John Cowper Powys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Cowper Powys

Message par bix_229 le Ven 9 Déc 2016 - 20:13

John Cowper Powys (1872-1963)


John Cowper Powys, 1872 - 1963, est un grand écrivain anglais, mais aussi un être humain d' une étrangeté et d' une complexité qui dépassent toute description.

Il est issu d'une famille de 11 enfants, tous très doués. Deux deviendront des écrivain réputés, Theodore Francis et Llewellyn.

John s'installera aux Etats Unis de 1905 à 1934, et il parcourt le pays en donnant des conférences pour une Association consacrée à la propagation de la culture, sur des sujets divers mais qui passionnaient littéralement son auditoire grâce à son talent de comédien et conteur.

Ouvrages traduits en français :

Autobiographie
Les sables de la mer
Les Enchantements de Glastonbury
Jugement suspendu sur Oscar Wilde
Spectres réels
Le Hibou, le canard et Miss Rowe ! Miss Rowe !
Rabelais
Givre et sang
L'Art d'oublier le déplaisir
La Religion d'un sceptique ; suivi de Anatole France
L'Art de vieillir
Esprits-frères, lettres choisies
Petrouchka et la danseuse : journal, 1929-1939
Owen Glendower
L'Art du bonheur
Les Plaisirs de la littérature
avec Llewelyn Powys et Philippa Powys, Scènes de chasse en famille





Il faudrait des pages et des pages pour essayer de parler de Powys, de son oeuvre, de ses obsessions, de ses hantises, de ses rituels, de sa sexualité, de sa spiritualité, de ses "illusions vitales", de sa thématique. Il est certain en tout cas, que l'écriture fut pour lui une sorte d'exorcisme et d'échappatoire à la folie.

Ce serait très ennuyeux de vouloir en dire plus. Et j' ai toujours pensé que le meilleur accès à une oeuvre, c'est l'oeuvre elle-même.
Et elle est variée. Powys a écrit des poèmes, des romans, des confessions, des essais littéraires et moraux.

Je pense personnellement que le meilleur moyen de le connaître est encore de lire son Autobiographie, que j'ai lue très jeune et relue et qui m'a beaucoup appris.
Un livre de vie un peu comme les Essais de Montaigne.

Son oeuvre est trop copieuse pour être également intéressante,  mais sa correspondance avec Henry Miller est très passionnante ainsi que celle avec ses frères.
Je crois qu' il y a 4 romans qui dominent son oeuvre romanesque, Les Sables de la mer, Wolf Solent, Givre et sang, Camp retranché. Auxquels j'ajouterais Les Enchantements de Glastonburry et Owen Glendower.
Son autobiographie est pour moi un livre que je feuillette de temps en temps avec l'envie constante de la relire.

Vous n'aimerez peut-être pas Powys. Mais si vous l'aimez, je peux  vous assurer que vous n'en aurez jamais fini avec lui.

Je suppose que pour moi l'existence idéale, en dehors des limites humaines, serait celle d' une méduse heureuse, irrisée, épanouissant son corps ensoleillé par une tiédeur placide au fond d' un bassin de pierre, ne blessant personne et n' étant blessé par rien et vivant entièrement pour la sensation.
A part l'existence de la méduse, j'envie celle du bison des prairies. Les lézards du désert me paraissent aussi enviables, et il y a beaucoup à dire, à mon sens, du role innocent joué dans la confusion de la vie par le lichen sur un pommier ou par la mousse sur les racines d' un orme.


Message rapatrié
avatar
bix_229

Messages : 2729
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: John Cowper Powys

Message par bix_229 le Lun 12 Déc 2016 - 16:54

"Je crois que notre sentiment de loin le plus important est l' indescriptible frisson qui nous saisit au hasard de certains spectacles de la vie, de certains assemblages de choses et de gens, pas nécéssairement les plus beaux, mais qui donnent à notre existence soudain, une intensité magique.
Cette intensité s' accompagne souvent de l' étrange sensation que nous avons déjà été émus par ces choses dans une autre vie.

Obligez les objets qui vous entourent, meme hostiles, à céder à votre résolution et à votre défi : vous affirmer à travers eux et contre eux.
Saisissez l' instant à la gorge. Ne cédez pas à la faiblesse d' attendre que cela change.
Crééz le changement en mobilisant les forces spirituelles du fin fond de votre etre. C' est une attitude d' esprit que l' habitude peut rendre automatique si vous la répétez constamment. Violez l' instant au passage, il ne se représentera peut etre plus jamais.

La technique du bonheur véritable a beaucoup plus à voir avec ce qu' on appelle à tort la vie quotidienne et banale qu' avec les grandes crises de l'existence."

Autobiographie

Message récupéré
avatar
bix_229

Messages : 2729
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langues anglaise et gaéliques

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum