Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Edward Abbey

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Jeu 8 Fév - 18:13

Merci à vous !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Sam 28 Juil - 21:02

Ne meurs pas, ô mon désert
(The Monkey Wrench Gang, 1975 ; aussi publié en français sous le titre Le Gang de la clef à molette)

Edward Abbey  - Page 2 Ne-meu10

Péripéties d’une bande de quatre activistes, révoltés contre la société nord-américaine, la « croissance » qui défigure le désert et le fleuve Colorado, plutôt anarcho-libertaires qu’écologistes, avec le paradoxe d’utiliser la technologie (des véhicules aux cannettes de bière en passant par les armes et explosifs) contre le système qui les produit (le bulldozer en est en quelque sorte le symbole ambivalent).
« …] nous n’allons pas soumettre notre groupe à la tyrannie de la majorité. Nous fonctionnons sur le principe de l’unanimité. Ce que nous faisons, nous le faisons tous ensemble ou pas du tout. Nous sommes une unité fraternelle, pas une assemblée législative. […]
Je suis contre toute forme de gouvernement, y compris du meilleur. Je suis pour l’unanimité de notre groupe. Quelle qu’elle soit, où qu’elle puisse mener. Tant que nous ne transgresserons pas notre règle fondamentale : aucune violence envers un être humain. » (chapitre XII)

« ‒ Nous nous poserons des questions au fur et à mesure de notre progression. Laissons l’action engendrer notre doctrine, et nous assurer ainsi une parfaite cohérence théorique. » (V)

« Tu ne te tromperas jamais en détruisant une clôture [… » (XI)
Lecture prenante que celle de ce "livre d’action" qui ne s’y limite pas.
Spécimen de style (IV, présentation de Bonnie, la seule femme des quatre, assistante et compagne de Doc Sarvis) :
« La chose la plus brillante du dôme était le cerveau d’Abbzug. Elle était trop sage pour s’en tenir longtemps à la même mode, bien qu’elle les essayât toutes. Son intelligence, trop fine pour être violée par des idées, lui avait enseigné quelle ne devait plus chercher à agir sur elle-même (elle s’aimait telle qu’elle était) mais trouver quelque chose à faire.
Doc Sarvis détestait les bulles géodésiques. Ces balles de golf géantes à moitié enterrées enkystaient déjà par trop la nature américaine. Il les méprisait comme toutes ces structures abstraites, étrangères, protubérantes et inorganiques, symptômes et symboles de la Peste Plastique et de l’Âge de la Camelote. Mais il aimait Bonnie, en dépit de sa bulle. Il acceptait avec gratitude ces liens relâchés et intermittents, les seuls qu’il pût lui offrir. C’était mieux que rien, et, par de nombreux côtés, c’était bien mieux que tout.
Elle le pensait aussi. La structure de notre tissu social, disait-elle, s’effiloche à cause de trop de gens désespérément interdépendants. D'accord, répondait Doc Sarvis, notre seul espoir réside dans une catastrophe. »
Des vues du désert (V) :
« Gobant des insectes, des chauves-souris voletaient dans la pénombre avec un grésillement de radar. Plus bas, dans le lit de la rivière, les rapides attendaient, aiguisant leurs dents sous un tourbillon grondant, incessant et morne. Au sommet d'une falaise un bloc glissa, délogé ou lassé d'être immobile, tomba d'aspérité en promontoire, abandonné au champ de gravité et à l'alchimie du changement, simple fragment du flux universel, et s'écrasa comme une bombe dans le fleuve. »
Un regard sur les États-Unis (mention spéciale pour les étranges conceptions religieuses états-uniennes) (XII) :
« ‒ Qu’est-ce qui est plus américain que la violence ? s’écria Hayduke. La violence est aussi américaine que la pizza.
‒ Que le chop suey, dit Bonnie.
‒ Le chili con carne.
‒ Les bagels et le saumon fumé. »

« Un homme seul peut être idiot de temps en temps, mais, pour se comporter de bonne foi en imbécile, rien jamais ne battra un groupe d’individus. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par animal le Sam 28 Juil - 21:06

Va falloir que je me décide un jour...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Sam 28 Juil - 21:08

Idoine pour une lecture sur la plage (enfin je suppose).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par animal le Sam 28 Juil - 21:09

la quoi ???

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Sam 28 Juil - 21:09

Ce truc que tout le monde adore et qui m'insupporte.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par bix_229 le Sam 28 Juil - 23:56

Heureusement que Gallmeister a retraduit The Money Wrench.
Et surtout le titre, niais, ringard et surtout un contre sens !
Abbey a du se retourner dans sa tombe !
bix_229
bix_229

Messages : 10448
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Bédoulène le Dim 29 Juil - 0:07

merci Tristram ! (zut je ne lis pas à la plage et d'ailleurs je vais très rarement sur les plages ! Smile )

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12591
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Dim 29 Juil - 0:13

Le traducteur, Pierre Guillemain, précise qu'il a eu l'accord de l'auteur pour ce titre, tiré d'une citation mise en exergue :
... mais, ô mon  désert,
ta mort est la seule que je ne puisse pas supporter.
Richard Shelton
Le titre original dit Monkey Wrench

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par bix_229 le Dim 29 Juil - 0:26

OK, je vais dormir me coucher...
bix_229
bix_229

Messages : 10448
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Arturo le Dim 29 Juil - 11:49

Moi je lis souvent à la plage (avantage d'habiter sur le littoral), mais uniquement hors-saison, quand les hordes de touristes seront reparties ! Smile

Il faudra que je le trouve ce titre !
Arturo
Arturo

Messages : 3060
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Tristram le Lun 10 Sep - 3:15

Je corrige une mauvaise assignation... qui remonte au 30 juillet, ce qui a dû lui faire perdre pas mal de son sel...
Curieuse concomitance (cette coïncidence dans le temps), synchronie jungienne ? au sortir du livre, je rencontre ce reportage qui évoque le même problème, plus de quarante ans plus tard : Sécheresse, surexploitation du fleuve Colorado
Bon, ça reste bizarre, car je m'en suis aperçu en relisant mon commentaire sur Abbey pour préparer celui sur Un bon jour pour mourir d'Harrison, et en relisant mon commentaire sur Le Navire Argo de Jorif, avant d'aborder Le burelain de ce dernier...

@Arturo : pour s'y retrouver dans les éditions :
Wikipédia a écrit:En France, le roman est d'abord paru en 1997 sous le titre Ne meurs pas, ô mon désert. Cette même traduction tronquée de Pierre Guillaumin prend le titre Le Gang de la clef à molette dans l'édition de 2006 chez Gallmeister, préfacée par l'acteur Robert Redford. Les mêmes éditions proposent en 2013 une nouvelle traduction intégrale par Jacques Mailhos, toujours sous le titre Le Gang de la clef à molette.
(C'est moi qui ai graissé la police study )

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8244
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Bédoulène le Lun 10 Sep - 11:32

merci pour l'info Tristram, je vais regarder quelle version j'ai !


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12591
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par bix_229 le Lun 10 Sep - 16:05

En plus le titre Ne meurs pas o mon désert, était tellement belant qu' Abbey
aurait mobilisé le gang de la clé à molette pour sévir !
bix_229
bix_229

Messages : 10448
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Bédoulène le Lun 10 Sep - 20:16

ah ! j' ai donc la version tronquée

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12591
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par animal le Ven 16 Aoû - 14:12

Edward Abbey  - Page 2 X29810

Désert solitaire

Envolées lyriques, explorations, distance, plus de spontanéité que de grands développements, cependant les trames de la pensées sont celles d'un quotidien au temps long. Celui de l'auteur, ranger pendant deux saisons dans le désert. Des pensées qui semblent contenues dans cet espace et ce temps hors de l'humain.

Le récit d'une confrontation consentie à une nature qui est rude, à tel point consentie qu'on dirait qu'Edward Abbey s'y glisse et qu'elle lui est salutaire. Il n'est pas coupé du monde dans son ensemble mais goûte cet univers libre de l'homme, à côté. Au moins pour un temps.... Car il témoigne déjà de la gadgétisation de la nature, en marche vers une rentabilité de parcs naturels se transformant en bases de loisir.

On trouvera aussi dans la lecture, parmi de nombreuses pensées vivifiantes, des pages quasi surnaturelle comme la descente sur quelques jours du fleuve Colorado peu avant la construction du barrage de Glen Canyon...

Une drôle de lecture, au propre comme au figuré, qui vous englobe, incapable de vous lasser malgré les ressemblances de ses paysages. Et puis sa véhémence fait la part belle à l'humour et fait preuve de plus de bonté que d'autre chose.

Drôle de truc, impensable en fait. De quoi faire un petit commentaire comme celui-là, tout bancal et n'effleurant même pas la surface de tout ce qu'il y a dans le bouquin.

J'ai pensé au Léopard des neiges de Peter Matthiessen, plus dense, plus écrit, à l'introspection plus profonde. Personnalités différentes, espaces et visions différentes. Abbey regarde de plus près les Etats-Unis et c'est déjà beaucoup.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par topocl le Ven 16 Aoû - 14:24

bounce
Depuis le temps que tu nous parles du léopard des neiges!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6470
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par bix_229 le Ven 16 Aoû - 15:11

Ton plaisir fait plaisir à voir, Animal !
Content qu'il me reste encore quelques titres d'Abbey à lire...
bix_229
bix_229

Messages : 10448
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par animal le Ven 16 Aoû - 15:17

@topocl a écrit:bounce
Depuis le temps que tu nous parles du léopard des neiges!
Hahaha, ça pourrait te tarabuster ce léopard !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 10075
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Bédoulène le Ven 16 Aoû - 20:07

je l'ai aimé ce désert !

(le léopard, pourquoi pas ?)

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12591
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Edward Abbey  - Page 2 Empty Re: Edward Abbey

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum