ArenSor_T_Williams

Alors parle-moi comme la pluie et laisse moi écouter (laisse-moi m'étendre ici et écouter).

Tennessee Williams, Parle moi comme la pluie et laisse moi écouter

Forum littérature et arts. Pour partager ses émotions littéraires, coups de cœurs en romans, poésie, essais mais aussi cinéma, peinture, musique, ...


    De retour de la médiathèque

    Partagez
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3370
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par animal le Jeu 15 Juin - 2:22

    (c'est mon libraire qui m'a chaudement recommandé sa part documentaire, ça m'intrigue mais je n'ai toujours pas forcé l'occasion de l'expérience).


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Jeu 15 Juin - 2:22

    Tu en as vu de lui ? Et aimé ? Il m'intrigue beaucoup ...


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Jeu 15 Juin - 2:24

    Ah tiens, je ne savais pas qu'il en faisait. Dur d'imaginer à quoi ça doit ressembler !..


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3370
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par animal le Jeu 15 Juin - 8:03

    Oui j'en ai vu (grâce à Marie d'ailleurs) et apprécié diversement mais même dans le pire des cas ça doit valoir le coup, dans le meilleur ça serait vraiment dommage de passer à côté.


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Sam 17 Juin - 13:17

    Tu as peut-être vu Faust ? C'est le seul que je connaisse, mais sans doute un de mes films préférés ...

    Nouvelle livraison !!

    Livres audio (une première pour moi !) :

    L'homme qui plantait des arbres, de Giono
    Trois contes, de Flaubert

    Films :

    Mr Smith au sénat
    Shame


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3370
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par animal le Sam 17 Juin - 15:01

    Oui et Faust m'a moins accroché que d'autres.


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Sam 17 Juin - 15:09

    Bon ! (si t'as de bonnes adresses je suis plus que preneur)


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    animal
    Admin

    Messages : 3370
    Date d'inscription : 27/11/2016
    Age : 36
    Localisation : Tours

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par animal le Sam 17 Juin - 18:26

    Avec de la récup de souvenir on doit pouvoir s'embarquer dans un fil pour Sokourov.


    _________________
    Keep on keeping on...
    avatar
    Arturo

    Messages : 467
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 31
    Localisation : Par-delà le bien et le mal

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Arturo le Sam 17 Juin - 19:07

    @Quasimodo a écrit:
    Trois contes, de Flaubert

    Je pensais m'en faire une petite relecture cet été. Car ma première date de fort longtemps, et comme j'ai tout lu du père Gustave, il me manque !
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Lun 19 Juin - 10:44

    Au contraire, je suis un peu rétif à Flaubert. Je crois que l'écouter en version audio, ça peut donner une autre dimension au texte et peut-être me toucher ?
    Et j'ai prévu de lire L'éducation sentimentale, même si ça a beaucoup déplu autour de moi.


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    Arturo

    Messages : 467
    Date d'inscription : 09/12/2016
    Age : 31
    Localisation : Par-delà le bien et le mal

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Arturo le Lun 19 Juin - 19:45

    Rétif à Céline, à Flaubert ... Je ne peux rien pour toi ... Razz
    avatar
    Quasimodo

    Messages : 733
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 22

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Quasimodo le Dim 25 Juin - 12:14

    Ah ça ... Laughing
    Je ne les ai pas lus au bon moment je suppose, trop jeune ou trop occupé. Je ne veux pas rester là-dessus, surtout pour Flaubert. Céline on verra plus tard.


    _________________
    Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
    avatar
    Aventin

    Messages : 166
    Date d'inscription : 10/12/2016

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Aventin le Sam 1 Juil - 11:53

    Lors d'un passage-éclair hier:

    Le Deuil des primevères. Francis Jammes (poésie). - c'est parti pour sa énième relecture...

    L'art n'efface pas la perte. Il lui répond. Jean-Paul Michel (entretiens avec Alain Veinstein).

    C'est là une tout autre clarté Friedrich Hölderlin (Fête de la paix et huit autres poèmes). - celui-là j'en attends beaucoup, tout en déplorant de ne pas aligner deux mots d'allemand (c'est une édition bilingue), j'en ai l'eau à la bouche, à peine tempérée par la vieille lucidité, face à la déperdition obligée de toute poésie traduite et non préhensible en langue originale.

    La Guerre de Vendée. Jean-Clément Martin (histoire, nouvelle édition 2014). - un récent week-end en Vendée a eu le mérite de me mettre face à mon inculture crasse et de donner envie de commencer à s'en débarbouiller...
    avatar
    Chamaco

    Messages : 1170
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 70
    Localisation : Au balcon du Luberon

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Chamaco le Mar 4 Juil - 18:55

    De ma petite bibliotheque d'un village voisin :

    --Oublier Cuba d'Ivonne Lamazares (2001)
    4° de couverture
    "Dans une société cubaine en plein bouleversement, le récit juste et sensible d'une adolescente prise dans la tourmente révolutionnaire. Cuba, 1958. Tanya a cinq ans lorsque Mirella, sa mère, part rejoindre la guérilla dans les montagnes. Dix ans plus tard, dégoûtée par le régime castriste et usée après un séjour en camp de réhabilitation, Mirella n'a qu'une idée en tête : fuir, à n'importe quel prix. Ce désir impérieux, vital, de Mirella, se heurte au refus farouche de sa fille. Elevée par une vieille tante de La Havane, Tanya a grandi avec la révolution, et a appris à composer avec le système, la débrouille, le marché noir. Tous ses proches sont ici : son frère Emanuel, son amie Paula, mariée au fils d'un puissant du régime, et Andres, jeune communiste idéaliste avec qui elle a une histoire d'amour. Aussi, quand la répression menace de nouveau Mirella, Tanya est-elle confrontée au plus terrible des choix : rester, quitte à trahir cette mère immature et passionnée, qu'elle aime en dépit de tout, ou bien risquer sa vie, comme ces milliers de balseros, pour s'enfuir vers l'inconnu..."
    Biographie d'Ivonne Lamazares
    Née à La Havane en 1962, Ivonne Lamazares a émigré en Floride à l'âge de quatorze ans et vit aujourd'hui à Miami, où elle enseigne à l'université. Elle est l'auteur de plusieurs nouvelles, parues notamment dans la Blue Mesa Review et la Michigan Quaterly Review. Oublier Cuba est son premier roman.

    -------------------
    je l'ai commencé : captivant.

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    L’OMBRE DU VENT

    Carlos RUIZ ZAFÓN

    4° de couverture
    Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, « ville des Prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Par un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon – Daniel Sempere, le narrateur – dans un lieu mystérieux du quartier Gothique : le Cimetière des livres oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y « adopter » un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets « enterrés dans l'âme de la ville » : L'Ombre du vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme ou les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafón mêle inextricablement la littérature et la vie.

    ------------------------------------------------------------------------

    Guide du mosaïste
    Technique et composition

    de Sarah Kelly
    4° de couverture.

    Pratiquée avec talent par les Anciens, la mosaïque a su évoluer au fil des siècles et des modes de vie. Elle séduit toujours aujourd'hui par ses possibilités infinies, intégrant dans ses compositions toutes sortes de matériaux et de motifs. Cependant, le néophyte peut être dérouté par la mise en oeuvre de cet art aux multiples aspects.
    Le Guide du mosaïste, construit sur un équilibre judicieux entre théorie et pratique, vous permettra d'acquérir les techniques essentielles tout en aiguisant votre sens artistique. En vous conseillant sur le choix des outils, des matériaux, des couleurs et pour la composition de vos motifs, ce livre vous apportera toutes les connaissances nécessaires à la parfaite maîtrise de cet art.
    Les trente projets présentés, des plus classiques aux plus inattendus, vous aideront à progresser à votre rythme grâce à leurs explications étape par étape. Chacun aborde une technique particulière que vous pourrez mettre à profit ensuite dans vos propres créations en vous inspirant des oeuvres d'artistes présentées dans les pages "Galerie". Vous découvrirez ainsi une multitude de pistes qui vous permettront d'évoluer au gré de votre créativité. Par leur diversité, les nombreuses illustrations sont autant de sources d'inspiration permettant à l'amateur inventif de créer à son tour.
    avatar
    Armor

    Messages : 1114
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 36

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Armor le Jeu 13 Juil - 21:40

    Clin d'oeil…

    Je suis revenue avec :
    _ Mohammed El-Bisatie : La faim
    Et pour la peine, j'ai aussi pris Derrière les arbres, du même auteur.
    avatar
    Jack-Hubert Bukowski

    Messages : 625
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Age : 35
    Localisation : Montréal

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Jack-Hubert Bukowski le Dim 16 Juil - 9:16

    Je suis revenu en veine des classiques en poésie. La maison d'édition Le Noroît semble être sortie de son long sommeil. J'ai notamment lu une de mes anciennes collègues de classe qui a écrit un premier recueil : À propos du ciel tu dis, de Sarah Brunet Dragon. Je vous dis ça en mode digression avant d'annoncer ma récolte de livres de la maison d'édition Noroît qui ont paru récemment :

    - Le plus petit espace, de Louise Warren
    - Le cœur prend lentement mesure du soleil, de Louis-Jean Thibault
    - Un souffle de fin silence, de Jacques Gauthier (je l'ai repéré à la bibliothèque récemment et il m'avait semblé lire de lui qu'il avait une plume intarissable...Smile)
    - Le fleuve colère, de Mahigan Lepage

    En plus d'avoir repris Des mots au bord de la nuit de Michel Leclerc

    En outre, j'ai récolté ceci :

    - Particules mélancoliques de Simon Poirier (il écrit quelque chose qui ressemble à un croisement de Roxane Desjardins et de Gaston Miron/Olivier Marchand. Le résultat est un peu ancien et de facture classique, mais j'ai quand même pris le recueil poétique graphique).

    Repris Gâteaux glacés de Genevìève Morin

    Au chapitre des autres écrits (hors-poésie), j'ai pris :

    - Présences intermittentes des Amériques d'Ariane Audet (j'ai triché en prenant une poétesse qui tâtonne du côté de la théorie littéraire, elle a un doctorat en passant et a écrit un recueil que j'ai beaucoup aimé récemment)
    - Écrire c'est comme l'amour. Portraits littéraires de Florence Noiville (elle semble avoir eu un don pour trouver les bons écrivains au bon moment, même si elle a connu ses ratages d'entretiens comme on peut le lire dans la préface)
    - Montréal-Mirabel. Lignes de séparation de Marie-Pascale Huglo (ça faisait trois ou quatre fois que je passais devant mais sans que je le prenne avec d'infinies hésitations... Smile)
    - Houellebecq. La vie absente de J.-N. Dumont

    Au rayon des films et documentaires :

    - The Asphalt Jungle (film de John Huston)
    - Koko. Le gorille qui parle
    - Les trois premiers films des Tortues Ninja
    -
    avatar
    Bédoulène

    Messages : 2869
    Date d'inscription : 02/12/2016
    Age : 72
    Localisation : En Provence

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Bédoulène le Dim 16 Juil - 13:55

    tu vas être bien occupé Jack !


    _________________
    "Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

    "Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
    avatar
    Jack-Hubert Bukowski

    Messages : 625
    Date d'inscription : 04/12/2016
    Age : 35
    Localisation : Montréal

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Jack-Hubert Bukowski le Dim 16 Juil - 20:35

    J'y compte bien! Wink

    Contenu sponsorisé

    Re: De retour de la médiathèque

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 0:29