les traces du convoi dans le but de reprendre Gaillard de Graux, un brabançon prestigieux, orgueil de son père, lui-même victime des nazis. Entre inconscience et témérité, les deux garçons pénètrent au cœur d’un pays ruiné matériellement et moralement. Ils connaissent six semaines de dangers terribles et d’inoubliables moments de fraternité. Sur le pied de guerre, ils donnent du fil à retordre au détachement ainsi qu’à un vieil officier de la Wehrmacht qui les a pris en sympathie et s’évertue à les protéger.

Récit où le quotidien tisse insidieusement des liens d’amitié et d’entraide entre clans ennemis, le roman est aussi un conte qui fait un sort à des rancunes généralistes et tenaces. Il pose la simple question de l’erreur et de son pardon et, au-delà, se penche sur ces écueils de l’existence qui, à l’instar de Gaillard de Graux, nous amènent à emprunter d’autres chemins que les voies tracées.

REMARQUES :
Mutien, 13 ans, et Abel « Belo », 8 ans et narrateur de l’histoire, sont vraiment assez entreprenants et en colère, quand ils se mettent en route derrière le convoi des Allemands. Ils ne restent pas longtemps inaperçus, voit : trouvent même de la sympathie. Mais on veut et ne peut pas leur rendre leur sang froid Gaillard, détenteur de prix, cheval imposant ! Ils insistent et suivent le convoi, partiellement (Mutien) longtemps en revolte, ou déjà s’inclinant à s’attacher surtout à l’officier Gunther. Ils vivent des heures sombres, des attaques aériennes, mais aussi de la solidarité. Ils vont suivre le convoi jusqu’à ce que peu à peu les soldats réjoignent leurs maisons, et qu’ils puissent pê récupérer leur cheval.

Ce tout est raconté alors de la part d’Abel, déjà bien avancé en âge, qui avait été moine et a quitté le monastère après 25 ans. Son frère est bien devenu marin et a disparu en mer. On attendait son retour, mais le reste de la fratrie insiste de dissoudre maintenant l’appartement de Mutien. C’est là qu’Abel va prendre en charge les écrits, souvenirs, lettres etc de son frère. Et se souvenir. Et découvrir après si longtemps des bribes inconnues de leur aventure commune… Notamment il retrouve la correspondance entre son frère et Gunther dont il cite des parties qui font échos à son récit.

On peut être tenté d’oublier les souffrances d’un peuple comme celui de la Belgique lors de la IIème guerre. Ici le père de la famille est mort l’année précédente par les Nazis, ils vont aussi confisquer des chevaux de la ferme. De lire ici une histoire (écrite en 2006) d’une forme de réconciliation, d’un rapprochement – c’est touchant et fort. Cela ressemble partiellement  à une histoire d’enfant si on ferait abstraction des cruautés – ce qu’on ne peut pas faire. Histoire aussi d’une relation entre frères, entre peuples.

Un beau livre (qui a gagné plusieurs prix) !


Mots-clés : #deuxiemeguerre #fratrie
tom léo
tom léo

Messages : 1142
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard Tirtiaux Empty Re: Bernard Tirtiaux

Message par Tristram le Ven 21 Fév - 16:43

Merci Tom, assez attachant pour que je l'aie déjà mis dans ma LAL !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 9051
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard Tirtiaux Empty Re: Bernard Tirtiaux

Message par Bédoulène le Ven 21 Fév - 23:18

il semble à connaître cet auteur, merci Tom Léo !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 13592
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard Tirtiaux Empty Re: Bernard Tirtiaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum