Halldor Laxness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Halldor Laxness

Message par bix_229 le Ven 9 Déc - 0:23

Halldór Kiljan Laxness (1902-1998)



Halldór Kiljan Laxness (né Halldór Guðjónsson), né à Reykjavik le 23 avril 1902 et décédé le 8 février 1998, est un écrivain islandais du xxe siècle. À trois années d'intervalle, il reçoit le prix international de la paix en 1952 et le prix Nobel de littérature en 1955.

Laxness passe son enfance dans la ferme de son père dans la localité de Laxness, proche de Mosfellsbær, dont il tire plus tard son nom. Il publie à 17 ans son premier roman, L'Enfant et la nature. Il effectue de nombreux voyages à travers l'Europe. Il se convertit au catholicisme en 1923 et ajoute à son nom le prénom de Kiljan en l'honneur du saint irlandais. Il étudie la théologie en Italie puis au monastère de Clervaux, au Grand-Duché de Luxembourg.

Ses lectures du surréalisme, de Marcel Proust, d'August Strindberg et de la psychanalyse influencent fortement la rédaction du Grand Tisserand du Cachemire (1927), son premier roman important qui fait la synthèse de ses années d'apprentissage. L'œuvre, qui emprunte beaucoup à l'art narratif et poétique séculaire d'Islande, interroge les turpitudes du monde des hommes et la force de la foi.

Laxness voyage ensuite aux États-Unis et au Canada. Outre-Atlantique, il se lie d'amitié avec le romancier Upton Sinclair dont il découvre l'engagement socialiste. Il abandonne alors le catholicisme et embrasse les thèses du communisme. En 1930, il retourne en Islande et se marie. Il publie Gens Indépendants (1934) qui dépeint la lutte d'un paysan islandais pour vivre en étant affranchi de toute tutelle, puis Salka Valka (1932) dans lequel transparaissent une nouvelle fois ses préoccupations sociales. Sur l'exemple de Knut Hamsun qu'il admire et dont l'œuvre brosse le panégyrique de la ruralité norvégienne, Laxness peint la vie des paysans islandais. Il loue alors leur courage, leur détermination et leur ténacité face à un pays rude et une évolution socio-économique qui leur est hostile.

Par la suite, il signe de grands romans folkloriques au souffle épique, nourris d'histoire et d'humour que la critique considère comme ses chefs-d'œuvre : Lumière du monde (1934) sur les tourments d'un instituteur démuni, poète et rêveur à qui l'on ôte tout excepté le sens de la beauté et la splendeur céleste, puis La Cloche d'Islande (1943) qui narre la destinée d'un paysan truculent, jovial et énergique, condamné à mort sans preuve pour avoir assassiné le bourreau du roi.

Laxness divorce en 1936 et se remarie en 1945 avec une jeune femme de 21 ans. Il restreint son champ d'influences au traditionalisme, au répertoire légendaire et au patriotisme unanimiste. Au cours de ses voyages en URSS, Laxness prend conscience des excès et erreurs du stalinisme et se détourne du communisme. S'ensuit une période moins engagée et à nouveau religieuse, tournée vers la méditation. Le taoïsme, qu'il embrasse, affleure dans Les Annales de Brekkukot (1957) et surtout, dans Le Paradis retrouvé (1960), qui évoque avec tendresse et ironie la difficile recherche de spiritualité. Sa production romanesque postérieure poursuit son éloge de la ruralité et sa critique de l'urbanisation galopante. Il y renvoie à nouveau l'Islande à sa dimension mythique ses valeurs immémoriales. En 1974, Il participe au millénaire de la fondation de l'État islandais.

Atteint de la maladie d'Alzheimer, il est placé en maison de retraite en 1995 et meurt en 1998.

Oeuvres traduites en français :

1931 : Salka Valka: petite fille d'Islande
1934 : Gens indépendants
1939 : Lumière du monde
1943 : La Cloche d'Islande
1948 : Station atomique
1952 : La Saga des fiers-à-bras
1957 : Les Annales de Brekkukot
1960 : Le Paradis retrouvé
1968 : Úa ou Chrétiens du glacier



avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Halldor Laxness

Message par bix_229 le Mer 28 Déc - 19:42



STATION ATOMIQUE


Quand un livre me plaît beaucoup, je me demande s'il est vraiment magique ou si c'est moi qui l'ai embelli.
Dans ce cas précis, je pense qu'il s'agit des deux.
C'est aussi le genre de roman que je n'ai pas envie d' analyser, encore moins de disséquer. Mais plutôt de synthétiser mes impressions du moment en toute subjectivité. Ce qui est déjà aussi difficile que d'expliquer pourquoi on est sur un petit nuage et ce qu'on y ressent, le temps d' une lecture !

Station atomique est un livre follement romanesque et qui vous entraîne dans sa folie parce que Laxness est très convaincant.
Ses personnages sont attachants parce qu'ils sont très marginaux. Marginaux en ce sens qu'ils n'appartiennent à aucune catégorie connue, et qu'ils ne ressemblent à personne.
La narratrice est une femme de caractère, belle, attirante, intelligente et libre, mais aussi d' une complexité extrême. Elle est à la recherche d'elle-même et d'une vie qui lui permettrait d'atteindre la simplicité la plus grande en cohérence avec ses aspirations. Ce qui est évidemment difficile quand on est fille de pasteur et qu'on n'a pas le sou...

Les autres personnages sont à fois humains et divins. Et très supérieurs aux dieux parce qu'humains !
Les dialogues sont d'une grande force et d'une grande justesse, pleins d'ironie et de malice, la marque de fabrique de Laxness.
C'est ce qui l'a empêché sans doute de donner dans le «réalisme socialiste».
Cela et nous pouvons aussi considérer sa grande connaissance des vieilles sagas islandaises.
Son style magnifique ne pouvait s'accommoder de la langue de bois.
J'ajouterai que la traduction de l'islandais est superbe et qu'on a l'impression que le livre a été écrit directement en français.

Message récupéré


mots-clés : #politique
avatar
bix_229

Messages : 2692
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum