Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Kate Atkinson

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Sam 2 Mar - 18:47

Dans les replis du temps

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 51uny710


ça fait longtemps que je n'avais pas lu un livre de Kate Atkinson. Ce recul m'a fais penser à des trucs, liés à ce que j'en dis plus haut (du bien et que c'est drôle et psychologue) : c'est en effet assez drôle, mais j'ai été frappée par le fait que j'aime, alors que ma lecture de Kasischke, une autre auteur qu'on ne relie en général pas, avait soulevé des points que je trouve communs, et que j'aime ici, et pas chez Kaschiche, mais j'y reviendrai parce que ça m'omnibule :
le style.

Il n'existe pas réellement, à mon sens.Cette litterature ne cherche pas à briller par les tournures, elle est directe,  les phrases veulent dire quelque chose , elles avancent le sens, mais il n'y a pas d'identité qui nait de ça. Non la manière d'Atkinson c'est d'articuler les strates et la psychologie.

Ici on suit la narratrice, une très jeune adolescente, Isobel, et son regard froid, mais sensible, cynique mais sensible, pragmatique, enfin, mais passionné, est le fil rouge de la narration. On la suit, elle raconte ce qu'elle vit , ce qu'elle rêve, ce qu'elle pense.

En cela c'est aussi du Kasischke tel que je n'aime pas, "Regardez vous un peu, espece de trainée !glapit la Veuve, tandis qu'Isobel, les orteils tous contractés, se hâtait d'avaler son porridge".  Ainsi cette phrase en exemple, au pif. çanme fais aussi penser à certaines maladresses de Philippe Besson, qui question style est de la même famille , mais façon francophone. "Glapir", "porridge" (Besson ce sera "Martini") etc, normalement ça me gave.
Et j'ai détesté Kasischke et suis passée à côté de sa construction dramatique pour ça.

Alors pourquoi Atkinson me tient jusqu'au bout, pourquoi d'elle je dis "c'est de la grande Littérature Populaire" avec tout ce que ça a de très noble pour moi ?
Alors je pense que c'est d'abord parce que ça penche d'apparence sur la comédie, le ton est lèger, on dit des trucs grâves sur un ton mi figue mi raisin, et la comédie sociale prend le dessus sur des velleités qui paraitraient au fond snob. Grand bon point.

Mais surtout, en fait, cette fois, j'ai trouvé qu'en fait ce n'était pas si drôle que cela, mais profond , surtout profond.

Atkinson choisit la parole d'un personnage, elle la tient jusqu'au bout, et toute une psychée est explorée de manière impressionnante, de manière impressionniste mais très fine, Atkinson a certainement une empathie extrèmement bien rodée.

Isobel, le personnage, a grandit auprès d'une mère qui disparait du jour au lendemain. Tout le livre enclot ce mystère, l'éclaircit, mais à travers les strates de déni, de quête et de souffrance de cette enfant, et de son frère, et c'est une plongée au coeur des chocs affectifs, des dysfonctionnements de mémoire pour survivre.
un très très très beau livre. Accessible aux adolescents en plus. Je ne la vois plus comme avant. ce n'est plus un doudou, c'est une passeuse, un thérapeute, qui montre dans ce roman comment l'esprit se débat face à ce qui ne peut être ni énoncé ni admis.

Parlant avec une copine elle me dit que Kasischke a aussi écrit sur une histoire un peu similaire. Un roman où le père tue la mère.
La complexité de ses restitution du chaos mental semble me convenir infiniment moins. peut être parce qu'il est morbide.
Ici , chez Atkinson, le ton fait passer la pilule, pourtant se dessine plus d'une fois la terreur d'un geôle enfantine totale.

J'aimerais bien que l'un/l'une de vous ait lu ces deux auteurs pour m'aider à dépasser ce parallèle manichéen.

Voilà.



mots-clés : #culpabilité #enfance #famille #fratrie #psychologique
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Sam 2 Mar - 18:57

Mention particulière pour un rêve qu'elle fait à répétition tout en nous le racontant et se demandant si elle rêve. c'est un moment où l'épuisement moral est latent, et l'absurde total est bien rendu, dans son horreur inclue . Une sorte de décompensation psychiatrique. j'ai beaucoup pensé à une amie proche qui est devenue bipolaire (sans lien avec des pratiques addictives) et dont le ferment familial me parait aussi dur que chez ces personnages d'Atkinson, non pas le trip "cosette" mais celui d'un environnement sans chaleur ou trop rare, mais de parents et d'enfance d'apparence tout à fait banale, enfin bref : cela m'a beaucoup touchée, il m'a semblé suivre une forme de ce qu'a peut être vécu mon amie pour qu'elle implose les sens habituels. Et si l'on en croit Isobel, c'est infiniment triste à comprendre, et à imaginer.

Le mystère en tant que tel est très bien orchestré : celui de la disparition de la mèere. L'auteure sait distiller peu à peu des touches de nuances à nos opinions et réceptions, pour en faire un roman de nuances avant tout. Qui semble prôner l'absence d'une vérité unique, ce qui est de grande sagesse.
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par topocl le Sam 2 Mar - 19:37

C'est lequel de Kasichke?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par animal le Sam 2 Mar - 21:08

tes remarques me rappellent ma lecture... il faudrait que j'en lise un autre pour voir ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10221
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Bédoulène le Dim 3 Mar - 0:15

pas lu le livre de Kate Atkinson (mais 3 autres) et jamais lu Kasichke

très psychologique ton commentaire Nadine, je vais noter question de me tester Smile

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 10:48

@topocl a écrit:C'est lequel de Kasichke?

Elle n'a pas précisé mais du coup par déduction ça semble être celui_ci : " Un oiseau blanc dans le blizzard ". Qui a l'air d'avoir exactement le même type d'argument de base que le livre d'Atkinson "Dans les replis du temps".
Bédoulène, super si tu ne connais pas celui ci, à l'avenir peut être que tu le liras , je te le conseille en tous cas.
Animal il y a certainement des récurrences, en lisant les commentaires de d'autres livres d'Atkinson on sent qu'elle utilise souvent ces strates et allers retours entre present /passé/passé lointain pour amener l'action et sa résolution.

Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par topocl le Dim 3 Mar - 10:57

J'essaierai de lire le Kate Atkinson d'ici quelque temps, Nadine. Je dirais qu'elle a la légèreté et que Kasichke c’est du poids lourd. ( enfin c'est comme ça qu'elles sont rangées dans ma tête Wink )

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 11:21

Je le sens comme ça aussi.

Dis, @Kashmir, c'est toi qui aimes beaucoup Kasischke ? Enfin Arensor notamment a beaucoup apprécié, mais bref, si d'aventure tu as lu "Un oiseau blanc dans le Blizzard", tu tenterais de lire "Dans les replis du temps" d'Atkinson pour voir comment ces deux textes traitent les mêmes enjeux ? (La nana gonflée qui demande à une autre de faire ce qu'elle devrait faire... fantastique - Kate Atkinson - Page 2 3305084518 Bon je vais essayer de lire un jour "Un oiseau blanc dans le blizzard" pour voir et arrêter d'être omnubilée)
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Bédoulène le Dim 3 Mar - 11:31

les deux livres sont dans ma pal, donc je tenterai après mon loup des steppes !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 11:53

C'est peut être Cliniou qui a parlé de Kasischke, en fait, je ne sais plus...
Ah Bédou super ! Tu me combles. En ce cas franchement , je le ferai avec toi en LC, celui de Kasischke. merci !!
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Marie le Dim 3 Mar - 14:41

J'ai lu les deux, mais il y a longtemps et je ne me souviens vraiment pas que les deux romans traitaient du même thème. Nadine, tu m'as donné envie de relire Dans les replis du temps!
En lisant tous les romans d'Atkinson, j'ai souvent eu envie de sourire, il y a un goût pour le deuxième degré qui me plait beaucoup. Même si elle parle le plus souvent de choses dramatiques! Laura Kaschicke, elle est plombante. Encore plus que JCO , et ça c'est difficile!
Kate Atkinson est anglaise, enfin écossaise, et le never complain anglais domine dans ce qu'elle écrit. Elle est beaucoup plus fine dans ses démonstrations, enfin à mon avis.
Marie
Marie

Messages : 611
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 15:01

Je suis d'accord. C'est vrai qu'il y a beaucoup de second degré et des choses dramatiques qui sont décrites. L'air de rien.
Ton analyse sur le never complain est très bien vue, c'est de cet ordre, le caractère de la jeune fille protagoniste.
Je vous parlais du rêve cauchemard qu'elle fait de manière récurrente sur la fin du bouquin : c'était un moment où mon empathie, ma certitude de lire un tableau très fidèle du trouble psychique qui découlerait d'une forme de violence mentale etaient à leur comble, c'était très pénible de la suivre dans ce maelström , et j'ai pourtant ou justement salutairement éclaté de rire, un rire bien nerveux.
Ouais. Chapeau , ya du bon, sous ses airs et son style tout simple, là. Elle bombarde du lourd .
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 15:15

@Marie a écrit:J'ai lu les deux, mais il y a longtemps et je ne me souviens vraiment pas que les deux romans traitaient du même thème.

Marie, j'ai regardé des résumés des livres de Kaschicke, pour en déduire lequel, mais ce n'est pas dutout assuré. La copine qui m'a signalé un ouvrage de thème similaire, chez elle, n'a vait plus le titre en tête. Nous voilà bien hihi. @Bédou, il faudra qu'on cherche avant pour être sûres, si on veut comparer le traitement, c'est peut être pas dutout celui là où le père tue la mère. Et puis voilà que je divulgâche, en plus !!
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par bix_229 le Dim 3 Mar - 15:44

J'ai lu il y a un moment La Souris bleue ou Dans les coulisses du muséum d'Atkinson et je n'avais pas été interessé.
Réessayer ?
Quant à Kassischke, ses prmiers livres étaient plus convancants. Le pire étant Tu es à moi. Lire mon compte rendu ! fantastique - Kate Atkinson - Page 2 2042282828
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Nadine le Dim 3 Mar - 21:15

Bix, je sais pas, parce que je m'affole dans mes commentaires , mais bon si t'as pas accroché, en même temps je vois bien pourquoi potentiellement. C'est ça qui est bizarre dans la lecture, l'"écrin" , la manière jouent beaucoup pour nous faire accéder à ce qui parle au coeur de nous. Là j'aurais pas eue en tête mon amie et le mystère de sa tombée en bipolarité, j'aurais sans doute parlé d'un livre sachant être léger, bien que sachant aborder des sujets subtils, un très bon moment de lecture , qui prend pas aux neurones et qui modeste donne du grain à moudre.
Evidemment , après, ya tellement d'auteurs hein.
Kaschicke, tu vois bien, j'ai pas pu finir le livre, alors qu'evidemment elle doit bien avoir un truc, tout de même. Et c'est que parce que je veux comparer en misant sur le fait qu'au moins l'une des deux a lu l'autre que je veux retenter. j'ai mon fil rouge.
Retente si t'en as un. Sera mon conseil. Sinon, passes ?
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par bix_229 le Dim 3 Mar - 21:41

Je ne sais pas de quel livre en particulier tu parles.
Sans doute Les Replis du temps, je pense.
Comme Marie en dit du bien aussi, je vous fais confiance.
bix_229
bix_229

Messages : 10647
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par topocl le Dim 17 Mar - 10:15

j'ai commencé Dans les replis du temps, Nadine, et ....comment dire... je suis très ennuyée (pour Atkinson) parce que je trouve cette fois son humour assez lourd, sa psychologie à la serpe. je me suis posé la question de continuer, ce que je vais faire après avoir  relu ton commentaire, qui me motive, mais sinon, j'ai tendance à surtout relever des choses de cet ordre:
@Nadine a écrit: "Regardez vous un peu, espece de trainée !glapit la Veuve, tandis qu'Isobel, les orteils tous contractés, se hâtait d'avaler son porridge".  Ainsi cette phrase en exemple, au pif. ça me fais aussi penser à certaines maladresses de Philippe Besson, qui question style est de la même famille , mais façon francophone. "Glapir", "porridge" (Besson ce sera "Martini") etc, normalement ça me gave.
Ces femmes si détestables, Eliza fantasque qui s'ennuie. Mais elle n'ont rien derrière , elles ne sont que ça, pas de   traits de caractère ou de motif d'existence, pas d'ambivalence...
Crying or Very sad
Kare Atkinson franchit le seuil de l'humour qui mène à la "comédie", la dose n’est pas bien différente, mais je déteste ça, la comédie.
J'arrive à la première révélation (120 pages environ). Je continue, grâce (ou à cause de) toi. On verra bien.


Dernière édition par topocl le Dim 17 Mar - 15:36, édité 1 fois

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Bédoulène le Dim 17 Mar - 11:29

je sens venir un commentaire qui ne sera pas, comme toujours, tiède, et va me plaire !


Dernière édition par Bédoulène le Dim 17 Mar - 17:55, édité 1 fois

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12887
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par topocl le Dim 17 Mar - 15:38

Pas dut tout, ça s'arrange beaucoup après l'arrivée de cette première révélation qui fait vraiment entrer dans le drame (et la mort de cette vieille peau de Veuve que je n'aimais pas du tout). On sort de cette recherche de comédie au profit d'une réelle fantaisie. j'ai bien fait de m'obstiner!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par topocl le Lun 18 Mar - 9:34

Dans les replis du temps

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Proxy142

Se plaçant clairement sous l’influence de Shakespeare et du Songe d ‘une nuit d’été, Kate Atkinson nous raconte une histoire qui est en scène la fantaisie, les sortilèges, le mystère avec des allers-retours dans le temps, dans le règne de l’onirique et l’imaginaire.
C’est l’occasion de raconter Isobel,  cette adolescente tragiquement privée de sa mère sans explications depuis tant d’années, sans beaucoup d’amour de remplacement et sans réelle personne  étayante en compensation.

Le fonds est donc une histoire totalement tragique d’une jeune fille qui se débat avec ses interrogations sur la vérité, le double, la disparition, et au final le sens de la vie ; et sans du tout occulter cet aspect sérieux, c’ est traité avec la légèreté habituelle de Kate Atkinson, qui prend selon les moments un aspect comique,  ou fantasque, avec de grands allers-retours entre le bouffon et le burlesque.

J’ai donc une grande  ambivalence vis-à-vis de ce roman, ou j’ai trouvé du très  réussi et du un peu lourdingue. J’ai eu la même impression que quand je vois une représentation du Songe d’une nuit d’été : quelque chose de très poétique, plein de folles idées, à l’imagination débridée, d’une inventivité qui peine à s’épuiser, mais sans doute un peu trop pour moi, par moments pleinement abouti, à d’autres fois presque démonstratif. Avec l’impression aussi que l’auteure s’amuse énormément.



mots-clés : #enfance #fantastique #humour

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

fantastique - Kate Atkinson - Page 2 Empty Re: Kate Atkinson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum