Une approche du cinéma Cubain,

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une approche du cinéma Cubain,

Message par Chamaco le Jeu 8 Déc - 13:39

C'est un français du nom de Gabriel Veyre qui en 1897 introduisit le cinéma à Cuba, les premières projections de films réalisées par les frères Lumière l'ayant été en 1895....

A Cuba il y a un avant la création de l'ICAIC en 1959 (Instituto Cubano del Arte e Industria Cinematográficos) et un après l'ICAIC.


------------------------------------------------------------


Entre sa creation et nos jours l'ICAIC s'est mu entre soutien du nouveau pouvoir en vue de la création de "l'homme nouveau" et une relative indépendance pour mettre le pouvoir face à ses responsabilités, voici un article qui en dit plus long qu'un grand discours c'est dans la revue Cinelatino : voir l'article

cette création a grandement aidé le cinéma cubain, Tomás Gutiérrez Alea, Réalisateur connu avant la Révolution et Alfredo Guevara (un homonyme du Che) contribuèrent à son développement, créé pour promouvoir l'homme nouveau il a mis en lumière les lacunes du régime, ainsi du film "Fraise et Chocolat" qu'il faut voir à tout prix si on veut aborder ce cinéma. Ce film réalisé par Tomás Gutiérrez Alea lui même a donné le ton au nouveau cinéma cubain.



ironie du sort ce film a été primé à Hollywood où en 1995 il a reçu l'Oscar du meilleur film étranger un an avant la mort de Tomás Gutiérrez Alea
avatar
Chamaco

Messages : 2481
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Sorti de cure, épuisé

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Une approche du cinéma Cubain,

Message par Chamaco le Jeu 8 Déc - 13:42

Fraise et Chocolat :



en 1993 Tomás Gutiérrez Alea et Juan Carlos Tabío, ont réalisé un film qui allait changer les mentalités dans le pays. Jusque là l'homosexualité était réprimée sévèrement par la prison ou l'hopital psychiatrique aux méthodes dures. L' intolérance, le machisme hispanique, judéo-chrétien et catholique rejetait toute déviance. La sortie de ce film a ouvert les yeux des cubains les plus sectaires en leur offrant l'acceptation des différences. Ce film est culte à Cuba, tout cubain l'a vu et s'y réfère, il est projeté fréquement dans les plus grandes salles de La Havane. Par la suite les gouvernants ont modifié leur approche de ce qu'ils voyaient comme un problème :la déviance de l'homme nouveau...Le film a fait connaître Jorge Perugorría et Vladimir Cruz.
avatar
Chamaco

Messages : 2481
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Sorti de cure, épuisé

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Une approche du cinéma Cubain,

Message par Chamaco le Ven 9 Déc - 19:45

Dans les années 60, le renouveau du cinéma touche de nombreux pays d'Amérique latine, tels l'Argentine, le Brésil (avec le cinema novo de Glauber Rocha), mais aussi la Bolivie, le Chili et bien sur Cuba, plus tard viendra le Mexique. La création de l'ICAIC s'inscrit donc dans ce mouvement, comme une nécessité.
Cuba en le nommant "Nouveau cinema latino-américain" a voulu politiser ce mouvement en créant en 1979 "le Festival de La Havane". De nos jours il existe des recherches pour mettre au jour les films tournés dans les 10 ou 15 années du cinéma novo dans toute l'Amerique latine.
Dans la foulèe en 1986 fut créée l’école internationale de cinéma et de télévision (EICTV) de San Antonio de los Baños (Cuba), bâtie à une quarantaine de kilomètres de La Havane en pleins champs (une lubie de Fidel Castro) elle a formé de nombreux realisateurs et acteur non seulement cubains mais aussi d'Amerique latine et du reste du monde, pour ceux qui sont interessés voir l'article : ici

L'école :


c'est en effet loin de tout, lorsque l'on connaît les difficultés de transport dans l'île, mais cela participait du mouvement general de l'époque, c'est à dire coupler le travail scolaire et le travail de la terre...J'ai eu l'occasion de me rendre souvent à San Antonio car l'école de fins d'études de ma belle fille s'y trouvait, c'est vraiment la campagne profonde .L'écrivain Gabriel García Márquez participa à la creation de l'école

_________________
avatar
Chamaco

Messages : 2481
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Sorti de cure, épuisé

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Une approche du cinéma Cubain,

Message par Chamaco le Dim 29 Oct - 13:05

l'ICAIC assuma la production avec Mosfilm du monument de cinéma que fut "Soy Cuba" un film Sovieto-cubain de Mikhaïl Kalatozov sur une musique de Carlos Fariñas en 1964.
(un film maudit par le destin et ressorti de l'oubli grâce à l'écrivain Guillermo Cabrera Infante en 1992 et de l'aide de Martin Scorsese et Francis Ford Coppola


avatar
Chamaco

Messages : 2481
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Sorti de cure, épuisé

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Une approche du cinéma Cubain,

Message par Chamaco le Dim 29 Oct - 13:09



avatar
Chamaco

Messages : 2481
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 71
Localisation : Sorti de cure, épuisé

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Une approche du cinéma Cubain,

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Cinéma, TV et radio

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum